Un hiver à pile ou face – Kara McDowell

♦Éditeur : L’Archipoche
♦Nombre de pages :  360
♦Date de parution : 20  octobre 2021
♦Prix : 15,90€
♦Acheter : Amazon

Résumé : Paige Collins, 17 ans, est paralysée dès qu’elle doit faire un choix.
Aussi, quand deux opportunités extraordinaires se présentent à elle quelques jours avant Noël, Paige est incapable de prendre une décision.
Une semaine à la montagne avec son meilleur ami (dont elle est secrètement amoureuse), ou un séjour à New York, LA ville de ses rêves ?
Alors que l’angoisse de ce choix cornélien la submerge, Paige fait une mauvaise chute dans un supermarché… et son futur se retrouve divisé en deux !

Mon avis : La couverture est digne d’une romance de Noël, et donne envie de lire tranquillement sous un plaid avec un mug de chocolat chaud.

Paige est bloquée, paralysée, dès qu’elle doit prendre une décision. Elle a trop peur d’avoir à gérer les conséquences et ce de la plus petites à la plus importantes décisions. Alors choisir entre deux possibilité de vacances de Noël idylliques… Elle laisse donc je hasard décider et se retrouve dans deux futurs différents.

Ce roman rempli complètement son office de livre tout doux pour l’hiver. C’est une douceur qui accompagne une boisson chaude avec le froid qui tambourine à la fenêtre.
Paige est une adolescente adorable, qu’on a toutefois un peu envie de secouer. Cette incapacité totale à faire un choix la rend parfois agaçante, voire très agaçante. Malgré ça elle est attachante, un peu naïve et apprend doucement à grandir.
L’histoire est originale de part les deux futurs possibles, moins au niveau des histoires romancées. En même temps, il est plutôt difficile d’être vraiment différents pour parler d’amour, c’est un sujet universel qui tourne parfois un peu en rond.
Les deux atmosphères de noël proposées sont différentes, de la classique dans un chalet à la neige à un plus hors-norme à New-York, mais remplissent parfaitement leur fonction.. Avec une fin comme on les aime pour donner les sourires en ces périodes de fêtes.

Je remercie Milan pour cette lecture.

4/35

Cette année on échange nos cadeaux… et nos vies ! – Maggie Knox

♦Éditeur : &H
♦Nombre de pages :  342
♦Date de parution : 3 novembre 2021
♦Prix : 16,9€
♦Acheter : Amazon

Résumé : L’herbe est toujours plus verte chez sa jumelle. Charlie sait que c’est risqué, mais elle n’a pas le choix : si elle veut sauver sa place de présentatrice dans l’émission culinaire pour laquelle elle a tant travaillé, elle va devoir appeler sa sœur jumelle, Cassy, en renfort. Car elle n’a toujours pas retrouvé le goût et, s’il l’apprend, Austin, son co-animateur fourbe et ambitieux, sautera sur l’occasion pour l’évincer.
Justement, Cassy ne demande qu’à s’éloigner d’un ex un peu trop collant : si Charlie la remplace à la boulangerie familiale, elle saura le tenir à distance ! Et puis, c’est l’occasion rêvée de laisser sa petite ville au profit du glamour de Los Angeles… et de ses célibataires.
Le compte à rebours jusqu’à Noël est lancé : les jumelles ont douze jours pour mettre de l’ordre dans la vie l’une de l’autre… sans se douter une seconde que l’amour peut bouleverser tous leurs plans.

Mon avis : La romance pour moi, d’accord, mais point trop n’en faut ! Une fois par ci par là et elle est souvent bien choisie. Ici le thème d’échange de vie m’a essentiellement tentée.

Charlie et Cass sont très proches. Mais elles ne pourraient avoir des vies plus différentes. Quand pour sauver la carrière de l’une, elles doivent échanger leur vie, elles vont réaliser que leur vie respective n’est pas aussi ranger qu’elles le pensaient.

Ce livre est une vrai douceur à lire par ces temps de froid qui s’installe petit à petit. Il est léger et donne de envie de sucré, de repas de famille et de soirées tranquilles au coin du feu. Il est fidèles au code de la romance de Noël mais ajoute un petit truc en plus avec ces jumelles échangeant leur vie. Cela donne en plus la possibilité d’avoir deux romances pour le prix d’une.
L’autre avantage c’est que c’est vies qui se croisent donnent un autre relief à cette romance. le livre ne parle pas que d’histoire d’amour mais aussi de la vie professionnelle de chaque jumelle. Chacune affronte des difficultés différentes, mais qui vont les rendre plus fortes et les rapprocher. Limite les romances arrivent en arrière plan. Ce qui, vous imaginez bien, m’a séduite.
Cette double histoire dessert aussi le roman, car les histoires d’amour sont raccourcies. Elles sont plus condensées et j’ai trouvé qu’elles allaient trop vite.
L’ensemble prend plutôt bien et permet de passer un bon moment d’évasion.

Je remercie &H pour cette lecture.

La caresse de l’hiver – Susan Wiggs

Éditeur : Harlequin
Nombre de pages :  448
Date de parution : 2 novembre  2019
Prix : 8,90€
Acheter : Amazon

Résumé : Désemparée après l’incendie de sa maison, Jenny retourne s’installer au pavillon d’hiver du lac des Saules, la propriété familiale où elle vivait adolescente. Là, dans ce décor empreint de nostalgie, la neige fait resurgir un flot de souvenirs : le baiser de Rourke, le garçon qu’elle aimait alors, et qui ne lui a jamais déclaré sa flamme… Depuis, les années ont passé. Rourke multiplie les conquêtes éphémères et semble tout faire pour l’éviter. Aussi, quelle n’est pas sa surprise de le voir se présenter à sa porte peu avant Noël. Que vient-il faire ici ? Serait-il encore temps de tout recommencer avec cet homme qu’elle a attendu toute sa vie ?

Mon avis : Le titre de ce roman était totalement approprié pour cette période de fin d’année. En plus, j’avais envie de douceur, donc une romance était la lecture idéale.

Alors que la maison de Jenny a brûlé, elle prend le temps de faire le point et de voir ce qu’elle veut faire de sa vie. Mais les mises au point sont parfois douloureuses même si elles sont nécessaires.

Ce livre a été une totale surprise pour moi. Et une agréable surprise. Je m’attendais à une classique romance de Noël, mais au fil des pages, je me suis aperçue que c’était plus que ça. Les personnages étaient nombreux et avaient l’air d’avoir déjà vécu des choses ensembles. J’ai d’alors creusé un peu et j’ai découvert que ce livre est le 2ème d’une série de plusieurs tomes. Cela n’a pas empêché la compréhension de l’histoire puisque l’autrice fait de très nombreux rappels sur les événements passés.
J’ai beaucoup aimé l’atmosphère de la ville d’Avalone. Celle que l’on trouve dans les petites villes typiques américaines où tout le monde connait tout le monde et où l’entraide est encore très présente. On sent que les gens ont une histoire ensemble, même s’ils ne sont pas fiers de tous ses épisodes.
J’ai eu du mal à cerner Jenny, la trouvant parfois trop naïve, parfois trop buttée, parfois blasée et à d’autres moments complétement émerveillée. J’ai eu l’impression qu’elle avait plusieurs personnalités… Quant à Connor, je l’ai trouvé inintéressant. Impossible de m’attacher à lui. Heureusement que d’autres personnages secondaires ont réussi à retenir mon attention et à créer l’attachement.
L’histoire de Jenny et Connor est loin d’être typique par contre. J’ai aimé progresser pas à pas jusqu’au moment fatidique où tout est découvert. De plus, on découvre petit à petit la vie des personnages secondaires et on devine déjà les histoires qui vont émerger dans les tomes suivants. Je sens d’ailleurs que je ne vais pas trop tarder à me les procurer.

Je remercie Harlequin pour cette lecture.

 

Comment j’ai boycotté Noël (et survécu à l’Alaska) – Julia Nole

Éditeur : HQN
Nombre de pages :  253
Date de parution : 13 novembre 2019
Prix :  6,99€ Ebook
Acheter : Amazon

Résumé : À situation désespérée, solution… radicale.
L’Alaska. Ensoleillement quasi nul, températures extra hostiles et réseau inexistant. Pas exactement la destination dont rêvait Courtney pour les fêtes de Noël ! Pourtant c’est la seule solution qu’elle a trouvée pour :
Fuir son ex (qui se trouve aussi être son patron) ;
Échapper à la traditionnelle réunion de famille (à laquelle elle était censée venir accompagnée) ;
Faire le point sur sa vie (ou ce qu’il en reste).
Bon, elle a peut-être surestimé ses capacités d’adaptation et sous-estimé l’hostilité des habitants. En l’occurrence, de Brad, homme à tout faire du village, à la carrure – et à l’amabilité – digne de celle d’un ours. Alors Courtney n’a plus qu’un seul objectif : survivre. Si possible, loin de Brad.

Mon avis : Bon d’accord, je sais, je le répète régulièrement, la romance et moi, c’est une histoire en pointillé… Mais ce roman là, a réussi à trouver les arguments pour me donner envie.

La vie sentimentale de Courtney est catastrophique et de surcroit elle doit annoncer à sa famille que finalement, encore une fois, elle est célibataire. Et cela devant tout le monde au repas de Noël. C’est au dessus de ses forces. Alors pourquoi ne pas fuir en Alaska ?

Courtney est une jeune femme naïve qui vient de tomber de haut. Pourtant elle espère jusqu’à la dernière minute avant de réaliser que son rêve est loin de se réaliser. Au pied du mur on prend parfois des décisions un peu bête, et c’est son cas. Elle est tout de même adorable et on peut lui accorder qu’une fois embarquer sur une voie elle ne baisse pas les bras et va jusqu’au bout. Naïve et têtue, c’est parfois un mélange catastrophique, mais toujours pour le plus grand plaisir du lecteur.
C’est une romance, et comme toutes les romances, la fin est plutôt prévisible, mais j’ai aimé la façon dont l’autrice nous y amenait. Bon, nous ne découvrons pas vraiment la région de l’Alaska, mais est-ce qu’il y a vraiment beaucoup de choses à découvrir en Alaska en hiver ? Par contre j’ai beaucoup apprécié l’ambiance de la petite ville et ses habitants. C’est comme cela que je me représente la vie en milieu rural-hostile. C’est ce que j’ai préféré dans ce livre, les relations de Courtney avec ses nouveaux voisins et ça façon d’évoluer à leur contact.
Ce livre est idéal en ces périodes de fêtes et temps morne pour nous réchauffer un peu le cœur.

Je remercie HQN pour cette lecture.