Comment j’ai boycotté Noël (et survécu à l’Alaska) – Julia Nole

Éditeur : HQN
Nombre de pages :  253
Date de parution : 13 novembre 2019
Prix :  6,99€ Ebook
Acheter : Amazon

Résumé : À situation désespérée, solution… radicale.
L’Alaska. Ensoleillement quasi nul, températures extra hostiles et réseau inexistant. Pas exactement la destination dont rêvait Courtney pour les fêtes de Noël ! Pourtant c’est la seule solution qu’elle a trouvée pour :
Fuir son ex (qui se trouve aussi être son patron) ;
Échapper à la traditionnelle réunion de famille (à laquelle elle était censée venir accompagnée) ;
Faire le point sur sa vie (ou ce qu’il en reste).
Bon, elle a peut-être surestimé ses capacités d’adaptation et sous-estimé l’hostilité des habitants. En l’occurrence, de Brad, homme à tout faire du village, à la carrure – et à l’amabilité – digne de celle d’un ours. Alors Courtney n’a plus qu’un seul objectif : survivre. Si possible, loin de Brad.

Mon avis : Bon d’accord, je sais, je le répète régulièrement, la romance et moi, c’est une histoire en pointillé… Mais ce roman là, a réussi à trouver les arguments pour me donner envie.

La vie sentimentale de Courtney est catastrophique et de surcroit elle doit annoncer à sa famille que finalement, encore une fois, elle est célibataire. Et cela devant tout le monde au repas de Noël. C’est au dessus de ses forces. Alors pourquoi ne pas fuir en Alaska ?

Courtney est une jeune femme naïve qui vient de tomber de haut. Pourtant elle espère jusqu’à la dernière minute avant de réaliser que son rêve est loin de se réaliser. Au pied du mur on prend parfois des décisions un peu bête, et c’est son cas. Elle est tout de même adorable et on peut lui accorder qu’une fois embarquer sur une voie elle ne baisse pas les bras et va jusqu’au bout. Naïve et têtue, c’est parfois un mélange catastrophique, mais toujours pour le plus grand plaisir du lecteur.
C’est une romance, et comme toutes les romances, la fin est plutôt prévisible, mais j’ai aimé la façon dont l’autrice nous y amenait. Bon, nous ne découvrons pas vraiment la région de l’Alaska, mais est-ce qu’il y a vraiment beaucoup de choses à découvrir en Alaska en hiver ? Par contre j’ai beaucoup apprécié l’ambiance de la petite ville et ses habitants. C’est comme cela que je me représente la vie en milieu rural-hostile. C’est ce que j’ai préféré dans ce livre, les relations de Courtney avec ses nouveaux voisins et ça façon d’évoluer à leur contact.
Ce livre est idéal en ces périodes de fêtes et temps morne pour nous réchauffer un peu le cœur.

Je remercie HQN pour cette lecture.

Une réflexion sur “Comment j’ai boycotté Noël (et survécu à l’Alaska) – Julia Nole

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.