Les fausses bonnes questions tome 4 – Pourquoi cette nuit est-elle différentes des autres nuits ? – De Lemony Snicket

Éditeur : Nathan
Nombre de pages : 292
Date de parution :  21 avril 2016
Prix :  15,95€ Notepaillons3

91WuB6OsltLRésumé : Comment démasquer Hangfire et sauver Salencres-sur-Mer ? Cette vraie bonne question – la première après une série de fausses bonnes questions – obsède le jeune détective Lemony Snicket…
Et si la réponse se trouvait à bord d’un train qui file à travers la nuit ? Un train dans lequel des membres de la mystérieuse organisation V.D.C. (à laquelle appartient Lemony) ont tendu un piège au malfrat qui terrorise la ville.
Quand Hangfire embarque à son tour, Lemony Snicket l’attend de pied ferme. L’heure de la confrontation a sonné !

Mon avis : Le dernier tome des aventures de Lemony Snicket ? Je ne pouvais décidément pas passer à côté !

À Salencres-sur-Mer rien ne va plus. C’est le début de la fin. Sauf que Lemony Snicket en a décidé autrement…

Ce tome clore l’histoire de Lemony à Salencres-sur-Mer et de ses aventures loufoques. Car il n’y a pas d’autres mots pour les décrire. Une galerie de personnages tous plus bizarres les uns que les autres. Chacun à sa particularité et met le point sur un trait de caractère en étant à la limite de la caricature. Autant les gentils que les méchants.
L’auteur use et abuse des jeux de mots pour le plus grand plaisir du lecteur (ou tout du moins du mien) nous emmenant dans des intrigues les plus improbables. Avec des raisonnements à l’emporte pièce que je ne suis pas sure d’avoir toujours saisis.
La fin est à l’image du début et de la totalité de l’histoire tout au long des 4 tomes, un peu bizarre. Je ne suis même pas certaine que l’on puisse appeler ça une fin. En tout cas elle est vraiment très ouverte et (c’est le cas de le dire) l’auteur ne s’est fermé aucune porte. Je ne serais pas étonnée de le voire revenir un de ces quatre…

46/80

46/80

 

Les fausses bonnes questions tome 4 – Ne devriez-vous pas être en classe ? – Lemony Snicket

Éditeur : Nathan
Nombre de pages : 327
Date de parution : 23 avril 2015
Prix : 15,90€  Notepaillons3

6136yCm5U2LRésumé : Lemony Snicket est-il détective ou détecteur de fumée ?

Le voilà qui enquête sur des cas d’incendies criminels, mais il se retrouve vite enveloppé dans le mystère sans cesse plus épais qui hante les rues de Salencres-sur-Mer.

Qui donc allume ces feux ? Quels secrets dissimule le Département d’Éducation ? Pourquoi les élèves de la ville sont-ils en danger ? Est-ce là un nouveau complot du terrible Hangfire ? Comment osez-vous poser cette question ? Est-ce là le genre d’éducation que vous avez reçue ? N’est-ce pas plutôt vous qui devriez être en classe ?

Mon avis : J’ai déjà lu les deux premiers tomes de cette série et l’univers loufoque m’a séduite, alors j’ai continué avec le 3ème tome.

Dans ce tome, Lemony enquête sur une série d’incendies suspects.

Ce tome est d’une couleur orange assez pétante, mais ça correspond parfaitement au monde un peu bizarre dans lequel évolue Lemony. Et il s’accorde particulièrement avec le thème des incendies criminels puisqu’il rappelle la couleur des flammes.
Les personnages du roman sont toujours autant atypiques. Surtout les adultes. On dirait vraiment qu’ils ont été atteins d’une maladie bizarre qui les rends complètement déconnectés de la réalité avec des raisonnements à l’emporte pièce. Bon, j’avoue c’est au plus grand plaisir du lecteur puisque cela entraîne des dialogues vraiment drôles. Toute la ville est d’ailleurs un peu loufoque comme si elle vivait hors du temps ou sur une autre planète. C’est peut-être tout le pays qui est comme ça, mais jusqu’à maintenant je n’en ai vu que cette ville, et je dois avouer que ça me suffit !
Seuls les ados ont l’air normaux dans cette ville. Ce sont les seuls à s’inquiéter des changements et à agir pour comprendre pourquoi et pour essayer de les contre-carrer. C’est un peu le monde à l’envers.
L’enquête principale progresse lentement, on découvre petit à petit des éléments qui nous mèneront au dénouement final, même si dans l’ensemble plus on en apprend, plus on se pose de questions.
Dans l’ensemble, j’aime assez le livre pour son ambiance, ses jeux de mots et l’humour général, par contre c’est vrai que les personnages sont jeunes et que je me sens parfois en décalage. Heureusement que mon esprit curieux a envie de connaître la fin de l’enquête.

Je remercie les éditions Nathan pour cette lecture.

57/100

57/100

Les fausses bonnes questions de Lemony Snicket tome 2 – Quand l’avez-vous vue pour la dernière fois ? de Lemony Snicket

Éditeur : Nathan
Nombre de pages : 275
Date de parution : 16 octobre 2014
Prix : 17,00€ Notepaillons3

61TzqU4sGcLRésumé : Avant de vous aventurer dans « Quand l’avez-vous vue pour la dernière fois ? », posez-vous ces questions : 1- Est-ce que quelqu’un a vu la disparue ? 2- Pourquoi ses parents ne sont-ils pas contrariés ? Ils ont plutôt l’air désorienté. 3- Qu’ont à voir une expérience de chimie, une épicerie, des cheveux indisciplinés et une statue volée ? 4- Maintenant c’est moi qui suit désorienté. Pourquoi changez-vous le sujet ? Vous êtes supposés réfléchir à propos de la disparue. Où est-elle ?

Mon avis : Le premier tome totalement loufoque avait été une découverte tout en fraîcheur, et j’avais envie La replonger dans cette atmosphère histoire La passer un bon moment.

Lemony Snicket continue sa découverte La la ville de Salencre, cette ville désertée après que les puits qui abritent les poulpes fournisseurs d’encre se sont taris. Et à peine résolue la première enquête, le voilà plongé au cœur de la deuxième ?

Comme avec le premier tome il m’a fallu un temps d’adaptation pour vraiment m’immerger dans ce livre. Le monde est tellement loufoque, qu’il faut une période d’acclimatation, comme pour un décalage horaire. Mais une fois qu’on s’est habitué à la température de l’eau (oui je fais dans les images, c’est le livre qui a déteint sur moi) on y est à l’aise comme un poison dans l’eau.
Ce livre est complètement décalé. Sous prétexte d’une enquête policière, elle aussi un peu farfelue, l’auteure nous présente un monde tout droit sortir de son imagination, sans queue ni tête. Il faut parfois bien s’accrocher pour tout suivre. Quoique non, c’est surtout quand on lâche prise et qu’on abandonne toutes nos conventions, qu’on en saisit tout le sens. C’est un livre pour se vider l’esprit, pour sourire aux jeux de mots, aux habitudes hors du commun, avec une dynamique toute particulière qui lui est propre.
J’aime les enquêtes policières mais ici ce n’est pas le pilier du livre, c’est d’ailleurs un peu dommage, c’est plutôt une caricature d’intrigue servie par une galerie de caricatures de personnages, mais une fois qu’on est prévenu, on en profite pleinement.
J’ai passé un bon moment avec ce livre qui est comme une récréation.
Voici quelques extraits qui m’ont fait sourire.

« Elle passa devant les Galeries Risk E. Gros avec leurs mannequins tristes et muets derrière la vitrine. »
« Je m’interdis tout affolement. Quand quelqu’un disparait juste après avoir tourné à un coin de rue, soit il est entré dans un immeuble, soit il s’est fait enlevé par un rapace géant ».

Je remercie les éditions Nathan pour cette lecture.

 

5/100

3/100

Les fausses bonnes questions tome 1 – Mais qui cela peut-il être à cette heure ? – Lemony Snicket

 Éditeur : Nathan
Nombre de pages : 250
Date de parution : 2 janvier 2014
Prix : 15,90€ Notepaillons2

Les fausses bonnes questions 1Résumé : Avant de considérer lire « Mais qui cela peut-il être à cette heure ? », posez vous ces questions :
1- Êtes vous curieux de savoir ce qu’il s’est passé dans une ville en bord de mer qui n’est maintenant plus en bord de mer ?
2- Voulez-vous en savoir plus à propos de cet objet volé qui n’a pas été volé du tout ?
3- Pensez vous vraiment que ça vous concerne de quelque façon ? Pourquoi ? Quelle genre de personne êtes-vous ? Êtes vous sûr ?
4- Qui est donc cette personne derrière vous ?

Mon avis : Ce petit livre jeunesse m’a été proposé par Nathan et la couverture bariolé à fini de m’intriguer.

Lemony Snicket fait partie d’une organisation un peu obscure qui doit résoudre des énigmes. Il vient d’avoir son diplôme et fait son apprentissage avec sa première enquête.

J’ai eu un peu de mal à me plonger dans ce livre. Les débuts sont un peu obscures. On est plongé directement dans l’intrigue, dans le monde imaginé par l’auteur et j’ai eu du mal à trouver mes repères. Le monde n’est pas vraiment le notre et plutôt loufoque et j’ai eu du mal à tout comprendre. D’ailleurs je ne suis pas sure de tout avoir compris. Je pense que c’est voulu par l’auteur qui veut nous faire découvrir son univers tome par tome mais ne pas tout connaître et ne pas tout comprendre m’a légèrement frustrée.
L’intrigue elle même est un peu alambiquée et on est baladé d’un côté à l’autre jusqu’à la résolution de l’énigme qui n’est qu’un préambule aux autres intrigues que laisse supposé pas mal d’indices disséminé dans le récit.
Toutefois la narration reste assez jeune et je n’ai pas vraiment accroché à l’histoire, je pense que j’aurai aimé lire ça quand j’avais 12/13 ans mais que l’alchimie n’a pas prise pour ce livre. Pourtant les références humoristiques sont nombreuses et j’ai souvent souris, mais il manquait un petit truc pour m’accrocher vraiment.

Je remercie les éditions Nathan pour cette lecture.

27/60

27/60


Cliquez si vous souhaitez acheter.