Madison Avery T3 – Ange Rebelle – Kim Harisson

Éditeur : Castelmore
Nombre de pages : 284
Date de sortie : 14 octobre 2011
Prix : 12,90€

Résumé : Madison veut absolument retrouver son corps, retrouver sa vie d’avant et rendre cette amulette qui fait d’elle une Gardienne du temps. Les desseins des chérubins la dépassent et les anges qui sont censés travailler pour elle ne savent plus à quel saint se vouer. Madison veut changer la façon dont les anges considèrent les âmes humaines et elle est prête à remuer ciel et terre pour arriver à ses fins !

Mon avis : J’ai donc continué sur ma lancé la lecture de cette trilogie et je n’ai vraiment pas regretté. Malgré certains avis mitigés, cette série a été une belle découverte pour moi.

– Attention spoiler sur les tomes précédents –
Madison est toujours décidée à retrouver son corps et à reprendre sa vie d’avant, celle où elle était humaine. Mais en attendant elle essaye d’imposer sa vision du monde aux Cieux, oui rien que ça !
Elle veut sauver l’âme des humains et leur vie, prouver aux Séraphin que cette dernière n’est pas si dérisoire, et ce n’est pas une mince affaire !

J’avais hâte de connaître la fin de cette saga, savoir si Madison allait réussir à prouver qu’elle pouvait changer des choses vieilles de plusieurs millénaires. Et je n’ai vraiment pas été déçue par cette fin. Je ne vais pas vous la dévoiler, mais moi elle m’a satisfaite, elle laisse même la porte ouverte à l’écriture d’autres tomes, ce qui n’est pas pour me déplaire (bon mon compte en banque n’est pas du même avis si c’était le cas, mais il sait d’avance qu’il a perdu cette bataille).
Je vais éviter de trop vous en dévoiler et vous donner mon sentiment global sur cette trilogie, j’ai trouvé que Kim Harrison nous a créé un univers qui tient la route, abouti, et nous a donné une intrigue bien menée, les 3 tomes forment une histoire cohérente où l’on voit Madison évoluée logiquement face aux embuches qu’elle traverse. Pour affronter tout ça elle est entourée d’une palette de personnages, certes parfois caricaturaux, mais attachants et pas figés. En plus de l’aider à avancer, ils évoluent aussi tout le long de l’histoire. Je me suis attachée à eux et j’ai refermer le dernier livre avec une certaine nostalgie, j’aurais bien passé quelques temps de plus en compagnie de ses personnages.
De plus, cette vision des cieux et du monde donne presque envie de se réconcilier avec l’humanité qui file un mauvais coton en ce moment.

En fait, j’ai retrouvé ici, la même alchimie entre les personnages que dans la série Rachel Morgan du même auteur, la narration étant juste un peu simplifiée.
Bref,  je recommande cette série si vous voulez passer un bon moment !


Cliquez si vous souhaitez l’acheter.

Madison Avery T2 – Ange déchu – Kim Harrison

Éditeur : Castelmore
Nombre de pages : 283
Date de sortie : 14 octobre 2011
Prix : 12,90€

Résumé : Madison est Gardienne du temps mais n’ a toujours pas retrouvé son corps. Techniquement, elle est toujours morte. Or, un Gardien est censé être vivant. Qu’importe ! Madison prend ses responsabilités et s’engage à tenter de sauver des âmes… en empêchant les anges déchus du camp opposé de les faucher. Pas facile de mener à bien ses missions quand il faut concilier son nouveau job avec le lycée, les amis et la famille !

Mon avis : J’ai enchainé le tome 2 suite au tome 1, car je voulais de suite connaître la suite des aventures de Madison.

Attention, ce résumé perso dévoile pas mal de chose sur le premier tome.
Madison n’a pas réussi à retrouver son corps et la vie d’avant qui va avec. Elle reste morte et en attendant elle a décidé d’aider les cieux. Enfin aider… comme elle n’est pas totalement d’accord avec leur façon de voir le monde et le destin, elle essaye de leur influer un peu de sa vision de la vie et de modifier ainsi leur façon de faire.

J’ai adoré me replonger dans le monde de Madison. Cette ado un peu mal dans sa peau mais avec un cœur grand comme ça m’a définitivement charmée. Elle se bat bec et ongles pour ce qu’elle croit juste malgré c’est faibles moyens. Bein oui, j’aimerais vous y voir vous à essayer d’apprivoiser vos nouveaux pouvoirs de Gardiens du temps ! Ah bah vous voyez, vous êtes d’accord avec moi, elle a de faibles moyens ! Mais il paraît que quand on veut, on peut, et Madison veut vraiment…
J’ai vraiment passé un bon moment avec ce livre, ce n’est pas de la grande littérature, comme dirait l’autre, mais l’héroïne est attachante et j’ai franchement ri toute seule dans mon lit à deux reprises.
L’intrigue est aussi bien menée que pour le premier tome et je dirais même que Me Harrison a réussi à éveiller mon intérêt et je me suis posée pas mal de questions dont j’espère trouver les réponses dans le tome qui suit et que je suis en train de dévorer.
Madison avec ses bons sentiments pourrait porter à sourire, sauf qu’on ne sombre pas dans le dégoulinant-moralisateur, mais dans de beaux sentiments humains qui donnent envie de connaître cette petite bande personnellement.

Le petit plus : l’auteur écrit aussi une série d’urban fantasy : Rachel Morgan que j’aime tout particulièrement et que je vous conseille fortement.

15/16


Cliquez si vous souhaitez acheter.

Madison Avery T1 – Ange gardien – Kim Harrison

Éditeur : Castelmore
Nombre de pages : 286
Date de sortie : 14 octobre 2011
Prix : 12,90€

Résumé : Madison s’est fait tuer la nuit de son bal de promo. Son meurtrier ? Un ange déchu. Par chance, Madison a réussi à lui voler son amulette qui lui permet d avoir une illusion de corps (le vrai a disparu et c’est un problème), et d avoir une vie normale… enfin, presque.Un ange a été envoyé en mission pour lui apprendre à se servir de son amulette. À son contact, Madison s’aperçoit que le destin lui en veut, et que le bien et le mal sont deux notions assez relatives quand les anges s’en emparent.

Mon avis : J’ai remarqué tout à l’heure que j’ai commencé l’année 2011 en lisant un livre de Kim Harrison, le tome 5 de Rachel Morgan, Et pour quelques démons de plus, et que je la termine avec le même auteure, mais c’est un fait du hasard. Ce n’est pas fait exprès mais j’aime bien se petit pied de nez.

Madison est une ado de 17 ans, qui, parce qu’elle n’a pas la même notion de couvre-feu que sa mère, retourne vivre chez son père. Pas évident de s’intégrer dans un nouveau lycée, surtout peu de temps avant le bal de fin d’année… et encore moins quand on est morte. Bein oui, la pauvrette a passé l’arme à gauche le soir du bal, mais par un concours de circonstance (très bien expliqué dans le livre, mais dont je vais m’éviter les explications bancales) elle devient une sorte de fantôme avec corps. Et bien entendu c’est là que les ennuis commencent.

J’ai beaucoup aimé ce livre, oui je commence par l’essentiel de suite, parce qu’on est le 31 décembre et pas de temps à perdre (paraît qu’un compte à rebours a commencé, mais je m’égare…) !
Kim Harrison est du genre à écrire des pavés, des livres bien remplis, avec pas mal de descriptions et de détails mais que perso, je ne vois pas passer parce que j’adore. J’ai retrouvé ici le style de Me Harrison, en beaucoup plus épuré, simplifié mais on n’en perd pas en intensité et en plaisir.
L’histoire commence quelques mois après « l’accident » de Madison nous plongeant directement dans l’action, l’auteur prenant le parti de nous faire découvrir son univers et les faits qui ont menés Madison à son état actuel, petit à petit.
Madison est un personnage adorable. Oui, ce n’est pas forcement le qualificatif qu’on emploi pour une ado de 17 ans, mais pour elle ça lui va comme un gant. Elle se cache derrière des vêtements provoquant (et encore elle est moi on ne doit pas avoir la même notion du mot) alors qu’elle a un cœur en guimauve qui s’inquiète de son prochain. Elle a toute une pléiade de personnages qui évoluent autour d’elle l’aidant à traverser cette épreuve, de l’ado sportif et volontaire, à l’ange déchu rebelle, oui, mais on ne tombe pas dans les clichés, ou si peu…

En bref, j’ai vraiment aimé ce livre et la fin laisse promettre des événements que j’ai hâte de découvrir, d’ailleurs, j’ai entamé le tome 2 dans la foulée !

Le petit plus : les trois tomes sont sortis simultanément en octobre 2011.

13/16


Cliquez si vous souhaitez l’acheter.