M.O.N.S.T.R.E. tome 5 – Souffle de centaure – Hervé Jubert

Éditeur : Rageot
Nombre de pages : 490
Date de parution :  30 septembre 2015
Prix :  9,90€ Notepaillons5

817Rvk-dZ2LRésumé : Le T de M.O.N.S.T.R.E est celui de Takiko, japonaise de 17 ans.
Enfant, elle est sauvée de la noyade par une chimère. Depuis, elle a une dette… et un secret familial.

Originaire de Myazaki détruit par le tsunami, elle a tout appris du centaure du bois sacré. Aussi, quand le chasseur piège les membres de M.O.N.S.T.R.E pour sauver sa vie, Takiko est contrainte de le conduire vers le centaure au souffle guérisseur…

Mon avis : Je suis fan de la série d’Hervé Jubert. Je l’ai découverte grâce aux éditions Rageot et j’attends chaque tome avec impatience.

Millo et ses amis continuent à chercher des chimères pour les protéger.

Comme chaque fois j’étais contente de commencer le roman. Je voulais connaître la suite des aventures des protecteurs et je n’ai pas été déçue.
Le style de l’auteur reste le même. Il est vif et ne s’encombre pas de descriptions inutiles. Les chapitres se suivent et la lecture s’enchaîne rapidement. On tourne les pages avec l’unique envie d’en savoir toujours plus. Le mélange d’actions et de révélations me séduit de plus en plus.
Chaque tome est centré sur un personnage mais les autres ne sont pas mis de côté pour autant. On en apprend donc plus sur chaque personnage et c’est un vrai plaisir de continuer l’aventure avec eux. Mais il est vrai que le personnage de restait mystérieux et que connaître enfin son secret a fait pas mal avancer l’histoire.
Ce que j’aime dans cette histoire également c’est qu’elle est autant pavée de succès que d’échecs. Elle est comme la vie : on comprend qu’on ne peut pas tout réussir et que l’on est parfois obligé de faire des sacrifices pour atteindre son but. Que parfois tout ne se déroule pas comme prévu et qu’on doit essuyer des pertes.
la fin m’a laissée sur ma faim (c’est le cas de le dire) et j’ai vraiment trop hâte de découvrir le prochain tome de l’histoire des M.O.N.S.T.R.E.

Je remercie les éditions Rageot pour cette lecture.

7/80

7/80

 

M.O.N.S.T.R.E. tome 4 – Rire de satyre – Hervé Jubert

Éditeur : Rageot
Nombre de pages : 220
Date de parution : 8 avril 2015
Prix : 9,90€ Notepaillons5

51Y-9woEdBLRésumé : Le S de M.O.N.S.T.R.E est celui de Sam. Québécoise de 16 ans, elle aime laquer ses ongles de vert, faire des bulles de chewing-gum et de l’aviron. Elle a séduit Rolf, l’un des membres de M.O.N.S.T.R.E, par son franc-parler et son énergie.
Elle a passé son enfance à Rio de Janeiro où sa rencontre avec Bufo, un lutteur au masque de satyre, a écarté, pour
un temps, ses terreurs intimes.
Mais soudain, tout recommence…

Mon avis : Voici le 4ème opus des aventures de ma petite bande de protecteurs de chimère préférée ! (Au cas ou vous ne l’auriez pas compris avec le titre.

Ce 4ème tome se penche un peu plus précisément sur la vie de Sam, la petite canadienne pas comme les autres.

J’ai beaucoup aimé suivre les aventures de Sam (en parallèle de celle de la petite troupe). C’est mon personnage préféré des sept je pense, et j’aime bien voir son histoire avec Rolf évoluer. Chaque personnage a sa place dans le groupe, sa spécificité, mais c’est Sam et son esprit cartésien qui me plaît le plus.

Dans ce tome, on en apprend un peu plus sur les dessein du père La Milo, pourquoi il a créé le jeu en ligne, pourquoi il a rassemblé les sept ados. Enfin, on devine de plus en plus l’explication. Et plus j’en apprends, plus je veux en apprendre. Plus je veux vérifier que ma théorie est bonne (et jusqu’à maintenant elle l’est!).

Le style de l’auteur me séduit toujours autant, je tourne les pages sans m’en rendre compte. Les chapitres courts permettent une lecture rapide et rythmée. J’aime voyager avec les personnages aux quatre coin du monde et découvrir de nouveaux pays, de nouvelles cultures et de nouvelles créatures de légende. Découvrir chaque membre du groupe et le rôle qu’il a à jouer dans l’aventure. Comme quand on sait qu’on tire sur un fil qui va nous conduite à bien plus gros, nous faire tout connaître.
Bref comme avec les tomes précédents j’ai passé une excellent moment avec l’équipe M.O.N.S.T.R.E. et j’ai hâte de les retrouver.

Je remercie les éditions Rageot pour cette lecture.

52/100

52/100

21/60

21/60

M.O.N.S.T.R.E tome 3 – Rêve de hyène – Hervé Jubert

Éditeur : Rageot
Nombre de pages : 220
Date de parution : 1er octobre 2014
Prix : 9,90€ Notepaillons4

monstre-,-tome-3---un-reve-de-hyene-504717Résumé : Ébranlé par la disparition de Rolf et la trahison du faux Émile, le groupe M.O.N.S.T.R.E accueille le vrai Émile, rescapé comateux du séisme d’Haïti. Nathan, l’Éthiopien, sent qu’il n’est plus lui-même. Son père, inquiet, le renvoie en Europe en lui confiant un mystérieux talisman. En Sicile puis en Grèce, Nathan suit la trace d’un jeune clandestin égyptien qui semble souffrir du même mal que lui. Ils se transforment en garous. À Oxford, profitant de l’absence de Milo en quête d’un refuge pour les chimères, le chasseur s’infiltre au cœur du manoir Tindelli… Le groupe M.O.N.S.T.R.E pour Milo, Onde, Nathan, Sam, Takiko, Rolf et Émile, réunit une troupe cosmopolite qui partage la même curiosité pour les animaux fantastiques. Sillonnant la planète pour leur porter secours et contrecarrer les funestes projets du Chasseur, ils découvrent tour à tour le monstre qui est en eux et la part d’humanité de chaque créature. Une série fantastique audacieuse d’Hervé Jubert qui mêle l’insolite, l’actualité contemporaine, l’enquête virtuelle et les légendes classiques.

Mon avis : J’ai lu les 2 premiers tomes au printemps et j’avais beaucoup aimé l’univers crée par l’auteur, j’avais donc hâte de connaître la suite des aventures de nos 7 jeunes héros.

Nos amis continuent leur chasse aux chimères à travers le monde, la richesse de Milo les y aidant. Mais même avec te tels moyens ce n’est pas si facile.

L’intrigue commence dès le début et c’est comme si je n’avais jamais quitté la petite bande. Je les ai de nouveau suivi dans leur aventures avec la même curiosité. Leur projet prend forme, on en apprend un peu plus sur leur ennemi et on découvre d’autres chimères. L’auteur nous emmène plus profondément dans son univers même si on n’arrive pas vraiment à en cerner la totalité, il continue à titiller notre curiosité et à alimenter notre envie de continuer la lecture.
Les personnages prennent en maturité, les événements et le monde qu’ils découvrent les faisant grandir. Chacun est complémentaire et leur dynamique fonctionne plutôt bien. Ils ont chacun des qualités qui leur permettent d’avancer.
En plus de nous faire découvrir un monde fantastique l’auteur nous emmène également au quatre coin du monde nous présentant des pays et des paysages qu’on ne connaît pas, tantôt exotique, tantôt des pays d’Europe pourtant si proche mais qu’on connaît peu.
Les tomes se lisent vite, à l’image de l’action qui est rapide dans le livre, les personnages étant confrontés à des décisions à prendre rapidement. On ne s’ennuie pas un instant, on va La découvertes en rebondissement et une fois qu’on arrive à la fin du livre on n’a qu’une envie : connaître la suite.

Je remercie les éditions Rageot pour cette lecture.

4/100

2/100

M.O.N.S.T.R.E. tome 2- Larmes de sirènes – Hervé Jubert

Éditeur : Rageot
Nombre de pages : 220
Date de parution : 19 mars 2014
Prix : 9,90€  Notepaillons4

51rY3bXuNXLRésumé : Depuis six mois, le groupe M.O.N.S.T.R.E vit à Oxford dans le manoir de Milo, sauf Onde qui poursuit ses études à Paris. Les sept amis se retrouvent régulièrement dans le jeu en ligne Chimera où ils protègent des chimères virtuelles en attendant que les satellites Argus repèrent de nouvelles créatures bien réelles. Bientôt une sirène est localisée dans un lac au Tchad. Elle est capturée puis installée dans la piscine souterraine du Manoir. Seule Onde, grâce à ses mystérieux pouvoirs, semble pouvoir communiquer avec la créature qui souffre d’un mal inconnu. Mais bientôt Milo sent qu’ils sont épiés…

Mon avis : Les deux premiers tomes étant sortis en même temps et ayant apprécié le premier, j’ai vite enchainé avec le deuxième pour connaître la suite des aventures de nos 7 amis.

Après une première enquête pas vraiment résolue même si elle leur en a appris pas mal sur ce qui les attendait, revoilà nos 7 amis, un peu mieux rodés, qui repartent en quêtent de leurs chimères.

Nos sept amis ont donc réglés tous les problèmes de logistiques et continuent à surveiller les écrans pour ne pas rater l’apparition de la prochaine chimère. Et celle-ci ne met pas beaucoup de temps à montrer le bout de son nez, nous emportant directement dans l’action.
Ce tome nous en apprend donc plus sur la quête des sept ados, et sur ce qu’ils veulent faire, ce qui est plutôt assez aisé avec les moyens quasi illimités que possède Milo.
Ce que j’ai le plus apprécié dans ce livre, c’est que les personnages prennent en profondeur. Chaque tome a un personnage central autour duquel s’articule l’histoire, on le découvre donc un peu plus, mais l’auteur n’en oublie pas pour autant les autres personnages. Il distille habillement des informations de-ci de-là sur chacun, ce qui nous les rends encore plus attachant. Mais ça a un effet pervers, parce que oui, il nous en apprend plus, mais il ne lève pas entièrement le voile sur leur histoire entière, nous, enfin me faisant me poser de plus en plus de question. En fait le mystère reste aussi entier sur les personnages que sur leur projet de défendre les chimères. Bon, sauf une petite chose que je soupçonne depuis le début et que j’ai hâte de se voir confirmer… ou pas !
Je me suis attachée à cette petite troupe. Je veux tous les connaître, savoir où va leur mener leur enquête.

Je remercie les éditions Rageot pour cette lecture.

63/65

63/65

 

M.O.N.S.T.R.E. tome 1- Cœur de harpie – Hervé Jubert

Éditeur : Rageot
Nombre de pages : 201
Date de parution : 19 mars 2014
Prix : 9,90€  Notepaillons4

419fp78y9NLRésumé : L’avion du milliardaire Darius Tindelli s’écrase en mer dans des circonstances mystérieuses. Milo, 16 ans, son unique héritier, est bientôt rejoint à Oxford par ses coéquipiers dans Chimera, un jeu en ligne où s’affrontent chasseurs et protecteurs de chimères.

Qui a convoqué ces six adolescents qui viennent du monde entier ? Et dans quel but ? Grâce aux documents laissés par Darius, les héros découvrent l’existence d’une harpie vivante à Bangkok. Le jeu devient réalité : repérer les dernières chimères à travers le monde et les protéger. En Thaïlande, ils se heurtent à un inquiétant chasseur de créatures fabuleuses…

Mon avis : La couverture de ce livre m’a intriguée avec ses couleurs pastels et un résumé qui m’a rappelé les livres que je lisais enfant m’ont décidée à lire ce récit.

Milo a 16 ans et il vient de perdre son père dans un accident d’avion. Le voilà à la tête d’une fortune incalculable. À cette épreuve s’ajoute la rencontre fortuite avec les 6 autres ados avec lesquels il joue à un jeu en ligne. Ils ne savent pas pourquoi ils ont été réuni, ni même quelle est leur mission, mais visiblement quelqu’un en a prévu une pour eux.

Je me suis plongée dans ce livre sans apriori, mais il faut admettre qu’il a un petit côté club des cinq modernisé qui n’est pas déplaisant. Grâce à la fortune de Milo et les moyens modernes nos jeunes amis n’ont pas les mêmes moyen que le fameux club, mais cela laisse une grande liberté à l’auteur quant aux actions et aux rebondissements.
Je dois avouer que l’intrigue inventée par l’auteur reste encore assez floue dans ce premier tome, mais on devine que tout ça est assez complexe et va nous entrainer tout le long des sept tomes. On pressent qu’en dehors de ce monde fantastique, que l’auteur nous dévoile petit à petit, que tout s’imbrique et que la révélation en fin de saga sera importante. Rien que pour ça je pense bien continuer cette série.
Le style de l’auteur est simple et vif, les descriptions rapides et les événement s’enchainent laissant peu de temps mort. Le lecteur ne voit pas passer les 200 pages que fait ce premier tome et a vite envie de connaître la suite. Ce qui tombe plutôt bien puisque le deuxième tome est sorti en même temps que le premier.
Les personnages sont attachants. On n’en découvre vraiment que 2 ou 3 parmi les 7 qui constituent la bande des M.O.N.S.T.R.E. Mais l’auteur est obligé d’y aller petit à petit pour nous les présenter tous en détail, une raison de plus de vouloir découvrir ce que nous réservent les aventures de nos 7 adolescents.

 

59/65

59/65