Ce qui ne te tue pas… – Georgia Caldera

Éditeur : J’ai lu
Nombre de pages : 319
Date de parution : 20 mars 2018
Prix : 13,40€
Acheter : Amazon

Résumé : Quand la haine est aux prises avec l’amour…
Le bac en poche, les années lycée et leur lot de terribles souvenirs derrière elle, Violette se réjouit de pouvoir enfin tourner la page. C’est par un déménagement et l’intégration d’une école de graphisme de renom que débute sa nouvelle vie. Artiste dans l’âme, Violette espère se révéler et s’épanouir au sein de Arte-Sup. Or son bonheur a un prix : Adam, le fils de son nouveau beau-père. Car le jeune homme, aussi ombrageux qu’insaisissable, avec lequel elle va devoir désormais partager un couloir, semble la haïr par-dessous tout. Et lui aussi étudie les arts graphiques au sein de la même formation…

Mon avis : J’avais aimé la série Nos chemins de travers (Avis tome 1 ICI et tome 2 LÀ), je n’ai donc pas hésité longtemps avant de commencé se premier tome.

Violette réemménage avec sa mère pour faire ses études dans un école de dessin de Tour. Sa mère s’est remariée et Violette n’est pas sure se d’entendre avec son beau-père et son fils…

J’aime les personnages torturés et je pense que dans ce romans, encore une fois, Georgia Caldera, nous a bien servie ! Chacun de nos deux héros transporte un passé trop lourd pour ses frêles épaules. On le découvre petit à petit et c’est un vrai plaisir.
Bon, dis comme ça, je fais un peu sadomasochiste, mais ce n’est pas ça du tout. Je m’identifie plus aux personnages qui pont soufferts qu’aux autres. C’est comme ça. Donc j’ai vraiment apprécié suivre leur histoire, voir comment elle évolue et où elle va les mener tous les deux. Même si j’ai bien une petite idée, mais je vais attendre de voir ce que dévoile le tome suivant. Si jamais vous voulez échanger là-dessus, vous pouvez toujours me joindre par mail.
L’histoire est bien construite, les personnages riches et complets, même si l’autrice ne dévoile pas tout rapidement, au fil des pages, on comprend mieux pourquoi ils réagissent comme ça dans certaines situations. On s’attache à eux et, bien souvent, j’ai eu envie de les prendre dans mes bras pour les consoler et leur assurer que tout aller bien se passer.
Bref, j’ai passé un très bon moment avec ce livre et j’ai hâte de lire la suite qui doit normalement sortir le 15 mai.

Je remercie J’ai lu pour cette lecture.

27/65

Nos chemins de travers tome 2 – Nos vagues à l’âme – Georgia Caldera

Éditeur : J’ai lu
Nombre de pages : 413
Date de parution : 17 janvier 2018
Prix : 10,90€
Acheter : Amazon ou Bookwitty

Résumé : « Cette douleur qui est la mienne, cette blessure, je la chéris. Puisque c’est tout ce qu’il me reste… » Parfois, l’amour ne suffit malheureusement pas à tout résoudre, et quand ressurgissent les démons du passé, le fragile équilibre qu’avaient réussi à trouver Louis et Emma vole alors en éclats. Si Emma est parvenue à prouver à Louis qu’il pouvait exister une fois descendu de son piédestal, saura-t-il de son côté lui confier les clés de son plus noir secret, prouvant ainsi qu’il a fait d’elle son exception ? Une traversée houleuse, entre vengeance, passion et déchirements, en quête d’un salut qui ne pourra se réaliser qu’à travers l’autre.

Mon avis : J’avais hâte de retrouver Emma et Louis après la fin du premier tome qui m’avait un peu laissé sur le c***, dont vous trouverez mon avis ICI.

Pour faire simple et pour ne pas trop vous en dévoiler : Emma et Louis ont, malgré le chemin parcouru, encore des épreuves à affronter…

J’étais donc impatiente de savoir ce qui aller arriver à Louis et Emma et je n’ai pas été déçue. Leur histoire n’est pas vraiment originale, mais elle a des accents de sincérité. Elle pourrait arriver à n’importe quel jeune, même si je ne leur souhaite pas tout ce qui a pu arriver aux personnages de Georgia Caldera. Les réactions m’ont paru plus que crédibles et l’enchainement des événements logique, ce qui n’est pas toujours le cas pour moi dans les romances.
J’ai beaucoup aimé Louis et Emma, leur force et leur faiblesses, les blessures qu’ils trainent depuis des années et qui les rendent plus forts, celles avec lesquelles ils sont obligés des composés et comment ils en viennent à les affronter ensemble, même si cela restera, pour certaines, un combat de chaque instant. Je les ai même quitté avec un petit pincement au cœur…
Celle petite ombre au tableau, j’ai trouvé les introspections un peu longues… Chacun tournant un peu en rond et disséquant un peu trop chaque action et parole de l’autre. Ce qui m’a aussi un peu gêné c’est parfois le vocabulaire employé pour les dialogues, il est un peu trop soutenu pour des jeunes gens allant à la fac…

J’ai passé tout de même un très bon moment avec ce livre et je remercie J’ai lu pour cette lecture.

 

25/80

Nos chemins de travers – Georgia Caldera

Éditeur : J’ai lu
Nombre de pages : 510
Date de parution : 7 juin 2017
Prix : 10,90€

Résumé : « Je m’étais juré que, s’il ne devait y en avoir qu’une parmi toutes les autres, ce serait elle. Et cependant, ce jour-là… » Depuis des années, Louis et Emma se côtoient sans vraiment se connaître. Au lycée, au centre équestre, et même à la fac, il est ce garçon populaire, star des concours et de sa promo, pour qui toutes les filles craquent en dépit de son arrogance. Timide et réservée, Emma, elle, n’a qu’un objectif : passer inaperçue. Leurs rapports se résument donc à une ignorance cordiale jusqu’au jour où Louis décide d’humilier publiquement la jeune femme. Mais un tragique accident va remettre les compteurs à zéro. Après avoir mordu la poussière, Louis se heurte à une solitude cruelle et inattendue, qui lui montre la réalité sous un tout autre jour. Emma sera-t-elle prête, elle aussi, à reconsidérer son jugement pour l’aider à se relever ?

Mon avis : Je connais Georgia Caldera depuis des années, sans avoir jamais eu l’occasion de la lire (comme tant d’autres auteurs malheureusement), et ce roman a été l’occasion à ne pas rater : tant la couverture que la 4ème de couverture avaient réussi à me séduire.

Emma et Louis s’ignorent depuis des années. Lui le playboy de la fac, elle la fille un peu rondelette qui rase les murs. Elle le déteste, d’ailleurs elle est persuadée qu’il ne l’a même jamais remarquée. Jusqu’au jours ou un accident va faire que leurs chemin vont se croiser…

En lisant les premières pages, je me suis « Oh ! Ça va être compliqué… J’ai un peu de mal avec sa façon d’écrire ». Oui, parce que Georgia aime le langage soutenu. Et quand on a pris l’habitude de lire des romances modernes au parlé familier. Mais j’ai quand même insisté et je m’y suis faite. Bon, j’ai eu tout de même du mal avec les « néanmoins » mais j’étais tellement prise par l’histoire que cela n’a quand même pas été systématique.
Donc oui, l’histoire ma plu ! Ce duel verbal entre les deux héros m’a ravi ! J’aime quand ça tape là où ça fait mal. Et ces deux là n’y vont pas de main morte !
J’ai beaucoup aimé le personnage d’Emma, elle est fragile et douce en apparence mais forte à l’intérieur. Bien sûr elle a parfois du mal à réagir face à une bande de jeunes qui la malmène mais elle fait front à sa manière et continue vaille que vaille à avancer. Le playboy de service à lui aussi réussi à me toucher, mais là je ne vous dirais pas pourquoi, je vous laisserai le découvrir par vous-même. Parce que ça aussi, ça fait partie du charme de l’intrigue.
J’ai passé un excellent moment lecture avec ce roman, j’ai juste trouvé que parfois ça trainait un peu en longueur… Surtout que j’ai eu la surprise de découvrir à la fin du livre que ce n’était pas qu’un one-shot, mais une série. J’ai hâte de découvrir la suite de cette histoire.

Je remercie J’ai lu pour cette lecture.

61/65