La brigade de l’ombre tome 3 – Ne compte que sur les tiens – Vincent Villeminot

♦ Éditeur : Casterman
 Nombre de pages : 347
 Date de parution : 11 octobre 2017
♦ Prix : 15,90€
♦ Acheter : Amazon

Résumé : Adé, la première fois, avait entendu les coups sourds de la goule se jetant avec fureur, de tout son poids, contre la porte. Depuis, elle s’arrangeait pour ne plus rien savoir, pour feindre d’ignorer. Elle se mettait des bouchons d’oreille, écoutait de la musique très fort dans sa chambre. Elle essayait de ne penser à rien pendant sept heures, d’oublier qu’une fois par mois, derrière une porte renforcée de sa propre maison, il y avait une créature susceptible de la déchirer, la massacrer, lui arracher un membre avant de fouailler, à coups de dents, son thorax et son abdomen. Et que cette créature était son père.

Mon avis : J’avais adoré les deux premiers tomes (dont vous trouverez les avis ICI et ) et il m’était impossible de rater le troisième et dernier tome !

Je vais faire l’impasse sur le résumé perso, pas parce que j’ai la flemme (quoique) mais surtout pour éviter de trop vous en dévoiler si vous n’avez pas lu les deux tomes précédents. Le topo habituel quoi !

J’ai adoré me replonger dans l’univers un peu glauque de la brigade de l’ombre. Et je pense que ce dernier tome est le plus stressant des trois ! Peut-être parce qu’il touche plus directement les personnages auxquels je me suis attachée. Je pense que c’est dans ce tome qu’ils frôlent tous le plus la mort. Dans les tomes précédents, ils flirtent avec elle, jouent avec elle, la déjouent… Dans celui-ci, on n’est pas sur de qui sera le gagnant. D’ailleurs, je ne suis même pas sure qu’il y en aie un au final… Il peut être considéré comme un match nul.
Nous retrouvons tous les personnages pour ce final. Les filles de Markowicz prennent en maturité. Les événements les y obligent, Adélaïde grandit trop vite et Fleur perd définitivement son innocence. Dans ce monde où l’on peut croiser des goules au coin des ruelles sombres, les enfants grandissent parfois plus vite que prévu. Malheureusement les goules ne sont pas les créatures les plus dangereuses… Comme dit le dicton : « l’homme est un loup pour l’homme », et ce tome l’illustre très bien !
Toute la brigade est malmenée et ressort complétement meurtrie de cette ultime confrontation avec le Mal. La fin laisse un goût doux amer. On n’a pas vraiment l’impression d’avoir « gagné », ou le prix à payer était vraiment trop élevé !
Je vous recommande vraiment cette série de Vincent Villeminot, si vous aimez les enquêtes saupoudrées de fantastiques, et que vous aimez frissonner en lisant.

Je remercie Casterman pour cette lecture.

15/80

Résultats Concours challenge Jeunesse / YA #6 [Casterman]

Et maintenant les résultats du dernier concours, celui organisé avec la gentillesse de Casterman.
Il y avais un exemplaire Un truc comme un biscuit craquant de et un exemplaire de Un peu plus que des amis à gagner.

Et voici le noms des gagnants !
Pour Un truc comme un biscuit craquant : Les lectures de Val
Pour un peu plus que des amis : Cyanael

Félicitations !! Je transmets vos adresses à la maison d’édition qui se charge de l’envoi.

Concours challenge Jeunesse / YA #6 [Casterman ]

Pour cet ultime concours, c’est Casterman qui vous gâte ! Avec pas un, mais deux romans que vous pouvez gagner. Il y aura donc 2 gagnants ! Vous pouvez gagner Un peu plus que des amis de  Michael Kun & Susan Mullen ou Un truc comme un biscuit craquant de Emily Lockart.

Résumé : Si vous êtes romantique, plein d’humour et d’espoir, si vous adorez l’idée d’un garçon et d’une fille qui s’écrivent des lettres en vrai, si vous aimez les grandes disputes et les belles réconciliations, si vous êtes fan de votre meilleur ami et qu’il est fan de vous…
Alors jetez-vous sur ce roman, il a été écrit pour vous.
Un roman épistolaire drôle, émouvant, fin et vivant !

Résumé : J’ai 15 ans, 11 rendez-vous avec ma psy et 4 grenouilles en céramique.
Tel est le désespérant constat que Ruby fait de sa vie.
Sans compter qu’en 10 jours, elle a rompu avec son petit copain, s’est gravement disputée avec sa meilleure amie, a bu sa première bière (beurk), a été prise sur le fait par sa mère (aïe!) et a subi une attaque de panique colossale.
Mais Ruby a des réserves d’intelligence (et de mauvaise foi). Elle est surtout persuadée que l’existence est une aventure à haut risque totalement réjouissante, un vêtement tout doux mais qui gratte un peu.
Oui, mille fois oui, la vie selon Ruby, c’est finalement un truc truc comme un biscuit craquant !
Ce volume comprend les deux livres précédemment publiés sous les titres Journal d’une allumeuse et Le grand livre des garçons.

Conditions de participation :
Les conditions changent un peu cette année…
Tout le monde est bienvenu mais bien évidemment tous les inscrits du challenge auront droit à la fameuse chance supplémentaires, les participants « actifs » auront eux droit à 3 chances supplémentaires.
– Remplissez le formulaire ci-dessous.
–  Les envois se font en France.
Pour les participants du challenge, rappelez-moi le pseudo sous lequel vous avez participé que je n’oublie pas votre +1 ou +3 !
– Pour avoir d’autres chances supplémentaires vous pouvez aimé ma page Facebook ICI, mon compte Twitter ou encore la page Facebook de la maison d’éditions ICI (Vous pouvez cumuler 3 chances supplémentaires).
– Les lots sont envoyés par la maison d’édition. Ni elle, ni moi ne pouvons tenues responsable en cas de perte du lot par la poste.
– Une seule participation par foyer : même non, même adresse.
– Les gagnants seront tirés au sort parmi les bonnes réponses.
– En participant vous nous donnez le droit de citer votre prénom et la première lettre de votre Nom ainsi que votre département si vous ne possédez pas de pseudo.

Concours ouvert de aujourd’hui aujeudi 9 novembre 23h59

 

Illuminae tome 2 – Dossier Gemina – Amie Kaufman & Jay Kristoff

Éditeur : Casterman
Nombre de pages : 670
Date de parution :21 juin 2017
Prix : 19,90€
Acheter : Amazon

Résumé : Sur la station spatiale Heimdall, tout le monde se prépare à la grande fête de Terra. Certains plus intensément que d’autres : la fille du commandant,
Hanna Donnelly, experte en mode et en arts martiaux, aimerait bien faire la fête jusqu’au bout de la nuit. C’est à ce moment précis que BeiTech lance son
attaque, envahissant la station avec une violence inouïe. Ceux qui résistent sont éliminés. Les autres, capturés. Quant aux fuyards, ils sont traqués sans
relâche. Parmi les rescapés : Hanna et Nik, un véritable bad boy issu d’une grande famille mafieuse. Les deux ados que tout sépare s’allient pour sauver
leur peau. Pendant que s’amoncellent les cadavres, dont certains d’êtres très proches…

Mon avis : J’avais adoré le tome 1, dont vous trouverez l’avis ICI, que j’avais trouvé super original. J’attendais la suie avec impatiente !

On changé d’équipe (par rapport au  premier tome) et on suit les aventures d’un nouveau duo (Hanna et Nik) dans un nouveau vaisseau. Mais c’est tout aussi palpitant ! (Oui mon résumé n’en est pas un, mais là ça serait vraiment dommage dommage que vous ne découvriez pas l’histoire par vous même).

J’ai été un peu déstabilisée au départ. D’une parce que (pour ne pas changé) j’avais un peu oublié ce qu’il s’était passé à la fin du 1er tome. Pourtant je l’ai lu y’a même pas un an… et de deux parce que j’étais frustrée de ne pas retrouver les personnages du 1er tome (oui parce que eux je m’en souvenais !). Mais une fois que j’ai appris à les connaitre je me suis vite attachée à eux. Hanna qui au départ a tout de la fille à papa gâtée se montre ensuite têtue, intelligente, pleine de ressources et surtout courageuse comme je n’aurais jamais réussi à l’être ! Nick lui a tout du mauvais garçon : il fait partie d’une famille mafieuse, a déjà fait de la prison et traine toujours dans des histoires louches. C’est deux à sont fait pour se détester. Mais l’invasion de leur station va tout changer. En même temps que le fait le lecteur, ils vont apprendre à se connaitre et à se serrer les coudes pour réussir à survivre et libérer les autres habitants de la station.
Je suis toujours fan de la façon dont est raconté l’histoire : mélange de rapports, de retranscriptions de caméra de surveillance, de copies de tchat, d’échanges de mail… le tout entrecoupé de pages très graphiques. Même si le livre fait 670 pages, on ne les voit pas passer. Tout s’enchaine vite et jamais je n’ai eu le temps de souffler.
J’ai adoré l’humour de nos deux héros qui allège l’atmosphère même dans les moments les plus durs.
Tout cela donne un livre que j’ai adoré et j’attends impatiemment la suite ! Parce que oui, les auteurs vont nous régaler d’un troisième tome.

Je remercies Casterman pour cette lecture.

72/80

La brigade de l’ombre tome 2- Ne te fie à personne – Vincent Villeminot

Éditeur : Casterman
Nombre de pages : 350
Date de parution : 5 avril 2017
Prix : 15,90€

Résumé : Le type tressaillit en sentant le métal froid des menottes.
– Capitaine Jobert… Brigade des goules.
Elle vit les épaules se raidir, il commença à trembler.
– Tu comprends de quoi je te parle ?
– Je… Je…
Il se mit à pleurer, comme un môme.
– C’est la première fois ? demanda Diane.
– J’ai… j’ai blessé quelqu’un ?
Elle éprouva soudain un profond sentiment de pitié et de colère mêlées.
« Blessé ? si tu savais… Tu n’imagines même pas. »

Mon avis : J’avais adoré le premier tome : La prochaine fois ce sera toi (dont vous trouverez l’avais ICI), et j’avais hâte de découvrir la suite des aventures de la brigade de l’ombre.

Et si dans notre monde, certaines personnes atteinte d’une maladie, se transformaient parfois en goule ? Comment gérerions nous ça ? En créant la brigade des goules, chargée de la canaliser et de les protéger.

J’ai retrouvé avec plaisir toute la clique de la brigade de l’ombre, même s’il est vrai que la fin de l’aventure précédente les avait laissés assez secoués. Il faut dire que l’auteur ne ménage pas son public et qu’il reste fidèle à lui-même dans ce tome.
J’aime toujours autant l’univers qu’il a crée. Certes, il est plutôt noir, mais la vie (la vrai hein) peut l’être aussi parfois. Il n’est pas toujours juste, mais, et je me répète mais c’est également notre lot à chacun.
Ces personnages sont tous torturés, d’une manière ou d’une autre, plus ou moins fortement et ceux-là j’ai toujours envie de les prendre sous mon aile. Même si pour ceux-là, je ne suis pas sure de pouvoir faire quelque chose. Ma curiosité a été satisfaite sur les origines et la vie de chacun des personnages, le voile est levé sur beaucoup de mystère. Certains même que je n’avais pas vu venir dans le premier opus.
J’ai apprécié suivre l’enquête de cet « épisode », elle est bien menée et Vincent sait doser le suspens. Je me suis laissée porter par la course folle de Diane de Moitié et son équipe. Je n’aurais pas pensé à ça. Mais je reste sur ma faim concernant l’origine de cette « maladie ».
Je n’ai pas réussi à trouver s’il y a un autre tome… La fin de celui-ci pourrait très bien constituer une fin globale… Si vous savez, je prends !

Je remercie Casterman pour cette lecture.

50/65