Qu’ils retournent en enfer – Jean-Marie Calvet

♦Éditeur : Alter Real
Nombre de pages : 180
♦Date de parution : 31mars 2022
♦Prix : 16,00€
♦Acheter : Amazon

Résumé : Le Lauragais, habituellement si calme, est devenu en quelques semaines le terrain de chasse d’un redoutable tueur en série.
Des corps amputés et éviscérés sont retrouvés dans des endroits emblématiques de la région et l’autopsie révèle des détails macabres qui laissent penser que le tueur en série emporte des morceaux de corps comme trophées. Mis à part ça, les forces de l’ordre n’ont pas la moindre piste !
L’adjudant-chef Georges Pujol, chargé de l’enquête, sent bien que cette affaire va lui donner du fil à retordre. Dépressif, d’une humeur massacrante depuis son divorce, il ne sait plus où donner de la tête.
Les cadavres s’accumulent et toujours aucune preuve ni le moindre indice.
L’inquiétude gagne la population. Comment est-il possible aujourd’hui de commettre des atrocités pareilles dans notre pays ?
Pujol doit mettre les bouchées doubles, surtout que la liste des victimes s’allonge… La chasse au tueur en série est ouverte !
Plongez dans les méandres d’une enquête extraordinaire dont personne ne sortira indemne.

Mon avis : Comme je suis repartie dans ma période de policier, ce court polar français m’a beaucoup donné envie.

Des cadavres mutilés sont découverts dans une petite ville tranquille du sud de la France. Dans ce coin où il n’arrive jamais rien, les forces de l’ordre sont sur les dents pour découvrir le coupable.

Ce roman de 180 pages se lit très vite. D’abord parce qu’il y a peu de pages, ça c’est plutôt une évidence, et surtout parce que les éléments s’enchainent tellement vite que les pages se tournent à la même vitesse. L’intrigue est très bien trouvée, même si elle aurait mérité d’être un peu plus développée. Elle porte sur des coutumes ancestrales de pays lointains et encore archaïque par endroit et ça je n’aurais pas pu le découvrir toute seule.
L’enquête est surtout portée par une galerie de personnages qui sont tous plus attachants les uns que les autres. On s’intéresse à chacun car l’auteur à eu la bonne idée de nous dévoiler une partie de leur vie privée. Et comme il y a beaucoup de personnages, aucun personnage principal ne se détache et nous n’en avons aucun  auquel se raccrocher, c’est ce qui fait son originalité. Le petit bémol c’est que les choses ont parfois l’air de trop biens s’arranger entre eux et cela m’a un peu agacé.
Dans l’ensemble c’est un livre policier que je recommande, parce que l’intrigue est vraiment originale et que l’enquête est bien menée, avec juste une petite réserve sur la vie privée des personnages qui s’arrange parfois un peu trop bien.

Je remercie Alter Real pour cette lecture.

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.