Toxic girls – Kit Frick

Éditeur : Bayard
Nombre de pages :  368
Date de parution : 21 août 2019
Prix : 15,90€
Acheter : Amazon

Résumé : AVANT. Elles sont quatre, Bex, Jenni, Ellory, et Ret. Quatre filles populaires, survoltées, volontaires, à l’avenir étincelant ; le système solaire dans lequel Ellory a enfin trouvé sa place, juste derrière Ret, leur soleil.
MAINTENANT. Ellory est seule. Le groupe d’amies autrefois soudé a explosé, déchiré par les secrets, les trahisons, la déception, et l’événement qui a bouleversé leurs vies.
AVANT. Des jours d’été ensoleillés. Des fêtes. Une en particulier, où Ellory rencontre Matthias. Le début d’une histoire d’amour incroyable et lumineuse.
MAINTENANT. Ellory, de retour au lycée après deux mois d’exclusion doit survivre à la terminale. Plus de petit ami, plus d’amies. Pas de retour en arrière possible. Tourmentée par certains, recherchée par d’autres, elle est troublée par de mystérieux mots, déposés dans son casier par quelqu’un qui ne la laissera pas oublier. Consumée par la culpabilité, Ellory comprend que, même dans le présent, le passé est partout.

Mon avis : Plus je lis de roman jeunesse et plus les ados me fascinent et plus particulièrement les ados américains et leur mode de fonctionnement. C’est tout naturellement que le résumé de ce roman m’a alors intrigué.

Après plusieurs mois d’exclusion Ellory retourne au lycée. Elle a décidé d’affronter le passer et de rester dans son lycée malgré son exclusion et tout ce qu’il s’est passé l’année précédente. Mais au premier jour de cours ses résolutions sont mises à mal, le passé ne lâche pas prise comme ça…

J’ai fait connaissance petit à petit avec Ellory. C’est assez difficile de la cerner parce qu’elle se dévoile petit à petit et avec beaucoup de réserve. Mais malgré ça on sent l’ado qui a souffert et qui a tout de même décidé de ne pas baisser les bras. On sent la battante derrière la fragilité apparente. C’est ce qui me la rendu attachante.
Bizarrement, on sait qu’elle est la « pestiférée » du lycée mais à aucun moment on ne la prend en grippe. On se doute qu’elle a dû « faire quelque chose de mal » mais on la sent également tellement fragile et brisée à l’intérieur.
L’autrice alterne passé et présent. Elle prend tout son temps pour nous expliquer comment Ellory en est arrivée a passer son année de terminale seule. Elle qui avait 3 amies et un petit ami se retrouve à raser les murs du lycée sans qu’on sache vraiment pourquoi. Ce n’est vraiment qu’à la fin qu’on découvre ce qu’il s’est passé et pour une fois j’ai mis du temps à comprendre ce qu’il en était, malgré les indices distillés ici et là.
Cette histoire m’a beaucoup touchée. Elle est écrite avec justesse sans se laisser aller à trop jouer avec notre corde sensible. Et je suis toujours autant étonnée de voir ce que les adolescents peuvent faire subir aux autres…

Je remercie Bayard pour cette lecture.

47/65

Une réflexion sur “Toxic girls – Kit Frick

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.