Un assassin de première classe – Robin Stevens

♦ Éditeur : Flammarion Jeunesse
 Nombre de pages : 352
 Date de parution : 7 mars 2018
♦ Prix : 15,00€
♦ Acheter : Amazon ou Bookwitty

Résumé : Daisy Wells et Hazel Wong, les deux jeunes détectives, voyagent à bord du célèbre Orient-Express. Alors lorsqu’une passagère est retrouvée morte dans sa cabine verrouillée de l’intérieur, elles découvrent très vite qu’en première classe, tous les voyageurs ont quelque chose à cacher… Il n’en faut pas plus pour que les deux jeunes filles se lancent sur la piste de l’assassin !

Mon avis : Je ne connaissais ni l’auteur ni la série, mais je me suis laissée tenter pour découvrir les enquêtes des petites filles modèles.

Hazel et Daisy partent en vacances avec le père d’Hazel après une année scolaire assez mouvementé. Et quoi de mieux qu’un voyage à bord de l’Orient-Express pour se remettre des émotions de l’année. Sauf si une des passagères se fait tuer et qu’elles doivent mener l’enquête.

J’ai trouvé ce roman pour ado charmant ! Il m’a rappeler le club des cinq et le clan des sept que je lisais lorsque j’étais enfants. Il avait un goût délicieusement régressif. Je dirais même que j’ai réussi à renouer avec Mouche détective que j’avais lu à 9 ans. Mais je m’égare un peu, revenons au roman proprement dit.
Hazel est une jeune fille réfléchi, plutôt douce et discrète qui n’en pense pas moins. C’est Daisy qui mène le duo et qui l’entraîne dans des enquêtes rocambolesques ! Et même lors des vacances avec le père d’Hazel, elles ne peuvent s’empêcher de laisser traîner leur yeux et leurs oreilles partout. Et finalement, elles ont bien fait puisqu’elles comprennent des choses que les adultes n’ont pas l’air de saisir. J’ai beaucoup aimé les suivre, même si Daisy a un petit côté tête à claques, elles sont toutes les deux adorables, et ne sont pas trop casse-cou.
L’intrigue par elle-même n’est pas des plus originale pour une férue de romans policiers comme moi, mais elle tient la route, et, même si j’avais quelques soupçons, la fin à réussi à m’étonner. L’auteure a écrit d’autres romans avec les mêmes demoiselles héroïnes, et je suis bien tenter de les lire également.

Je remercie Flammarion Jeunesse pour cette lecture.

30/60

4 réflexions sur “Un assassin de première classe – Robin Stevens

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.