Blog tour – Solo tu de Céline Jeanne

J’ai décidé de participer pour la première fois à un blog tour pour le livre Solo Tu de Céline Jeanne. Je lui ai donc posé une question à laquelle elle a gentiment répondu.

Quel(s) genre(s) littéraire(s) aimes-tu écrire ?

De la romance ! Je ne me sens capable décrire que de la romance. D’ailleurs, les histoires qui dansent dans ma tête sont toutes des histoires d’amour. Je suis une éternelle romantique. Il y a quelques années, j’ai essayé d’écrire un roman d’urban fantasy, c’est un genre que j’aime beaucoup, mais ouh là là, j’ai honte rien qu’en y repensant. Il y avait des vampires, une école qui accueillait les enfants différents et une héroïne qui était issue de l’union d’une humaine et d’un méchant vampire atteint de folie. Sa mère avait perdu la raison si je me souviens bien. Et son petit ami était avocat et cachait aussi de lourds secrets. Je ne me rappelle plus qui était censé être l’amoureux (pas le petit ami, ça c’est sûr !), il ne devait pas être si charismatique que ça ! Épouvantable, mauvais, pas du tout original… Les qualificatifs abondent ! Je ne suis pas faite pour ce genre. Les romances par contre me parlent et m’habitent… Je cohabite avec elle, elles me font frémir, glousser, pleurer, rire… Je les « vis » en quelque sorte. Et ce n’est pas toujours facile, elles me malmènent parfois !

Vous voulez en savoir plus sur le roman, voici les informations :

Éditeur : Alter Real
Prix : 4,99€ Ebook
Acheter sur : Amazon ou

Résumé : Peut-on tout laisser derrière soi, tout mettre sous clé pour tenter d’avancer, un pas après l’autre, dans une nouvelle vie ? C’est ce qu’espérait Iria en s’installant à Paris. Mais le destin est facétieux. Un emploi qu’elle ne peut refuser la ramène à Barcelone, la ville de ses cauchemars, la ville de son seul et unique amour.
La peur la ronge tandis que son avion atterrit sur le sol espagnol. Et si elle croisait les fantômes de son passé ?
Rien n’est jamais simple, mais Iria va apprendre une chose : on ne peut fuir indéfiniment son passé, et parfois, pour vivre, il faut accepter d’ouvrir sa malle et de faire face aux monstres qu’elle contient.

Autre roman de l’auteure : Mi vida es mia sorti en Ebook en février.

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.