Maudits soient-ils – Courtney Alameda

♦ Éditeur : Milan
 Nombre de pages : 410
 Date de parution : 4 octobre 2017
♦ Prix : 16,90€
♦ Acheter : Amazon

Résumé : Malicia Helsing est la descendante d’Abraham Van Helsing, le célèbre chasseur de monstres (créé par Bram Stoker dans son roman « Dracula »). Cet héritage génétique fait d’elle une tétrachromate : elle a le don de voir l’aura des morts. Armée de son appareil photo, elle capture l’essence des démons qui s’attaquent régulièrement à San Francisco. Jusqu’au jour où l’horreur s’abat sur elle. Un démon, qui semble en savoir long sur la famille Helsing, jette sur Malicia et ses trois meilleurs amis, spécialistes comme elle en exorcisme, une malédiction qui les tuera en sept jours. Dès lors commence un terrible contre-la-montre… Chaque jour, une chaîne grandit sous leur peau, menaçant de rompre leurs organes pour finir par les étrangler. Et ce n’est pas tout : son propre père, directeur de l’académie Helsing, la pourchasse, craignant que cette malédiction contamine tous les habitants de la ville. Pour sa survie, Malicia n’a d’autre choix que de combattre la créature la plus puissante qu’elle ait jamais rencontrée. Courtney Alameda est américaine. Avant de se consacrer exclusivement à l’écriture de thrillers et de romans d’horreur, elle a été libraire et bibliothécaire.

Mon avis : J’aime les histoires de fantômes, même si ça fait bien longtemps que je n’en ai pas lu. Et quand celle-ci est liée à la famille Van Hielsin, je n’allais surement pas la rater !

Malicia fait partie de la dernière génération des Hielsin. Elle doit reprendre le flambeau de son père et sera donc à la tête de leur organisation chasseuse de fantômes et d’esprits en tout genre. Et cela, malgré le drame familiale qui l’a frappé il y a quelques mois…

Je me suis plongée rapidement dans ce roman. Le contraire aurait d’ailleurs été difficile puisque l’action commence dès les 10 premières pages lues ! Je n’ai pas eu le temps de m’ennuyer !
Le caractère de Malicia m’a plu de suite : elle est battante, fonceuse mais tout de même assez réfléchie pour ne pas foncer tête baissée, ou alors pas tout le temps. Elle a également ses doutes et de grosses blessures pas si bien enfouies au fond d’elle.
La « mythologie » Helsin/Stocker exploitée par l’auteure (que je vous laisserai découvrir) est très originale, mais surtout très crédible ! J’ai accroché de suite ! Je suis toujours sur les fesses face à l’imagination de certains auteurs !
L’intrigue est elle aussi très recherchée. On sent que l’auteure y a beaucoup réfléchit et elle tient la route du début à la fin. Même lors des rebondissements, que je n’avais pas vu venir pour une fois, on sent que tout colle et que tout a été bien pensé. Tout se tient, même quand on repense aux événements et aux détails des pages précédentes.
J’ai passé un très bon moment avec ce roman. La fin n’est pas bâclée et reste surtout ouverte, comme si l’auteure se laisser la place pour écrire d’autres tomes. Malheureusement après quelques recherches, il semblerait que ce live soit un one shot… Dommage…

Je remercie Milan pour cette lecture.

16/80

3 réflexions sur “Maudits soient-ils – Courtney Alameda

  1. Cristal dit :

    Bonjour,

    Seriez vous si un deuxième tome est prévu ? Car on ne connaît pas l’assassin de la mère de Malicia.

    • mutinelle dit :

      Bonsoir Cristal,
      J’ai fait des recherches mais je n’ai pas trouvé s’il y avait une suite. Le livre en VO étant publié depuis 2015, je dirais que non 😦

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.