Everything, everything – Nicola Yoon

Éditeur : Bayard
Nombre de pages : 360
Date de parution : 7 juin 2017
Prix : 16,90€

Résumé : Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

Mon avis : Avec la bande annonce du film qu’on voyait un peu partout, ce livre me faisait très envie. De temps en temps, j’aime me rappeler qu’une partie de mon cœur est faite de guimauve.

Maddy est un enfant bulle : enfermée chez elle car elle n’a pas de défense immunitaires. Elle a une vie bien réglée qui lui convient. Jusqu’au jour où la maison d’à côté est à nouveau habitée…

J’ai beaucoup aimé faire la découverte de Maddy et de son style de vie plutôt hors du commun. Rare sont les romans qui parlent de cette maladie. Le petit truc dommage c’est qu’il n’y a pas assez d’informations sur la maladie. J’aurais aimé en apprendre plus. Mais c’est surement dû à mon côté trop curieux et un chouilla perfectionniste.
Pour en revenir elle l’histoire, elle est très jolie, une romance comme on aime en lire de temps en temps. Pas tout à fait légère vu la maladie de Maddy et la situations familiale d’Olly, mais qui titille quand même la corde sensible. J’ai également aimé ça façon d’être présentée avec les échanges de mails, des petits dessins, les tableaux de résultats médicaux et toutes autres informations mises en page de façon originale, ça rythme différemment la lecture. Et c’est très agréable.
J’ai toutefois été déçue par la fin… Elle n’est pas simple, l’auteur arrive tout de même à nous étonner, mais je ne m’attendais pas à ça et j’aurais aimé peut-être un peu plus de drame (oui je sais, je ne suis pas sympathique avec les personnages, mais c’est comme ça).
J’ai tout de même passé un bon moment lecture avec ce roman, mais je ne pense pas que j’irai voir le livre, le roman m’a suffit.

Je remercie Bayard pour cette lecture.

71/80

Publicités

7 réflexions sur “Everything, everything – Nicola Yoon

  1. rambalh dit :

    Ma soeur l’a lu et elle m’a dit que la fin était un peu bof… du coup j’ai deviné le dénouement (ça parait évident en fait) et je me demande si ça vaut vraiment la peine que je le lise maintenant… Est-ce que tu penses que ça peut gâcher la lecture ?

      • rambalh dit :

        J’vais passer mon tour alors, sauf si un aprem je suis chez ma soeur, sans livre et que je décide de le lire ahah !
        Merci en tout cas 😀

  2. Madame_Love dit :

    J’ai été aussi déçue de la fin, je m’attendais plus à un truc du style Nos étoiles contraires (livres que je n’ai pas aimé mais pour d’autres raisons).
    Sinon, c’est vrai que la présentation comme un journal intime est sympa et l’histoire reste sympathique dans son ensemble.

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s