Ce que Muti a dans le collimateur #72

Avec la rentrée littéraire, le mois de septembre est souvent le plus tentateur ! Je suis sûre que j’en oublie, je suis allée sur mes sites habituels, mais on dirait que tous les titres ne sont pas encore  répertoriés… Pas dit que mon bilan de fin de mois ne sera pas « pire » que ça !

Les suites

Les pluies tome 2, Ensemble de Vincent Villeminot (Fleurus le 8) Résumé : Komolo, ville « refuge », située à peine au-dessus de la nouvelle mer formée par le Déluge. 300 000 survivants s’y entassent, depuis la catastrophe. De la Tour où on la garde enfermée, Lou a vu arriver Noah, Kosh et Ombre, les rescapés du paquebot, accompagnés de Chiloé. Avec Malcolm, elle parvient à se précipiter au pied des murailles… Mais il est déà trop tard : son amoureux et sa famille sont arrivés dans un hors-bord frappé de la tête de mort. Les jeunes gens sont accusés de piraterie. Désormais, une course contre la montre est engagée : il faut faire évader coûte que coûte Kosh et Noah. Quitte à frayer avec les trafiquants de la ville, à affronter les soldats, les prisons, la peur. Puis il faut fuir. Mais vers où? Vers les bois hantés de réfugiés, dans les montagnes de Kamachka? Ou vers Chaazam, repère de pirates, où les attend le dénouement?

Les amours de Lara Jean tome 3, Alway and forever de Jenny Han (Panini le 20 ) Résumé : La dernière année d’études de Lara Jean se passe à merveille. Elle file le parfait amour avec Peter, son père se remarie, et Margot rentre juste à temps pour assister au mariage. Mais des nuages se profilent à l’horizon, et Lara Jean ne pourra ignorer longtemps les choix décisifs qui s’imposeront bientôt à elle. Suivra-t-elle son coeur, ou la raison ?

Les nouveautés

Là où elle repose de Kimberly McCreight (Le livre de poche le 6) Résumé : À Ridgedale, petite ville aisée du New Jersey, le corps d’un nouveau-né est retrouvé dans les bois voisins de l’université. Malgré toutes les rumeurs et les hypothèses que suscite le drame, on ne connaît ni l’identité du bébé ni les raisons de sa mort. Molly Anderson, journaliste indépendante récemment arrivée avec son mari et sa fille, est recrutée par le journal local pour couvrir le fait divers. Une affaire qui réveille chez la jeune femme un tourment douloureux car elle a perdu un enfant en bas âge et ne s’en jamais vraiment remise. Ses investigations vont mettre au jour des secrets bien enfouis au sein de la petite communauté aux apparences si convenables.
Kimberly McCreight assemble minutieusement les pièces d’un puzzle obscur pour construire un thriller aussi haletant qu’émouvant. Après Amelia, elle confirme ici sa place parmi les meilleurs auteurs du genre.

Colorado train de Thibault Vermot (Exprim’ le 6) Résumé : Durango, 1949. La poussière rouge. L’Amérique profonde, à peine sortie de la deuxième Guerre.
C’est dans ce monde-là que grandissent Michael et ses copains.
Durham et George passent des journées à construire une fusée ; le gros Don s’efforce d’échapper aux brutes du collège, tandis que Michael consigne les aventures de la bande dans son Cahier. L’enfance, les jeux, les rêves comme une marmite cuisant au soleil de juillet…
Jusqu’au jour où un gosse de la ville disparaît. Avant d’être retrouvé, quelques jours plus tard, à moitié dévoré. Aussitôt, les cinq copains décident d’enquêter.
Dans l’ombre, le tueur (la Chose ?) les regarde s’agiter. Et bientôt, les prend en chasse.

Sombres étoiles de Malorie Blackamn (Milan le 13 ) Résumé : Depuis qu’un virus a terrassé l’ensemble de l’équipage, dont leurs parents, les jumeaux Vee et Aidan vivent seuls à bord de leur vaisseau spatial. Jusqu’au jour où ils reçoivent un message de détresse provenant de la planète Barros 5. Là, vivent Nathan, sa mère Catherine, et d’autres drones, rejetés de la Terre et envoyés sur la planète Callisto pour travailler dans des mines. Tous se sont sauvés, mais, échoués en plein territoire mazon, une espèce qui hait les humains, ils sont en danger de mort. Les jumeaux les secourent, et, malgré sa méfiance envers les drones – caste considérée comme inférieure -, Vee ne tarde pas à tomber sous le charme de Nathan. Mais leur amour a-t-il une chance dans ce contexte où tout les oppose, où le seul avenir possible pour Nathan est de rejoindre Mendela Prime tandis que la jeune fille n’a qu’un désir : revenir sur Terre ? D’autant qu’à bord du vaisseau, les hommes meurent mystérieusement les uns à la suite des autres…

Léger comme une plume… de Zoé Aarsen (Hachette romans le 13) Résumé : L’heure de gloire de McKenna est arrivée. Elle a intégré le groupe d’Olivia, la reine du lycée, et est invitée au bal de fin d’année par le frère de celle-ci. McKenna ne pouvait rêver mieux. Enfin… jusqu’à la fête d’anniversaire d’Olivia. Ce soir-là, une nouvelle, Violet, propose de jouer à « Léger comme une plume, raide comme la mort ». Durant la partie, elle imagine les morts de la belle Olivia, de la provocante Candice et de l’athlétique Mischa. Ces propos morbides mettent McKenna mal à l’aise mais, après tout, ce n’est qu’un jeu, n’est-ce pas ? Une semaine plus tard, le jeu n’a plus rien d’amusant : Olivia meurt dans un accident de voiture, exactement comme l’avait prédit Violet. Avec l’aide de son voisin Trey, McKenna cherche à découvrir quelle sorte de malédiction Violet semble avoir déclenchée. Plus la popularité de Violet grimpe, plus McKenna et Trey sentent que le temps presse. Le nouvel « accident » est pour bientôt.

L’empire de sable de Jayla Olson (Collection R le 21 ) Résumé : Il suffit d’un grain de sable pour faire s’écrouler un empire.
Une page s’est tournée dans l’histoire de l’humanité depuis que les dérèglements climatiques ont rendu la plus grande partie du globe inhabitable. Puis a eu lieu la révolution orchestrée par les Loups, un puissant groupe armé. Ce jour-là, ils ont pris le pouvoir. Ce jour-là, ils ont tout pris à Eden, qui n’a rien vu venir. La voilà désormais détenue dans un camp de travail sous haute sécurité.
Son seul espoir ? Gagner l’île de Sanctuary dont lui a parlé son père, le dernier territoire encore neutre. Mais quand Eden parvient finalement à y accoster avec d’autres évadés, l’île se révèle encore plus dangereuse que leur précédente prison…

Forbidden de Tabitha Suzum (Milady le 22) Résumé : « Je refuse de laisser le monde extérieur nous condamner et détruire le plus beau jour de ma vie. Celui où j’ai embrassé le garçon qui hantait mes rêves depuis toujours. Sommes-nous condamnés à nous dissimuler derrière des portes closes et des rideaux tirés ? »
Il ne reste plus grand-chose de la famille Whiteley. Le père a refait sa vie à l’autre bout du monde, la mère essaie d’en faire autant. Elle dépense plus d’argent chaque mois en alcool et en fringues qu’en pension alimentaire pour ses cinq enfants. Dans la débâcle, les deux aînés, Maya et Lochan, seize et dix-sept ans, décident de prendre les choses en main. En effet, si les services sociaux s’en mêlent, ils seront séparés, placés dans des foyers aux quatre coins du pays. Luttant ensemble pour maintenir leur famille unie, ils partagent les mêmes joies et les mêmes peines. Mais peuvent-ils vraiment s’avouer ce qu’ils ressentent l’un pour l’autre ?
Bon j’avoue qu’il me tente, mais que je me tâte aussi… Je ne sais pas trop quoi penser de ce genre de livre…

Publicités

4 réflexions sur “Ce que Muti a dans le collimateur #72

  1. historicia dit :

    Intéressant, toutes ces sorties 🙂 Je ne savais pas par contre pour le tome 2 de  » Les pluies ». Donc merci pour l’info ! Pour « Forbidden », ça a l’air d’être le genre de livre où on ne peut se faire que son propre avis. Soit ça passe, soit ça casse (un peu comme la philo au lycée ^^). Si tu es très curieuse et que tu veux essayer un thème nouveau, tu peux toujours tenter !

      • historicia dit :

        Si ça se trouve ce sont les romances particulières comme Forbidden qui te feront plus aimer la romance. Moi qui n’aime pas non plus les romances par principe (c’est trop niais et du déjà vu selon moi), celles qui sortent un peu de l’ordinaire peuvent me plaire ; par exemple sur le handicap. Donc ça peut très bien faire pareil pour toi pour ce livre 😉 et puis même si tu n’aimes pas, au moins tu seras fixée après ta lecture. Tu n’auras aucun regret 🙂

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s