Dis-moi si tu souris – Eric Lindstrom

Éditeur : Nathan
Nombre de pages : 389
Date de parution :  1er juin 2016
Prix :  21,90€ Notepaillons4.5

41cDyc6UCrLRésumé : « Je suis Parker, j’ai 16 ans et je suis aveugle. Bon j’y vois rien, mais remettez-vous : je suis pareille que vous, juste plus intelligente. D’ailleurs j’ai établi Les Règles :
– Ne me touchez pas sans me prévenir ;
– Ne me traitez pas comme si j’étais idiote ;
– Ne me parlez pas super fort (je ne suis pas sourde) ;
– Ne cherchez jamais à me duper.
Depuis la trahison de Scott, mon meilleur pote et petit ami, j’en ai même rajouté une dernière. Alors quand il débarque à nouveau dans ma vie, tout est chamboulé. Parce que la dernière règle est claire : Il n’y a AUCUNE seconde chance. La trahison est impardonnable ».

Mon avis : « Dis-moi si tu souris » rien que le titre à réussi à me séduire. Je ne sais pas pourquoi mais à lui seul il a réussi à titiller ma curiosité et mon envie.

Parker est aveugle depuis 9 ans. Et cela ne s’est pas passé dans des circonstances agréables (on imagine bien). Elle a également perdu son père il y a quelques mois, sa tante et sa famille sont donc venus vivre chez elle. Tout cela n’est déjà pas très facile à gérer. Mais quand son ex, qui l’a trahi de façon odieuse, revient dans sa vie là c’est la vraie catastrophe.

Dès le début j’ai apprécié Parker : sa force de caractère, son humour, sa façon de réagir face aux imprévus, aux épreuves que met la vie sur sa route. Je fonctionne souvent au coup de cœur pour les personnages et Parker en fait partie. Je me suis beaucoup identifiée à elle, même si je ne suis pas aveugle. J’ai également trouvé que l’auteur nous transmettait très bien le ressenti d’une personne aveugle au milieu d’un monde de voyants. Comment il est compliqué de se repérer, de savoir si des personnes sont là ou non quand on ne les entend pas, d’apprendre à interpréter les réactions des gens sans voir leur expression juste avec le son et le ton de la voix… Toutes ces choses auxquelles aucun voyant n’a jamais pensé et qui font pourtant le quotidien de chaque non-voyant.
Ce roman est double finalement, en plus de nous raconter la vie de Parker et ses « problématiques amoureuses », il nous expose aussi le quotidien des aveugles, permettant ainsi de sensibiliser le lecteur.
J’ai tout aimé dans ce roman, même si l’intrigue sentimentale est plutôt récurrente dans ce genre de roman, la façon de l’aborder fait toute l’originalité de l’histoire. Avec une spéciale dédicace pour le personnage de Parker.

Je remercie Nathan pour cette lecture.

60/80

60/80

Publicités

5 réflexions sur “Dis-moi si tu souris – Eric Lindstrom

  1. loeildenyx dit :

    J’ai vraiment adhéré également, même si on peut objectivement faire des reproches à Parker, elle est hyper crédible à la fois comme adolescent et comme personnage aveugle qui nous narre son quotidien 🙂

  2. feflie dit :

    J’ai déjà vu ce livre quelque part mais, impossible de me rappeler où ni si l’avis était négatif ou positif… Ca m’énerve ! ^^ En tout cas, ta chronique donne envie de le lire. Direction la wishlist ! (S’il n’y est pas déjà. Moi et ma mémoire de poisson rouge !)

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s