La Sélection tome 5 – La Couronne – Kiera Cass

Éditeur : Robert Laffont / Collection R
Nombre de pages : 333
Date de parution :  12 mai 2016
Prix :  16,90€ Notepaillons2.5

91h2-3zuLZLRésumé : Il ne doit en rester qu’un.
Vingt ans après la Sélection d’America Singer, et malgré l’abolition des castes, la famille royale d’Illeá doit à nouveau faire face au mécontentement du peuple : l’heure est venue de lancer une nouvelle Sélection.
Sa mère à l’article de la mort, son père dévasté, il est temps pour la princesse Eadlyn de passer à la vitesse supérieure dans le processus de la Sélection. Encore novice aux jeux de l’amour et du pouvoir, détestée par une partie de l’opinion publique, elle doit pourtant choisir au plus vite son Élite de six prétendants.
Devenir femme, épouse et reine en l’espace de quelques semaines, telle est la lourde tâche qui repose sur les épaules de la princesse. Mais le cœur peut se révéler un précieux allié, pour qui sait l’écouter…

Mon avis : Ce tome est le dernier de la série (Normalement parce qu’au départ il devait n’y en avoir que 3 et l’auteure nous en a écrit 2 autres) et j’étais curieuse de connaitre la fin de l’histoire.

Pour ce 5ème opus, je ne vous ferais pas de résumé personnel, je trouve que la 4ème de couverture vous en raconte déjà assez pour ne pas trop vous en dévoiler.

J’ai été un peu déçue par ce tome. La sélection n’est pas ma série préférée, mais je la lis quand même facilement, avec plaisir. Le plaisir n’a pas été le même sur ce tome.
Eadlyn n’a pas réussi à m’émouvoir. Je l’ai trouvé un peu superficielle. Ses préoccupations me sont passées totalement à côté. Peut-être parce que je n’ai jamais eu à gouverner…. et que je ne comprends pas. Bon ça admettons, je n’y connais rien. Mais même ses « tourments » amoureux m’ont fait lever les yeux au ciel. Bon, là aussi je doit admettre que je n’ai jamais eu non plus à choisir entre plusieurs prétendants tous prêts à ce couper en 4 pour me satisfaire 😉 Mais je la trouve assez versatile, et j’ai vraiment eu du mal.
Pareil avec l’univers. Comme Eadlyn est enfermée dans son palais, le lecteur également et il est difficile de se faire une idée d’un monde qu’on ne connait pas. Il mélange technologie et traditions anciennes et j’ai eu du mal à me faire une représentation de tout ça. D’ailleurs je crois que mon imagination est restée cantonnée au palais, je suis incapable de me représenter autre chose.
Je pense que j’aurais dû m’arrêter au tome 3 et sur la « première fin » cette seconde partie ne m’ayant pas totalement séduite.

Je remercie la Collection R pour cette lecture.

57/80

57/80

Publicités

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s