Black lies – Alessandra Torre

Éditeur : Hugo romans / New romance
Nombre de pages : 418
Date de parution :  3 février 2016
Prix :  17,00€ Notepaillons5

black-lies-734010-250-400Résumé : Je m’appelle Layana Fairmont…et j’aime deux hommes.
Brant, qui a fait fortune dans les nouvelles technologies dès son vingtième anniversaire. Cela fait trois ans que nous sortons ensemble. Il m’a demandée en mariage quatre fois. J’ai refusé quatre fois.
Lee, qui est jardinier quand il n’est pas occupé à courir les femmes aux foyers. Il sait se servir de ses mains, de sa bouche et de son corps. Cela fait deux ans que je ne peux pas me passer de lui, je ne suis pas même pas certaine qu’il en soit conscient. Allez-y, jugez-moi ! Vous ne pouvez pas imaginer les conséquences que cette situation entraîne.
Et si vous pensez avoir déjà lu ce genre d’histoire, croyez-moi, vous vous trompez !

Mon avis : Hugo romans fait partie des maison d’éditions que je suis de près. Du coup quand j’ai lu ce résumé, j’ai eu envie d’en savoir plus.

Layana sort avec deux hommes complètement différents, Brant et Lee. Mais ce n’est pas ce que vous croyez.

Ce livre est tout bonnement bluffant !
La 4ème de couverture m’avait déjà fortement intriguée. Oui, on parle d’adultère mais je sentais qu’il y avait autre chose derrière et je voulais savoir quoi. J’ai donc commencé le livre plein de curiosité mais sans apriori. Et j’ai bien fait ! Ça m’a permis de profiter pleinement de l’histoire.
L’histoire est raconté de 4 points de vue différents nous permettant ainsi d’avoir une vision large de l’intrigue. On alterne donc entre Layana, Brant, Lee et la tante de Brant. Mais la narratrice principale est Layana. On apprend à la découvrir, elle qui avoue sans scrupule aimer deux hommes. Et malgré tout on s’attache à elle. On apprend à aimer ses qualités et ses défauts. Il y a deux parties dans le livre. Celle avant la « double vie » et celle après. Quand celle après commence, il m’a été plus difficile de trouver Layana sympathique. J’avais de la peine pour Brant. Je ne comprenais pas la moitié de ses réactions. La trouvant vraiment égoïste. Et il faut bien avouer que l’auteure fait tout pour qu’elle perde ses lettres de noblesse ! J’ai eu bien souvent envie de la secouer voire de la frapper (oui, des fois j’ai des envies de violence). Mais je me suis accrochée et j’ai bien fait ! Par ce qu’arrivé à une grosse moitié du livre, j’ai eu une idée d’où l’auteure voulait nous mener, mais je n’avais pas imaginer la totalité de son machiavélisme.
J’ai donc adoré ce livre que j’ai dévoré sans pouvoir le lâcher pendant tout mon week-end à mille. Franchement, même si vous n’êtes pas romance, je vous conseille ce livre qui va vous tenir en haleine jusqu’à la fin !

Je remercie Hugo romans pour cette lecture.

Publicités

5 réflexions sur “Black lies – Alessandra Torre

  1. froggy80 dit :

    Il a l’air bien… Je n’aime pas la nouvelle vague de roman qui sortent des couvertures presque identiques et tons sur tons… Je dois avouer que cette similitude, me décourage à les découvrir! Mais ton avis et le résumé m’ont intrigué! Je le garde en tête et s’il croise mon chemin et bien je pourrais très bien me laisser tenter!

    • mutinelle dit :

      Je te l’accorde, les couvertures se ressemblent beaucoup en ce moment, mois moi j’aime bien :p Après c’est vrai que c’est difficile qu’un livre se démarque au milieu de tous les autres. Mais celui-là, il ne faut pas le rater !

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s