L’innocence des bourreaux – Barbara Abel

Éditeur : Belfond
Nombre de pages : 336
Date de parution : 14 mai 2015
Prix : 18,50€ Notepaillons4

41oWprcD0DLRésumé :   Dans une supérette de quartier, quelques clients font leur course, un jour comme tant d’autres. Parmi eux une jeune maman qui a laissé sa fille de trois ans seule à la maison devant un dessin animé. Seulement quelques minutes le temps d’acheter ce qui manquait pour son repas. Parmi eux, un couple adultère, parmi eux une vieille dame et son aide familiale, un caissier qui attend de savoir s’il va être papa, une mère en conflit avec son adolescent… Des gens normaux, sans histoire, ou presque. Et puis un junkie qui, à cause du manque, pousse la porte du magasin, armé et cagoulé pour récupérer quelques dizaines d’euros. Mais quand le braquage tourne mal et que, dans un mouvement de panique, les rôles s’inversent, la vie de ces hommes et femmes sans histoire bascule dans l’horreur. Dès lors, entre victimes et bourreaux, la frontière est mince. Si mince…

Mon avis : Les éditions Belfond proposent de bons thriller et le résumé de celui-ci m’a fait très envie.

Imaginez. Vous allez faire des courses comme d’habitude dans votre supérette de quartier et là entre un braqueur. Qui chamboule votre vie, comme celle de tout ceux qui sont présents dans ce magasin. Mais pas forcément de la manière qu’on aurait pu supposer.

Ce livre est dérangeant. Mais dérangeant dans le bon sens parce que certes ce qui s’y passe n’est pas conventionnel, mais on ne peut que se poser la question de savoir comment on aurait réagit dans la même situation.
La situation de départ est somme toute banale, une supérette, un braquage, des otages cela arrive malheureusement. Mais l’auteure arrive à en faire une situation atypique. Rien ne se passe jamais comme on l’avait prévu dans la vie, mais ici même c’est assez extrême. Il est difficile de vous en parler sans trop vous en dévoiler, donc je mesure mes mots, ça serait vraiment dommage de vous gâcher la découverte lors de votre lecture alors que moi j’ai dévoré ce livre.
Ce livre trouve échos dans les tristes événements de ce début d’année en France, mais le point de vue de l’auteure est totalement différent. Ici pas de terroristes, mais des vies qui se croisent, qui se trouvent chamboulées dans leur quotidien pour certaines, et à jamais et plus profondément pour d’autres pour d’autres.
On sait tous, plus ou moins ce qui pousse une (ou des) personne à faire un hold-up, et ce n’est pas sur cette raison que l’auteure a décidé de faire son roman, ce qui l’intéresse c’est de nous montrer « l’aventure humaine », l’interaction entre braqueur et otages, et entre les otages eux-mêmes. L’accent est mis sur l’humanité La chacun et c’est encore plus perturbant à lire. Je ne suis pas sortie indemne La cette lecture. Même si je sais depuis longtemps que rien n’est tout blanc ou tout noir dans la vie, ce livre me l’a encore prouvé, et cela fait quelques jours qu’il me trotte dans la tête avec la même question « qu’aurais-je fais dans la même situation ? ».

Je remercie les éditions Belfond pour cette lecture.

Publicités

Une réflexion sur “L’innocence des bourreaux – Barbara Abel

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s