Comment je vais tuer papa – Carina Bergfeldt

 Éditeur : Black Moon / Thriller
Nombre de pages : 426
Date de parution : 5 février 2014
Prix : 21,90€ Notepaillons5

41XVTbhYz-LRésumé : Suède, Janvier 2010. Deux pieds dépassent de la surface gelée du lac Simsjön, près de la ville de Skövde. Ils appartiennent à Elisabeth Hjort, une jeune mère de famille. Trois autres femmes (deux journalistes et un inspecteur de police) s’intéressent de près à l’affaire. Trois femmes qui doivent affronter leurs propres démons. Parmi elles, l’une s’apprête à commettre un meurtre à son tour, à tuer celui qui a fait de sa vie un enfer : son propre père. Mais laquelle des trois est-elle ?

Mon avis : Black Moon a une collection de Thriller pour la jeunesse, mais après avoir lu celui-ci, je peux vous assurez qu’ils peuvent aussi séduire les adultes.

Dans une petite ville de Suède une femme est retrouvé morte, gelée dans la glace. 3 femmes se chargent de l’enquête à leur manière. Une flic et deux journalistes. Chacune a un passé lourd à gérer et parmi elle, une a décidé de tuer son père, responsable d’une enfance malheureuse dont elle porte encore les séquelles. L’intrigue est alors double, qui a tué cette mère de famille, et qui prévoit de tuer son père ?

C’est la première fois que je lis un thriller de chez Black Moon et je dois dire que je ne suis pas déçue. J’avais un peu peur que ce soit édulcoré mais loin de là ! L’intrigue m’a menée par le bout du nez concernant l’enquête de la femme retrouvée dans le lac, mais pour ce qui est de qui allait tuer papa, je l’ai senti dès le début. Là où l’auteure a été forte c’est qu’elle a réussi à souvent introduire le doute dans mon avis. C’est ça que j’aime dans les policiers, pensé avoir trouvé le coupable et finalement douter.
J’ai aimé les personnages très bien décrit, même si je dois vous avouer que je eu un peu de mal avec les prénoms suédois , qu’on apprend à connaître avec précision, surtout la future tueuse. Sa vie m’a touchée, réellement. Je suis sensible à la violence conjugale et elle est extrêmement bien décrite ici. Je préviens les âmes sensibles que certains passages sont vraiment émouvants, difficiles, mais ils reflètent vraiment ce que peut être la violence au sein d’une famille. Pas seulement la violence physique, non celle qui marque une vie à jamais, la violence psychologique. Surtout sur les enfants, alors qu’ils sont en train de se former, les méchancetés qu’ils se prennent en pleine face vont modeler leur caractère pour toujours. L’auteure s’est très bien documentée, c’est même à se demander si elle ne l’a pas vécu et si ce livre n’est pas un exutoire…
J’ai donc doublement aimé ce livre, par l’enquête, et par le portrait qu’il fait des violences au sein d’une famille. Et personnellement, j’ai aimé la fin, même si certains risquent de ne pas avoir le même avis, tant pis ! C’est cela aussi qui est bien, qu’on puisse tous avoir des avis différents sur nos lectures comme sur d’autres sujets.
Si vous êtes fans de policier, voire de policiers nordiques, je vous recommande vivement ce livre.

Je remercie Black Moon pour cette lecture.

 

41/60

41/60


Cliquez si vous souhaitez acheter.

Publicités

11 réflexions sur “Comment je vais tuer papa – Carina Bergfeldt

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s