La symphonie des abysses livre 1 – Carina Rozenfeld

 Éditeur : Robert Laffont / Collection R
Nombre de pages : 457
Date de parution : 13 février 2014
Prix : 17,90€ Notepaillons4

51cQXHcUO3LRésumé : L’Anneau, cet immense atoll avec en son centre le Cercle – une étendue d’eau de mer parfaitement circulaire – est cerné par le Mur, une haute barrière d’une trentaine de mètres, électrifiée, infranchissable. Sous son ombre, des hommes et des femmes vivent là, répartis dans des villes et villages si éloignés les uns des autres qu’ils ont oublié leurs existences respectives. Un point commun relie pourtant ces différentes communautés : le Règlement Intérieur et son code ultra restrictif. Trois personnages principaux : Abrielle, Sa et Ca. Trois destins différents qui vont finir par se croiser pour composer la mystérieuse Symphonie des Abysses. Abrielle est une réminiscente. Elle porte en elle des mélodies et des chants dans un village où la musique est strictement prohibée, où la pratiquer est devenu un crime. Jusqu’au jour où elle entend un chant qui vient des profondeurs de la mer : la Symphonie des Abysses. C’est pour cette raison qu’elle devra tout quitter et laisser derrière elle les seuls repères de son existence… Quant à Sa et Ca, deux Neutres, ni hommes ni femmes, ils s’aiment dans une ville où les sentiments sont interdits. Deux futurs hommes qui vont devoir fuir leur quotidien afin de devenir les adultes qu’ils veulent être. Tous les trois finiront par se retrouver afin de construire leur identité et changer le destin de l’Anneau, grâce à la Symphonie des Abysses…

Mon avis : J’ai lu la première dystopie de Carina et j’avais été moyennement séduite. Cette nouvelle ne me tentait donc pas tant que ça. Puis j’ai lu un résumé plutôt détaillé, et ma curiosité a été piquée au vif.

Abrielle vit sur un atoll cerné par un mur épais et haut, bref infranchissable. La vie est rythmée par les taches quotidiennes qui permettent la survie et par un règlement strict. Il y est notamment interdit de chanter, seulement c’est plus fort qu’elle Abrielle perçoit une légère musique partout où elle va et cela la met en danger dans sa communauté…

J’aime les mondes post-apocalyptiques, voir comment l’homme s’est adapté après une catastrophe (quelle qu’elle soit) qui a détruit le monde tel qu’on le connait aujourd’hui. Une autre façon de se faire peur peut-être, est-ce que moi j’arriverai à survivre ? J’avais donc logiquement envie de connaître le monde créé par Carina.
Au début, j’ai eu du mal, j’ai apprécié d’emblée Abrielle mais la première partie du livre qui lui est consacrée m’a paru très longue. Bien sûr que connaître le mode de fonctionnement de cet atoll est important mais là c’était peut-être un peu trop. Tout cela aurait pu aller beaucoup plus vite. Il fallait évidement savoir pourquoi Abrielle doit quitter son village, mais à côté de ça pleins de choses ne sont pas expliquées et l’on sent bien que l’auteure prend le temps avant de tout nous dévoiler dans le prochain tome.
La seconde partie a heureusement rattrapé tout ça ! Car l’atoll, si clos qu’il soit, regorge de surprises ! On découvre d’autres personnages, une autre ville, une autre façon de vivre et là l’imagination de l’auteure m’a laissée baba ! Je ne sais pas où elle est allée chercher ça, certains me diront dans des livres de SF que je ne lis pas et qui donc ne vous surprendront pas, mais en tout cas j’ai été totalement séduite et j’ai dévoré cette seconde partie ! Ce second micro-monde est un peu plus scientifique, mais jamais Carina réussi à être claire dans ses explications et ne m’a pas perdue.
Et l’auteure ne s’arrête pas là, elle nous concocte également une fin qui m’a laissé sur le cul. Je ne m’attendais pas du tout à ça et surtout je suis restée sur ma fin ! Je veux absolument connaître la suite. Parce que ce n’est pas un monde que l’auteure m’a présentée mais 3 ! Et moi j’en redemande !

Je remercie la collection R pour cette lecture.

39/60

39/60


Cliquez si sous souhaitez acheter.

Publicités

11 réflexions sur “La symphonie des abysses livre 1 – Carina Rozenfeld

  1. loulitla dit :

    Je suis en train de le lire et pour le moment j’entre bien dans le roman ! Tu m’intrigues en évoquant une fin pareille en tout cas 🙂

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s