La grâce des brigands – Véronique Ovaldé

 Éditeur : Édition de l’Olivier
Nombre de pages : 283
Date de parution : 22 août 2013
Prix : 19,50€ Notepaillons3.5

716oW66dXOL._SL1466_Résumé : Quand Maria Cristina Väätonen reçoit un appel téléphonique de sa mère, dont elle est sans nouvelles depuis des années, l’ordre qu’elle avait cru installer dans sa vie s’en trouve bouleversé. Celle-ci lui demande instamment de venir chercher pour l’adopter Peeleete, le fils de sa soeur. Nous sommes en juin 1989, Maria Cristina vit avec son amie Joanne à Santa Monica (Los Angeles). Cela fait vingt ans qu’elle a quitté Lapérouse, et son univers archaïque pour la lumière de la ville et l’esprit libertaire de la Californie des années 70.
Elle n’est plus la jeune fille contrainte de résister au silence taciturne d’un père, à la folie d’une mère et à la jalousie d’une soeur. Elle n’est plus non plus l’amante de Rafael Claramunt, un écrivain/mentor qu’elle voit de temps à autre et qui est toujours escorté par un homme au nom d’emprunt, Judy Garland. Encouragée par le succès de son premier roman, elle est déterminée à placer l’écriture au coeur de son existence, être une écrivaine et une femme libre.
Quitte à composer avec la grâce des brigands.

Mon avis : Muti ne lit pas que de la jeunesse et de la fantasy (urban ou pas). Parfois elle a des envie de lecture contemporaine, de lire des livres qui s’ancrent dans notre réalité, qui lui racontent des histoires possibles qu’elles soient jolies ou non. C’est le cas de ce livre, ma petite librairie du coin en avait fait les éloges, j’étais donc contente d’avoir la possibilité de le lire dans le cadre des matchs de la rentrée littéraire proposés par Priceminster-Rakuten.

Maria Christina a réussi à échappé au trou perdu où elle vivait à l’âge de 16 ans, elle a même réussi dans la vie tout court puisqu’elle est une auteure reconnue. Sa vie est bien établie, limite réglée comme du papier à musique, quand un appel du passé, de sa maman plus précisément, vient tout bousculer…

Le début de ma lecture a été un peu laborieuse, passer du style d’écriture pour la jeunesse à celui pour adulte, il m’a fallu un temps d’adaptation. Mais une fois que je me suis habitué au rythme d’écriture de l’auteure, à ses phrases super longues qui peuvent faire tout un paragraphe, je me suis immergée totalement dans l’histoire de Marie Christina.
Son histoire est d’ailleurs assez banale, non classique plutôt, c’est celle qu’on attend d’une auteure de talent mondialement connue. On s’attend à ce qu’elle soit assez hors du commun et celle de Marie Christina l’est. Comment peut-elle être classique est hors du commun ? Elle est hors du commun pour le citoyen moyen, mais elle est assez classique pour un auteure à succès qui écrit des livres avec des émotions à vif. On s’attend forcément à ce que cette auteure, qui sait si bien retranscrire ce genres de sentiments, a eu une vie atypique. Le livre est d’ailleurs plein de personnages à la limite de la caricature, du mentor au chauffeur de taxi gros bras en passant par la meilleure amie hippie profitant au maximum de la vie.
Pourtant cela n’en fait pas pour autant un mauvais livre. Ces personnages sont très bien amenés et s’intègrent parfaitement dans l’histoire. Découvrir notre héroïne petit à petit grâce à d’habiles flash back est un pur plaisir.. J’ai passé un excellent moment avec ce livre que j’ai lu rapidement. Je ne l’ai d’ailleurs pas refermée intacte. Par son histoire et par sa fin, il a laissé une trace en moi, comme une interrogation à laquelle je ne trouverai surement jamais la réponse…

Livre lu dans le cadre des matchs de la rentrée littéraire organisé par Priceminister-Rakuten.

Publicités

2 réflexions sur “La grâce des brigands – Véronique Ovaldé

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s