Les vacances d’un serial killer – Nadine Monfils

 Éditeur : Pocket
Nombre de page : 252
Date de parution : 7 juin 2012
Prix: 6,10€
Résumé : Les tribulations de la famille Destrooper, en villégiature sur les plages de la mer du Nord. Comme chaque été, Alfonse Destrooper part en villégiature à la mer du Nord. Josette, sa femme, est bien décidée à se la couler douce, entre farniente à la plage et shopping dans la station balnéaire. Les enfants, Steven et Lourdes, emportent leur caméra pour immortaliser ces vacances. Quant à la mémé, véritable Calamity Jane, elle les accompagne dans sa vieille caravane. Mais le voyage commence mal ! Un motard pique le sac de Josette à un carrefour et s’enfuit. La famille Destrooper reprend la route après une pause-pipi. À l’arrière de la voiture, les ados visionnent tranquillement leurs vidéos. Quand, soudain, ils découvrent à l’écran le cadavre du motard gisant sur le sol des toilettes du restoroute ! Les vacances en enfer ne font que commencer…

Mon avis : Je suis devenue une fan de Nadine Monfils depuis que j’ai lu la petite fêlée aux allumettes, donc depuis, je m’efforce de rattraper mon retard et je lis le plus de livre possible d’elle. J’adore ses policiers déjantés.

La famille Destrooper est sur le chemin des vacances. Cette famille véritable caricature de ce qu’il existe dans la classe moyenne de la Belgique. Le père, la mère, les deux enfants (un garçon, une fille) partent en vacances avec la mémé. Sauf que la maman se fait voler son sac sur la route et que rien ne se passe ensuite comme prévu.

Ce livre est un joyeux imbroglio, personne n’est comme on s’attend à ce qu’il soit. Les personnages sont totalement décalés pour notre plus grand plaisir. Chacun d’entre eux mets en avant un défaut propre à notre société actuelle : l’avarice, le narcissisme, la jalousie, l’envie, la méchanceté… mais abordé de façon vraiment originale et loufoque.
Ce livre est une dose pure de bonne humeur, ces personnages farfelus vous font franchement rire, l’intrigue plus qu’improbable, tirée par les cheveux est purement jouissive. J’ai franchement ri avec ce livre, je le lisais lors de ma pause au boulot et il contribuait à ce que j’y retourne le cœur plus léger.

L’originalité de l’auteur réside à faire de notre quotidien quelque chose d’extraordinaire. Elle nous montre comment une vie tranquille peut prendre un virage à 180° en un rien de temps, juste à cause d’un petit grain de sable. C’est absurde ? Oui, et c’est encore meilleur à lire ! Les situations grotesques et improbables se suivent et on attend la suite en se demandant ce que l’auteur nous a encore concocté !
Je n’ose pas trop vous en raconter sur l’histoire en elle-même de peur de trop vous en dévoilé, ce livre doit garder tous ses mystères pour vous, pour que vous ayez le même plaisir que moi à le découvrir. Si vous avez envie de déconnexion totale, de rompre entièrement avec votre quotidien, de ressortir de votre lecture avec la banane : ce livre est celui qu’il vous faut !

Le petit plus : Le samedi 23 Juin 2012, Nadine Monfils a reçu le Prix spécial du jury St Maur en poche pour l’ensemble de son œuvre.

Chez Belfond :
Les enquêtes du commissaire Léon 1 : Madame Edouard et La nuit des coquelicots, 2012
La petite fêlée aux allumettes, 2012
Les vacances d’un serial killer, 2011
Coco givrée, 2010
Téquila frappée, 2009
Nickel Blues, 2008
Babylone Dream, 2007

Chez Pocket :
Les vacances d’un serial killer, 2012


Cliquez si vous souhaitez acheter.

Publicités

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s