Kaleb saison 1 – Myra Eljundir

 Éditeur : Robert Laffont / Collection R
Nombre de page : 442
Date de parution : 14 juin 2012
Prix: 18,00€

Résumé : C’est si bon d’être mauvais…
SAISON 1. À 19 ans, Kaleb se découvre empathe : il se connecte à vos émotions pour vous manipuler. Il vous connaît mieux que vous-mêmes. Et cela le rend irrésistible. Terriblement dangereux. Parce qu’on ne peut s’empêcher de l’aimer. À la folie. À la mort.
Sachez que ce qu’il vous fera, il n’en sera pas désolé. Ce don qu’il tient d’une lignée islandaise millénaire le grise. Même traqué comme une bête, il en veut toujours plus. Jusqu’au jour où sa propre puissance le dépasse et où tout bascule… Mais que peut-on contre le volcan qui vient de se réveiller ?

Mon avis : Quand la possibilité m’a été donnée de lire ce livre et que j’en ai découvert le synopsis, je n’ai pas hésité une seule seconde, j’allais pouvoir lire un livre jeunesse un peu différent de ce que j’ai l’habitude de lire.

Kaleb est un jeune adulte de 19 ans au charme ravageur et au parcourt atypique. Sa maman est morte en couche et son père le trimbale de gauche à droite depuis sa naissance. Ils sont à Paris depuis 3 ans quand Kaleb succombe à des accès de violence assez stupéfiants. Ne comprenant sa réaction, il cherche alors à comprendre, et ce qu’il va découvrir, va bien plus loin qu’un simple mal être d’adolescent…

Je vous préviens tout de suite, ce livre, même s’il fait partie d’une collection jeunesse, n’est pas destiné aux plus jeunes, d’ailleurs, la maison d’édition elle-même le conseille à partir de 15 ans.
Je suis partie à la découverte de Kaleb avec envie et en essayant de ne pas me faire influencer par les avis que j’avais survolé à droite et à gauche, vu qu’ils étaient plus partagés. J’ai beaucoup aimé lire les aventures d’un anti-héros. Non, Kaleb n’est pas parfait, ce n’est pas le héros type, certes un peu mystérieux, mais surtout plein de bonne intention. Kaleb est colérique, égoïste, profiteur… mais c’est aussi quelqu’un d’intelligent, qui aime sa famille et essaye de faire au mieux.

L’auteure nous expose ici les conséquences de l’empathie poussée à l’extrême. Si une personne était une vraie éponge et absorbait toutes les émotions des autres jusqu’à ne plus faire la différence avec ses propres émotions. Vous avouerez que ça a de quoi déstabiliser même les plus cartésiens d’entre nous. J’ai trouvé personnellement que Kaleb ne se débrouillait pas trop mal face aux découvertes qu’il fait tout au long du livre, il n’a pas toujours les bonnes réactions, enfin, plutôt les réactions politiquement correctes, mais il fait ce qu’il peut avec ce qu’il a : son caractère, son passé et son don.
Ce qui fait donc la force de ce livre, c’est son personnage principal atypique, un peu (beaucoup parfois) violent et un chouilla égoïste. Mais ce qui fait qu’on a envie d’avancer dans notre lecture et de continuer cette série, c’est l’intrigue. Les dons des enfants du volcan (d’où viennent-ils, combien de personnes les possèdent ?…), dont Kaleb découvre qu’il fait partie, l’organisation qui les traque (qui est-elle ? Va-t-elle réussir ?) et cettre prophétie que l’on n’arrive pas encore à cerner.
Ce qui a titillé ma curiosité c’est cette fin, qui pose plus de questions qu’elle ne donne de réponses à celles posées tout le long du livre. Bref, j’attends la suite avec impatience !

Merci aux éditions Robert Laffont pour cette lecture.

Publicités

12 réflexions sur “Kaleb saison 1 – Myra Eljundir

  1. Artemissia Gold dit :

    Je suis entièrement d’accord avec toi ! J’ai hâte aussi de découvrir le second tome pour avoir quelques réponses aux questions que l’on se pose à la fin de ce premier opus.

    Kaleb, a vraiment été une excellente surprise pour moi.

    • mutinelle dit :

      Pareil, pourtant j’avais un peu peur de le lire, vu les avis que j’en avais lu, mais finalement il est bien, je me pose plein de questions moi !! Et j’ai hâte de vérifier mes théories.

  2. Jessika dit :

    Je suis septique à l’idée de le lire… C’est un lire que je remarque sur beaucoup de blog. Mais, il ne me tente pas plus qu’il faut. Peut-être qu’un jour il entrera dans ma PAL.

    • mutinelle dit :

      Je pense que ce livre ne peut pas plaire à tout le monde, il est beaucoup moins uniforme que la moyenne, mais j’ai justement aimé cette différence.

  3. sousee dit :

    C’est très méchant de m’empêcher de faire mes devoirs !!!!
    En cherchant des livres de Jennifer E. Smith (la liste du papa noël n’attend pas !) je suis tomber sur ton blog… Malheur à moi… Du coup j’ai pas pu m’empêcher de regarder.
    Kaleb m’a plu mais il ne fais pas parti de mes coup de cœur. Bizarrement, je m’attendais à ce qu’il sois plus méchant ou qu’il le devienne plus vite. Certains passages je n’étais pas du tout surprise, mais parfois si ! Et c’est vraiment agréable au milieu de ses livres où on voit le fil de l’intrigue dés le début de la première page… Donc Kaleb m’a plu mais j’ai d’autre séries en cours que j’attend depuis plus longtemps !!
    Papa Noyel !! Dépêche toi de venir !!!
    Bye, Sousee ❤

  4. Kath dit :

    J’avoue que ce qui m’a le plus intriguée dans cette lecture c’est effectivement les légendes islandaises, avec ce mystère qui plane sur leurs origines et les différents pouvoirs. Je n’ai pas tellement aimé Kaleb ni les passages qui lui étaient consacrés.

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s