[Challenge jeunesse /young adult #2] Concours Panini Scarlett

Concoursscarlett copiePour ce concours, nous nous associons aux éditions Panini Scarlett pour vous faire gagner 2 exemplaires de Ballerines de Sophie Flack.

1186116_539263766147287_1133853009_n

Conditions de participation :
Tout le monde est bienvenu mais bien évidemment, tous les participants du challenge auront droit à LA fameuse chance supplémentaire.
– Répondez à la  question suivante, 2 gagnants auront la chance de gagner un des exemplaires mis en jeu de Ballerines.
–  Les envois se font en France.
– Envoyez-moi un mail à mutinelle[at]hotmail.fr (remplacez le [at] par @) ayant pour titre « Concours Scarlett« , avec vos coordonnées postales et la réponse à cette question :

* Citez une des sorties de septembre ou octobre de Scarlett  ?

Pour les participants du challenge, rappelez-moi votre pseudo sous lequel vous avez participé que je n’oublie pas votre +1 !
– Un minimum de politesse est requis, les messages qui seront sans seront jugés comme nul.
– Les lots sont envoyés par la maison d’édition. Ni nous, ni eux ne pourrons être tenus responsable en cas de perte du lot par la poste.
– Les gagnants seront tirés au sort parmi les bonnes réponses.

Concours ouvert de aujourd’hui au mercredi 23 octobre 23h59.

Merci aux éditions Panini et la collection Scarlett pour leur participation.

Le pacte tome 1- Vengeance – Siobhan Vivian et Jenny Han

♦ Éditeur : Panini Scarlett
Nombre de page : 400
Date de parution : 18 septembre 2013
Prix : 16,00€ Notepaillons5

1011627_170132049842962_1644134052_nRésumé : Les filles ne pleurent pas… elles se vengent. Lillia n’avait jamais eu de problème avec les garçons, jusqu’à ce fameux été quand l’un d’entre eux a voulu aller trop loin. Kat est insultée et humiliée, elle est l’objet de ragots à cause de son ex. Mary a dû quitter l’endroit où elle vivait à cause d’un garçon. Trois jeunes filles très différentes veulent la même chose : se venger. Si elles agissent seules, elles risquent d’être soupçonnées mais ensemble, elles n’attireront pas l’attention.

Mon avis : En plus d’avoir une couverture sublime, ce livre aborde un thème qui me plait. On ne va pas dire que je suis fascinée par la vie lycéenne américaine, mais pas loin. Ado je n’ai suivi que des séries US et j’ai toujours du mal à me représenter leur rythme scolaire et surtout ce microcosme qu’est le monde dans lequel évolue ces ados entre 14 et 18 ans.

Trois filles que tout oppose vont se retrouver à passer un pacte pour se venger de 3 personnes. Chacune a de bonne raison d’en vouloir à la personne dont elle veut se venger, chacune se dit que l’union fait la force et que puisqu’elles ne sont pas sensées se fréquenter cela devrait les protéger. Leurs plans sont au point et une fois qu’elles se seront venger tout devrait aller mieux. Normalement…

 Ce livre m’a fasciné autant qu’il m’a « horrifié » (je trouve ce mot un peu fort mais je ne trouve pas d’équivalent moins fort). Les lycéens américains évoluent dans leur propre monde, qui a son code, ses règles, ses éléments forts qui récoltent les lauriers et les faibles qui se font piétinés (attention, je ne dit pas que ce n’est pas la même chose en France, juste que les règles sont (étaient vu mon âge) différentes). Ce livre pointe justement tous ses défauts, la perversité d’un tel système poussé à l’extrême, il est limite une caricature mais je trouve que c’est la meilleure façon justement de montrer ses dangers.
À travers 3 personnages totalement différents, les auteures nous montrent les dérives qui peuvent résulter d’un tel système. Comme un signal d’alarme. Les 3 jeunes filles sont très bien décrites, nous prenons connaissance petit à petit de leur caractère, leur passé, les raisons qui les poussent à se venger afin de les comprendre, les plaindre parfois, mais surtout les soutenir. Même si on nous apprend depuis tout petit que ce n’est pas bien de se venger, dans leur cas cela semble légitime. Le livre avance, nous frémissons avec elles, pleurons, jubilons, insultons (enfin pour ma part certains noms d’oiseaux ont volé), comme elles nous attendons la vengeance avec impatience. Malgré l’alternance des narratrices, la différence de personnalité, je me suis sentie proche de chaque héroïne, un certain tour de force des auteures…
Elles écrivent bien ensemble. Je ne dis pas que le style est recherché, fouillé, mais l’histoire elle tient la route, et le meilleur moyen de faire passer le message c’est d’atteindre beaucoup de monde, alors au diable les fioriture ! Le style est comme le livre, simple et efficace !

Je l’ai lu en une trentaine d’heures, bon ok il est écrit super gros, ça serait un des reproches que j’aurai à lui faire, mais là il ne revient pas aux auteures mais à la maison d’édition. Je n’ai pas pu lâcher se livre une fois commencé. Et dire qu’il faut attendre après la suite !

Le petit plus : le tome 2 vient de sortir en VO. Encore quelques mois pour nous avoir la suite.

3/60

1/60

 


Cliquez si vous souhaitez acheter.

Le songe d’une nuit d’automne tome 1 – La neuvième nuit – Lesley Livingston

♦ Éditeur : Panini Books / Collection Scarlett
Nombre de page : 351
Date de parution : 19 juin 2013
Prix : 16,00€3

nuit10Résumé : Kelley Winslow est une jeune actrice qui vit à New York et ne croit pas aux contes de fées. Lorsque le rôle principal de la pièce pour laquelle elle avait auditionné renonce à jouer, Kelley passe du stade de remplaçante à celui de star. Elle est à Central Park pour répéter son texte, quand elle rencontre Sonny Flannery, un des gardiens du portail entre notre univers et celui des faeries. Kelley plonge alors dans un monde fantastique et découvre ses origines, qui se révèlent bien plus féériques que ce qu’elle imaginait…

Mon avis : Depuis que je sais que Panini a racheté le catalogue d’Eclipse, je les suis de près. J’ai alors découvert leur collection jeune adulte appelée Scarlett et La neuvième nuit est mon premier contact avec elle.

Kelley a 17 ans et vit a New-York. Elle veut devenir actrice et sa tante lui a permis de prendre un appartement dans cette grande ville et elle a décrocher un rôle dans une pièce de Shakespeare jouée par une troupe de second ordre. Mais ce n’est que le début. Sa vie va basculer un soir d’octobre quand elle sauve un cheval de la noyade et qu’elle le retrouve ensuite dans sa baignoire…

Ce livre pas de Fées et ça change un peu de ce que j’ai l’habitude de lire. Et ça fait du bien !
J’ai trouvé que ça cafouillait un peu au début, j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire. Je voyais où l’auteure voulait aller, mais je n’arrivais pas à accrocher, ou elle n’arrivait pas à m’accrocher (au choix). Mais passé une cinquantaine de pages difficiles, je suis rentrée dans l’histoire et j’ai voulu en connaître la fin.
L’intrigue est plutôt bien menée, j’ai trouvé que l’auteure avait de l’imagination et qu’elle avait créé un monde très crédible et une mythologie intéressante (mais il faut avouer que je suis assez novice en la matière). J’ai aimé découvrir le monde des fées, ses cours, ses fourberies… c’est beaucoup moins idylliques que le laissait sous entendre nos contes d’enfance. J’aime son côté obscure qui nous prouve qu’il n’y a pas que notre monde qui peut être cruel.
Par contre, j’ai beaucoup moins aimé la romance. Je l’ai trouvé un peu trop facile. Bon, ok, moi aussi à 17 ans je m’amourachais vite, mais là c’est vraiment rapide, surtout que Sonny est sensé être plus vieux que ses 19 ans « physique ». Bon pis faut dire aussi que je suis réfractaire à toute sorte de romance ^^^.

Dans l’ensemble, j’ai passé un bon moment et je pense que je continuerai la trilogie, surtout si les couv’ sont toutes aussi jolie.

Le petit plus : Si vous voulez un peu plus découvrir la trilogie et l’auteure vous pouvez la retrouver sur son site

28/35

52/60


Cliquez si vous souhaitez acheter.