Half bad tome 3 – Quête noire – Sally Green

Éditeur : Milan
Nombre de pages : 375
Date de parution :  18 mai 2016
Prix :  16,90€ Notepaillons5

41Q6aEXKKQLRésumé : L’alliance des sorciers libres a été dispersée. Comme tous ses compagnons, Nathan se cache. Mais il ne renonce pas à la guerre, sa guerre. Une amulette secrète lui donnerait le pouvoir de sauver l’Alliance.
Nathan part à sa recherche, au risque de s’y perdre, et de perdre tout ce qu’il aime.

Mon avis : Comme chaque fois que j’arrive à la fin d’une série, je n’ai qu’une envie : connaître la fin. Bon, OK j’ai pris mon temps pour lire celle-ci mais à ma décharge, j’ai eu un été un peu chargé dirons-nous…

Qui dit 3ème tome, dis pas de résumé perso, je ne vous apprends rien. Surtout que pour une fois, je trouve que celui de la 4ème de couverture est impec’ pour ne rien vous apprendre de trop non plus !

Ma lecture du 2ème tome datait un peu (d’ailleurs vous retrouverez mon avis ICI et pis celui du 1er aussi tant qu’on y est ), puisque je l’ai lu en juin 2015 mais je me suis assez vite replongée dans l’histoire. Passé les premières pages où je me demande toujours qui est qui (oui bon c’est facile de se moquer) j’ai vite repris mes marques et eu envie de connaître la fin.
Nathan est très différent du début, comme beaucoup de personnages lors d’une trilogie il évolue, il prend en maturité, mais ici il prend aussi en désillusions. Cela lui donne un côté aigri qui donne également plus de profondeur au personnage. Il ne fait pas partie de ceux qui pensent ou qui veulent que tout se termine bien. Il veut mener à bien sa mission mais est conscient du danger. Je dirais même que limite, une fin « définitive » ne lui fait pas peur.
Dans ce tome il est même plutôt cynique et égoïste, mais c’est également cela qui fait son charme. Bon un charme de bad boy mais qui n’aime pas les bad boys ? Enfin moi j’aime bien vous l’aurez compris 😛
Je ne parlerai pas de l’intrigue parce que ça serait dommage de trop vous en dévoiler et de vous gâcher le plaisir de la lecture et des rebondissements qui parsèment ce tome. Je vous dirais juste qu’il y a une très jolie fin qu’on n’attendait pas mais qui parfait vraiment la trilogie que je ne peux que vivement vous recommander.

Merci à Milan pour cette lecture.

59/80

59/80

Half Bad tome 2 – Nuit rouge – Sally Green

Éditeur : Milan
Nombre de pages : 406
Date de parution : 3 juin 2015
Prix : 16,90€ Notepaillons4

71lt7z2V7WLRésumé : Ça y est, Nathan est un vrai sorcier, il a reçu son don. Il va lutter à armes égales contre les sorciers blancs. Mais un terrible choix se présente à lui : choisir entre Marcus, son père, et Annalise, son amour.

Mon avis : Le premier tome de cette série m’avait séduit par son originalité. L’histoire dure de Nathan m’avait entraîné dans un monde que j’avais hâte de retrouver.

Il va être difficile La faire aussi court que le résumé de la 4ème de couverture mais je peux le faire ! Nathan à peine devenu sorcier est déjà confronté à des choix difficiles.

J’ai encore été happée plus vite par ce livre que par le tome précédent. L’ambiance y est moins oppressante mais les événements s’enchaînent tellement vite que je n’ai pas eu le temps de réfléchir. On apprend plein de choses sur la mythologie dans laquelle évolue Nathan, sur les sorciers, leur organisation, leurs pouvoirs, leurs rivalités… et tout s’éclaircit autant pour le lecteur que pour Nathan.
Le personnage en lui même prend aussi son envol. Son caractère se développe, il sait La plus en plus ce qu’il veut, où il va et devient de plus en plus puissant. C’est un personnage que je prends plaisir à voir évoluer. Il est tout en nuance, un peu tourmenté et c’est le genre de personnage que j’affectionne.
L’intrigue elle aussi s’étoffe et tout devient plus complexe, on se pose de plus en plus de questions et la tension augmente progressivement. Le mixe des personnages est également intéressant, chacun à sa personnalité, ses spécificités et leurs échanges sont parfois musclés. Certains restent tout de même flous, inaccessible et on se demande dans quel camps ils sont. C’est toute cette incertitude qui fait que l’histoire est très prenante.
Je n’avais pas prévu la fin et j’ai été bluffé par ce que j’ai découvert. J’ai hâte La découvrir la suite et je pense que je dévorerais tout aussi avidement le tome suivant.

Je remercie les éditions Milan pour cette lecture.

 

64/100

64/100

23/60

23/60

Half Bad tome 1 – Sally Green

Éditeur : Milan
Nombre de pages : 382
Date de parution : 24 septembre 2014
Prix : 16,90€Notepaillons4

81cwqxWkiLLRésumé : Dans l’Angleterre d’aujourd’hui, deux clans de sorciers vivent en secret au côté des humains : les adeptes de la magie blanche et les sorciers noirs. Mais la naissance de Nathan vient bousculer l’équilibre des forces car il est à la fois un sorcier blanc et un sorcier noir. Son père est un des plus puissants et cruels sorciers du monde. Sa mère, adepte de la magie blanche, est morte. A 16 ans, Nathan va recevoir ses pouvoirs comme tous les sorciers. Mais il n’est pas comme tous les sorciers… Son clan va décider de l’enfermer : Nathan est piégé dans une cage, battu et menotté. Les frontières entre le bien et le mal n’ont jamais été aussi floues et menacées.

Mon avis : Le résumé de la 4ème de couverture est assez succinct pour donner envie de connaître la suite. Pis si vous ajouter de la magie autour des tout ça, vous finissez forcement par me rendre curieuse.

Nathan est une moitié de sorciers noir et une moitié de sorcier blanc. Rien que par sa nature il déséquilibre la nature déjà chaotiques des rapports entre sorciers noirs et sorciers blancs. La vie d’un demi sorcier noir ou blanc n’est pas facile. Surtout quand chacun des camps essaye d’en tirer avantage.

J’avais un peu peur de commencer ce livre car j’en avais vu des avis très positifs comme négatifs. J’aime bien la magie, mais le héros étant jeune et n’ayant pas lu Harry Poter (pas la peine La me jeter la pierre) j’avais un peu peur de lire un livre dans le même style. J’ai vite été rassurée, cela n’a rien à voir du tout ! Half bad est un livre plutôt noir qui n’épargne pas le lecteur. Le livre étant destiné à la jeunesse, je le conseillerais toutefois à un public averti. Nathan n’a pas une vie facile et dès le début les sorciers blancs le mettent à part, ce qui est assez difficile pour un enfant, qui voit que même au sein des sa famille, il ne fait pas l’unanimité. Cela va en s’empirant pendant l’adolescence.
Ce que j’ai apprécié dans ce livre c’est que la magie s’inscrit dans notre société, dans notre monde actuel et que nous l’ignorons totalement, rendant l’histoire très crédible. J’ai suivi l’histoire de Nathan sans avoir envie de la poser une seule fois. On a envie d’en apprendre plus sur les sorciers blancs et noirs et surtout sur le rôle que va jouer Nathan au milieu de tout ça.
La magie est partout dans ce livre, les personnages un peu loufoques et parfois caricaturaux mais on ne peut s’empêcher de s’y attacher. Même certains méchants ont réussi à attirer ma sympathie. Tout ça enrichissant beaucoup le récit.
On avance pas à pas dans ce livre, découvrant les tenants et une partie des aboutissants jusqu’à la fin du premier tome qui laisse le lecteur avec une envie irrépressible de connaître la suite.

Le petit plus : Vous trouverez plein d’informations sur le livre sur le site qui lui est dédié ICI

Je remercie les éditions Milan pour cette lecture.

 

94/100

94/100