Never, Never saison 1 – Colleen Hoover & Tarryn Fisher

Éditeur : Hugo romans
Nombre de pages : 197
Date de parution : 3 novembre 2016
Prix : 13,50€ Notepaillons4.5

51aqvvyhemlRésumé : Charlie et Silas ont commencé à comprendre ce qui leur est arrivé : tous deux ont perdu la mémoire et ne se souviennent de rien. Il leur faut tout redécouvrir, mais un événement imprévu a encore compliqué les choses. Leur mémoire s’est à nouveau évanouie au bout de quelques heures, les obligeant à tout recommencer.

Mon avis : La couleur de la couverture m’a attiré (tout le monde vous dira que j’adore le mauve/violet et tous ses dérivés). Le résumé à continué de me convaincre. Le nombre de pages m’a définitivement convaincu.

Charlie « reprend conscience » en cours. Elle ne sait plus comment elle s’appelle ni comment elle est arrivée là. C’est visiblement la même chose pour Silas, son petit ami. Que leur arrive-t-il ?

Le roman commence directement sur plusieurs interrogations : qui est la narratrice, où est-elle, que fait-elle ? De suite nous somme plongés dans l’intrigue. L’empathie avec Charlie, une deux narrateurs, se fait donc immédiatement. On veut savoir autant qu’elle se qu’il en est.
Plus on tourne les pages et plus le mystère s’épaissit . On découvre avec Charlie et Silas une réponse et finalement c’est pour mieux se poser d’autres questions. Un peu comme avec des poupées russes. Du coup il est très difficile de lâcher le roman, d’autant plus qu’il ne fait même pas 200 pages et qu’on le dévore très très vite.
La fin nous dévoile une grande partie de l’intrigue. Tout plein de pièces ce mettent enfin en place. Pour ensuite découvrir qu’il reste tout un autre tas qu’on ne sait pas comment emboiter sans parler d’une nouvelle problématique qui se rajoute à tout ça !
Vous l’aurez donc compris ce livre m’a totalement plus. La saison deux est déjà publiée et déjà dans ma PAL et elle ne va pas y rester longtemps. La saison 3 sort en janvier et je lui réserve le même sort.

Je remercie Hugo Romans pour cette lecture.

20/65

20/65

Off campus saison 1- The deal – Elle Kennedy

Éditeur : Hugo romans
Nombre de pages : 432
Date de parution :  7 juillet 2016
Prix :  6,70€

91jwdPeferLRésumé : Hannah est une très bonne élève et elle a un don incroyable pour le chant.
Mais quand il s’agit d’hommes et de séduction, elle perd tous ses moyens. Garrett est la star de l’équipe de hockey de l’université, mais ses résultats scolaires ne sont pas à la hauteur et il risque de perdre sa place dans l’équipe. Ils vont passer un drôle d’accord.
Elle lui donne des cours et il l’aide à séduire le quaterback de l’équipe de football.
Cet arrangement original va-t-il changer leur vie ?

L’avis de…. Christelle : Nous avons Hannah, bonne élève et musicale, tous les ingrédients pour être la première de classe contre le capitaine de l’équipe de hockey Garreth, qui pour participer à son match doit absolument augmenter sa moyenne dans une matière.

Quoi dire sur ce livre? Je l’ai adoré. Nous sommes, certes dans un univers universitaire, mais l’auteur nous envoie dans l’univers des sentiments. Tout au long de la lecture, nous découvrons les différentes phases de la découverte de l’autre. En effet, le capitaine de hockey pense que s’attacher à une fille peut lui faire perdre de son efficacité dans sa passion et Hannah pense uniquement au capitaine de football qui lui ne court apparemment pas après les groupies. Les apparences sont trompeuses.

Ce livre parle de différents sujets, la lecture est fluide et très réaliste. Grâce à cette auteure nous passons un très bon moment.

Si vous hésitez aujourd’hui, je vous le recommande chaudement. 😉

Je remercie Hugo Romans pour cette lecture.

Drivent saison 1 – K. Bormberg

Éditeur : Hugo roman / New romance
Nombre de pages : 451
Date de parution :  8 octobre 2015
Prix : 17,00€

11903716_891893280863945_5359398976246858034_nRésumé : Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d’elle-même jusqu’au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise… Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu’il désire. Une histoire d’amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fi l du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres.

Mon avis : J’aime beaucoup la couverture qui arrive à être sobre tout en étant sensuelle, mais j’avais un peu peur du roman. Je suis parfois allergique à la romance, mais parfois certaines arrivent à me séduire, alors je me suis laissée aller à tenter avec celui-là.

Colton est un pilote de F1 célèbre qui a le vent en poupe. Rylee fait partie d’une association qui s’occupe d’orphelins. Ils n’auraient pas dû se rencontrer. Et pourtant…

J’avais un peu peur en commençant ce roman, mais finalement je ne l’ai pas regretté, il n’avait rien de ce qui me fait fuir dans la romance. C’est à dire des sentiments un peu trop dégoulinant et des scènes de sexes toutes les 20 pages. Non, j’ai trouvé cette romance plutôt crédible, même si elle n’innove pas vraiment puisque nous retrouvons ici l’homme sexy idolâtre par toutes les femmes et la jeune fille peu sûre d’elle, qui se demande tout le long du livre ce qu’un tel Adonis peut bien lui trouver. Classique vous dis-je.

Là où l’histoire a réussi à me séduire c’est avec ses personnages. Ils sont tous les deux torturés, avec des blessures et des valises et j’adore ça (rappelez-vous mon côté sadique). Surtout lui et j’ai toujours aimé les bads boys torturés mais qui trouvent la fille qui les soignera. Même s’il faut bien avouer qu’ici ce n’est pas gagné ! C’est d’ailleurs vraiment ça qui me plaît : la difficulté. Quand les personnages s’aiment autant qu’ils se détestent, quand ils se font du mal parce que c’est plus fort qu’eux.
Ce que j’ai apprécié aussi ce sont les métiers de chacun, surtout celui de Rylee. C’est une fille un peu naïve certes, mais elle a aussi un grand cœur et ne baisse pas les bras devant les difficultés, elle fait tout ce qu’elle peut pour son association. J’ai les personnages entiers et elle en fait partie. Colton aussi, mais pas dans le même style, dans le genre têtu et « j’obtiens toujours ce que je veux » !
La rencontre de ces deux là à fonctionné sur moi, j’espère qu’il en sera de même pour vous et que tout comme moi vous aurez hâte de connaître la suite en novembre 🙂

Je remercie Hugo roman pour cette lecture.