Red rising tome 2 – Golden Son – Pierce Brown

Éditeur : Hachette Romans
Nombre de pages : 503
Date de parution :  28 janvier 2016
Prix :  17,00€ Notepaillons4.5

81p7yl3FAILRésumé :
« Aujourd’hui, je suis leur glaive.
Mais je ne pardonne pas. Je n’oublie pas. »

Deux ans ont passé. Darrow n’est plus un Rouge risquant chaque jour sa vie dans les mines de Mars. Il est devenu le Faucheur, un Or dont la réputation n’est plus à faire. Rien ne lui résiste.
Pourtant, au fond de lui, Darrow n’a pas oublié. Il n’a pas pardonné. Mais il commet une erreur fatale : il sous-estime son ennemi. En un éclair, Darrow perd tout.
Au pied du mur, Darrow doit élaborer une nouvelle stratégie… Sinon, tous ses efforts, tous ses sacrifices auront été vains. Et Eo sera morte pour rien.

Mon avis : Le premier tome m’avait vraiment séduite, et je voulais connaître la suite des aventures du Faucheur.

Vu que la 4ème de couverture est assez explicite et pour ne pas trop vous en dévoiler, je vais éviter de vous faire un résumé personnel.

J’ai eu du mal à me replonger dans l’histoire. Pas parce qu’elle ne me plaisait pas, mais parce que je m’y perdais avec les personnages. Ils n’ont pas des prénoms communs et il y en a tellement que je ne m’y retrouvais pas. En début de tome l’auteur nous fait un rapide résumé du tome précédent et à me parler des morts et des vivants en si peu de pages, j’étais larguée ! Après quelques dizaine de pages j’ai réussi à m e remémorer le plus gros de l’histoire.
C’est le soucis avec ces trilogies dont chaque tome fait plus de 500 pages, il s’y passe tellement de choses que parfois on zappe des événements d’un tome à l’autre.
Passé ces premiers moments d’hésitations, je me suis laissée emporter par l’histoire. Comme pour le 1er tome il s’y passe beaucoup de choses, puisque le livre couvre une période d’un an, mais on n’a pas le temps de souffler. Darrow s’est fixé un but et met tout en œuvre pour l’atteindre. Il a parfois des choix difficiles à faire, il doit faire taire sa conscience et doit ensuite assumer. Mais il n’a pas le choix. Il lutte pour un monde qu’il veut meilleur. Mais dans le monde tel qu’il est aujourd’hui pour lui, il doit composer avec la hiérarchie mise en place.
C’est un personnage étonnant car il évolue vraiment au fil des ces tomes, de gamin fragile il devient quand tacticien de guerre. Je vous avoue franchement que certaines tactiques me sont parfois passées à côté, mais dans l’ensemble, même si j’ai parfois trouvé que ça durait en longueur, je n’étais pas pressée de quitter Darrow et sa bande. La fin est tout bonnement horrible ! Vraiment ! Mais la bonne nouvelle c’est que je n’aurais pas a attendre longtemps pour lire la suite vu qu’elle parait en mai ^^

Je remercie Hachette Romans pour cette lecture.

33/80

33/80

 

Red rising tome 1- Pierce Brown

Éditeur : Hachette romans
Nombre de pages : 475
Date de parution : 17 juin 2015
Prix : 18,00€ Notepaillons5

41spLn438rLRésumé : « J’aurais pu vivre en paix. Mes ennemis m’ont jeté dans la guerre. »

Darrow n’est pas un héros. Tout ce qu’il souhaite, c’est vivre heureux avec l’amour de sa vie. Mais les Ors, les dirigeants de la Société, en ont décidé autrement. Ils lui ont tout enlevé : sa raison de vivre, ses certitudes, jusqu’à son reflet dans le miroir.
Darrow n’a plus d’autre choix que de devenir comme ceux qui l’écrasent. Pour mieux les détruire. Il va être accepté au légendaire Institut, y être formé avec l’élite des Ors, dans un terrain d’entraînement grandeur nature.
Sauf que même ce paradis est un champ de bataille. Un champ de bataille où règnent deux règles : tuer ou être tué, dominer ou être dominé.

Mon avis : Ce livre est comparé un Hunger game, en mieux bien évidement, ça m’a donné envie, même si pour moi le résumé avait l’air différent de Hunger Game.

L’homme a colonisé une partie du système solaire et pour permettre son arrivée sur Mars « les rouges » creuse son sol pour en extraire le minerai qui assainira son atmosphère. Leur vie est dur mais Darrow s’en accommode pensant qu’il travail pour le bien être collectif, jusqu’au jour où sa vie bascule et que toutes ses certitudes volent en éclats.

Je suis rentrée tout doucement dans l’histoire. Elle est un peu longue à se mettre en place, mais l’univers créé par l’auteur est tellement riche qu’il faut bien ça. On découvre le personnage principal en profondeur, ainsi que le monde dans lequel il évolue : son mode de fonctionnement, ses règles, ses injustices, ses technologies, ses mensonges… et jamais je ne me suis ennuyée, j’étais même parfois émerveillée par les descriptions.
Ce livre est dur. Parce que jamais il ne nous édulcore la vérité, il nous livre tout la cruauté du monde qu’il a inventé, cette société qu’il a créé et qui pourrait devenir la nôtre, même si la nôtre n’a rien à lui envier finalement. Nous sommes comme Darrow : abasourdit parce que l’on apprend, en colère contre cette réalité et prêt à tout pour faire changer les choses.
Ce livre est sanglant, aucun combat ne nous est épargné, aucune réaction de survie, d’égoïsme de folie n’est estompée. On dit que l’homme est un loup pour l’homme et ce livre en est le parfait exemple. Quand il est confronté à nouveau à la loi du plus fort ses réactions sont parfois effarantes ! Mais tout ça c’est pour le plus grand plaisir du lecteur, parce que oui, j’ai beaucoup aimé ce livre même si certaines scènes sont difficiles, parce que les personnages sont vrais tout comme les sentiments, les réactions, les adaptations… Il n’est pas toujours facile à lire, surtout pour un jeune public je trouve, mais moi j’ai passé un excellent moment et j’ai hâte de découvrir la suite !

Je remercie les éditions Hachette romans pour cette lecture.

67/100

67/100

25/60

25/60