Maybe not – Colleen Hoover

Éditeur : Hugo Romans
Nombre de pages : 146
Date de parution :  10 mars 2016
Prix :  9,50€ Notepaillons4

600x600bb_85Résumé : Quand il a l’opportunité de s’installer en colocation avec une jolie blonde, Warren accepte sans hésiter. Ce pourrait être une expérience excitante…
Mais peut-être pas.
Surtout quand cette coloc est Bridgette, une fille un peu froide et très têtue. Rapidement, la tension est tellement palpable que ces deux-là ont du mal à rester dans la même pièce. Mais Warren a une théorie : quand on est capable de tant de haine pour une personne, on peut facilement transformer ces sentiments en passion. Et il a bien l’intention de le tester sur Bridgette. Réussira-t-il à réchauffer son cœur et lui apprendre à aimer ?
Peut-être. Mais peut-être pas.

Mon avis : Comme j’ai apprécié les premiers livre de Colleen Hoover que j’ai lu, je me suis fixée comme objectif de lire tous ceux qui seront traduit en français, même les petits.

Warren est le colocataire de Ridge (Cf Maybe someday), un peu imprévisible et surtout très blagueur. Il est le meilleur ami de Ridge depuis des années et c’est naturellement qu’ils partagent le même appartement. Jusqu’à l’arrivée de Bridgette.

Cette nouvelle qui se plante dans l’univers de Maybe someday se lit très rapidement. Elle s’intercale naturellement dans l’histoire de Ridge et de Sidney. Elle permet même d’éclairer certains points qui étaient restés dans l’ombre dans le premier livre. On a l’avis de Warren sur l’histoire de Ridge et Sidney mais surtout, on découvre enfin comment celle qu’il a avec Brigette a commencé.
J’aimais déjà le personnage de Warren dans Maybe someday, son humour surtout et sa complicité avec Sidney. Je l’ai vraiment découvert dans Maybe not. Même si je n’ai passé que 146 pages avec lui c’était suffisant pour l’apprécié encore plus.
Bridgette est un peu plus antipathique dès le départ, mais c’est son caractère, l’armure qu’elle s’est bâti pour se protéger qui veut ça. Elle se dévoile au fur et à mesure du livre et c’est un vrai plaisir.
Leur histoire est un peu du « Je t’aime moi non plus » assaisonnée d’un peu de « casse toi connard ! » . Mais c’est ce qui fait son charme et ça a bien fonctionné avec moi.
C’est vraiment un très bon livre et j’ai encore une fois passé un très bon moment avec ce livre de Colleen Hoover.

Je remercie Hugo romans pour cette lecture.

Maybe someday – Colleen Hoover

Éditeur : Hugo romans
Nombre de pages : 374
Date de parution :  7 mai 2015
Prix : 17,00€ Notepaillons5

11071783_707840659324915_8024617318765096394_nRésumé : À 22 ans, Sydney a tout pour être heureuse : des études passionnantes, le mec parfait, Hunter, et un superbe appartement en coloc avec sa meilleure amie Tori. Jusqu’au jour où elle apprend que ces deux êtres qui lui sont le plus chers lui cachent un secret impardonnable… Sydney décide alors de tout plaquer. Elle se rapproche de plus en plus de Ridge, son mystérieux voisin. Elle vibre lorsqu’il lui joue ses magnifiques mélodies à la guitare sur son balcon. Mais chacun a ses secrets, et Sydney va découvrir ceux de Ridge à ses dépens. Ensemble, ils vont comprendre que les sentiments qu’ils partagent ne leur laissent pas le choix dans leurs décisions.

Mon avis : Le premier livre que j’ai lu La Collen Hoover c’était en janvier et depuis je suis une inconditionnelle de l’auteure. J’ai donc voulu découvre cette nouvelle parution française et je l’ai lu dès que j’en ai eu le temps.

Sydney et Ridge vivent dans des immeubles face à face. Ils font timidement connaissance par balcon interposé lorsque la vie La Sydney bascule et que Ridge va l’aider, chamboulant leur vie à tous les deux.

Le livre alterne les deux points de vue, celui La Syndey puis celui La Ridge, pas sur les mêmes situations mais dans la continuité, cela nous permet d’avoir une vision globale de l’histoire. On fait d’abord connaissance avec Snydey et il est difficile de ne pas l’aimer. Elle est fraîche et droite, un chouilla naïve mais ça fait partie du charme du personnage. Ridge est un peu plus mystérieux même quand il est le narrateur, mais c’est pour mieux se dévoiler par la suite. Le mystère qui plane autour de Ridge entraîne le lecteur depuis le début et dès qu’il est dévoilé on se pose tellement de questions qu’on ne peut qu’enchaîner les pages.
J’ai adoré ce livre. Je l’ai lu très vite. J’avais l’impression d’être dans les mêmes pièces que Ridge et Sydney et d’être une voyeuse de leur vie. L’auteure ne nous cache rien sur leurs pensées et leur ressentis, on est alors comme immergé dans leur histoire et une fois le livre refermé on a du mal à les quitter.
L’auteure arrive à nous faire ressentir toute une palette de sentiments, allant de l’envie de secouer les personnages à celle e les consoler. Ce livre m’a particulièrement parlé, car il partage les mêmes valeurs que moi, et il reprend une phrase que je dit souvent : rien n’est jamais tout noir ou tout blanc.
Le prochain livre de l’auteure qui doit paraître est prévu pour la fin du mois et je vais me le procurer rapidement.