Les fausses bonnes questions tome 4 – Pourquoi cette nuit est-elle différentes des autres nuits ? – De Lemony Snicket

Éditeur : Nathan
Nombre de pages : 292
Date de parution :  21 avril 2016
Prix :  15,95€ Notepaillons3

91WuB6OsltLRésumé : Comment démasquer Hangfire et sauver Salencres-sur-Mer ? Cette vraie bonne question – la première après une série de fausses bonnes questions – obsède le jeune détective Lemony Snicket…
Et si la réponse se trouvait à bord d’un train qui file à travers la nuit ? Un train dans lequel des membres de la mystérieuse organisation V.D.C. (à laquelle appartient Lemony) ont tendu un piège au malfrat qui terrorise la ville.
Quand Hangfire embarque à son tour, Lemony Snicket l’attend de pied ferme. L’heure de la confrontation a sonné !

Mon avis : Le dernier tome des aventures de Lemony Snicket ? Je ne pouvais décidément pas passer à côté !

À Salencres-sur-Mer rien ne va plus. C’est le début de la fin. Sauf que Lemony Snicket en a décidé autrement…

Ce tome clore l’histoire de Lemony à Salencres-sur-Mer et de ses aventures loufoques. Car il n’y a pas d’autres mots pour les décrire. Une galerie de personnages tous plus bizarres les uns que les autres. Chacun à sa particularité et met le point sur un trait de caractère en étant à la limite de la caricature. Autant les gentils que les méchants.
L’auteur use et abuse des jeux de mots pour le plus grand plaisir du lecteur (ou tout du moins du mien) nous emmenant dans des intrigues les plus improbables. Avec des raisonnements à l’emporte pièce que je ne suis pas sure d’avoir toujours saisis.
La fin est à l’image du début et de la totalité de l’histoire tout au long des 4 tomes, un peu bizarre. Je ne suis même pas certaine que l’on puisse appeler ça une fin. En tout cas elle est vraiment très ouverte et (c’est le cas de le dire) l’auteur ne s’est fermé aucune porte. Je ne serais pas étonnée de le voire revenir un de ces quatre…

46/80

46/80

 

Les fausses bonnes questions tome 4 – Ne devriez-vous pas être en classe ? – Lemony Snicket

Éditeur : Nathan
Nombre de pages : 327
Date de parution : 23 avril 2015
Prix : 15,90€  Notepaillons3

6136yCm5U2LRésumé : Lemony Snicket est-il détective ou détecteur de fumée ?

Le voilà qui enquête sur des cas d’incendies criminels, mais il se retrouve vite enveloppé dans le mystère sans cesse plus épais qui hante les rues de Salencres-sur-Mer.

Qui donc allume ces feux ? Quels secrets dissimule le Département d’Éducation ? Pourquoi les élèves de la ville sont-ils en danger ? Est-ce là un nouveau complot du terrible Hangfire ? Comment osez-vous poser cette question ? Est-ce là le genre d’éducation que vous avez reçue ? N’est-ce pas plutôt vous qui devriez être en classe ?

Mon avis : J’ai déjà lu les deux premiers tomes de cette série et l’univers loufoque m’a séduite, alors j’ai continué avec le 3ème tome.

Dans ce tome, Lemony enquête sur une série d’incendies suspects.

Ce tome est d’une couleur orange assez pétante, mais ça correspond parfaitement au monde un peu bizarre dans lequel évolue Lemony. Et il s’accorde particulièrement avec le thème des incendies criminels puisqu’il rappelle la couleur des flammes.
Les personnages du roman sont toujours autant atypiques. Surtout les adultes. On dirait vraiment qu’ils ont été atteins d’une maladie bizarre qui les rends complètement déconnectés de la réalité avec des raisonnements à l’emporte pièce. Bon, j’avoue c’est au plus grand plaisir du lecteur puisque cela entraîne des dialogues vraiment drôles. Toute la ville est d’ailleurs un peu loufoque comme si elle vivait hors du temps ou sur une autre planète. C’est peut-être tout le pays qui est comme ça, mais jusqu’à maintenant je n’en ai vu que cette ville, et je dois avouer que ça me suffit !
Seuls les ados ont l’air normaux dans cette ville. Ce sont les seuls à s’inquiéter des changements et à agir pour comprendre pourquoi et pour essayer de les contre-carrer. C’est un peu le monde à l’envers.
L’enquête principale progresse lentement, on découvre petit à petit des éléments qui nous mèneront au dénouement final, même si dans l’ensemble plus on en apprend, plus on se pose de questions.
Dans l’ensemble, j’aime assez le livre pour son ambiance, ses jeux de mots et l’humour général, par contre c’est vrai que les personnages sont jeunes et que je me sens parfois en décalage. Heureusement que mon esprit curieux a envie de connaître la fin de l’enquête.

Je remercie les éditions Nathan pour cette lecture.

57/100

57/100