Promis, on reste amis ! – Juliette Bonte

♦ Éditeur : &H
♦ Nombre de pages :  378
♦ Date de parution : 7 avril 2021
♦ Prix : 16,90€
♦ Acheter : Amazon

Résumé : Janhvi aimerait vraiment que sa vie sentimentale soit aussi simple et naturelle que le cycle migratoire des baleines. Malheureusement, elle lui donne autant de fil à retordre que la préparation de sa future exposition, et pour cause : elle vient de se faire larguer. Encore.
Peter aimerait vraiment guérir son addiction à Janhvi comme il soigne les animaux éclopés qui échouent dans son cabinet. Car il doit se rendre à l’évidence : à trop attendre, il est en train de passer à côté de sa propre vie.
Graham aimerait vraiment que la procédure d’adoption initiée avec son mari, Leandro, aboutisse enfin. Pour pouvoir être un père attentionné et présent  ; tout ce qu’il n’a pas eu la chance de connaître avec ses parents retranchés dans leur Écosse natale depuis son coming out.  
Leandro, lui, aimerait vraiment que le destin ait un meilleur sens du timing. Car devoir gérer le débarquement de ses beaux-parents, qui ignorent son existence, en plus des problèmes de cœur de ses amis, ça risque de faire beaucoup.

Mon avis : Je ne connaissais Juliette Bonte que de nom, et je n’en avais lu que des bons avis. J’ai eu envie de la découvrir par moi-même.

Quand quatre amis d’enfance décident de vivre ensemble, ce n’est pas simple tous les jours. Surtout quand se s’entremêlent secrets et envies de chacun.

J’ai besoin d’une lecture légère, mais pas trop et surtout qui fasse du bien au moral. Et ce livre en a rempli tous les critères.
Tout m’a plus dans ce livre. L’histoire, les personnages, l’ambiance… Juliette Bonte arrive parfaitement à retranscrire l’atmosphère que l’on retrouve dans une collocation. Même si personnellement, j’aurai bien aimé en apprendre plus sur la disposition de la maison, le nombre de salle de bain et l’organisation de la colloc’. Mais ça c’est mon côté carré et ma vie en collocation qui ont pris le dessus. Pis mon côté curieux aussi.
L’histoire n’est pas vraiment originale mais ce n’est pas ce qu’on lui demande. On lui demande de nous changer les idées et de nous divertir. On veut passer un moment agréable et léger à penser à autre chose que son quotidien, et ce livre y arrive très bien. Les personnages sont attachants autant par leurs défauts que leurs qualités et les voir échanger est un véritable plaisir. Chacun a son caractère et trouve sa place dans la vie de l’autre. Ils sont complémentaires et on ne les voit pas vivre autrement que tous les quatre.
Bon, la fin est un peu téléphoné mais c’est ce qu’il fallait pour finir totalement sur un roman feel good idéal pour l’été.

Je remercie &H et Netgalley pour cette lecture.

Les hommes virils lisent de la romance – Lyssa Kay Adams

♦ Éditeur : &H
♦ Nombre de pages :  354
♦ Date de parution : 3 Mars 2021
♦ Prix : 16,90€
♦ Acheter : Amazon

Résumé : Gavin avait tout. Une belle gueule. Une carrière au top. Une épouse dévouée et deux adorables jumelles. Pourtant, du jour au lendemain, Thea le fiche à la porte et demande le divorce. À l’entendre, il l’aurait terriblement déçue. Lui ! Une légende vivante du base-ball, adulée par des millions de fans.
OK, Gavin s’est peut-être comporté comme un crétin égoïste, mais aujourd’hui il est prêt à tout pour sauver son mariage. Même à intégrer ce club ultra-secret dans lequel le traîne son coéquipier. Un club de lecture de romances, réservé aux mecs qui veulent mieux comprendre les femmes… Honnêtement, il a du mal à croire que ces histoires à l’eau de rose – pardon, ces « manuels » – puissent l’aider à reconquérir Thea. Mais puisque les autres ont pu sauver leur couple grâce aux conseils de « Lord Benedict », alors… qu’on lui passe ce bouquin, et vite !

Mon avis : Au milieu de toute cette période polar, j’ai eu envie d’un peu de douceur avec une romance légère. Et si pour une fois, elle tournait autour d’hommes qui découvrent la romance ?

Gavin à tout perdu : femme, enfants, logement. Il est au fond du trou. Ses amis viennent à sa rescousse et la solution qu’il lui propose est loin de lui plaire au début : lire de la romance pour comprendre sa femme !

Ce que je peux vous dire d’emblée c’est que ce livre a tenu ses promesse. J’ai réussi à m’évader pendant toute ma lecture. Et pour une fois, je suis contente, je n’ai pas levé les yeux au ciel.
Cette histoire tient la route. L’originalité réside dans le fait que Gavin ne doit pas conquérir Théa mais la reconquérir. Et cela change tout. Enfin pour moi. J’ai vraiment aimé cette histoire où les deux héros se connaissent déjà mais où c’est la vie et le quotidien qui les a séparé. Alors oui, il y a encore une confiance à (re)gagner, comme souvent dans les histoires de romance, mais ici l’angle d’approche est différent et donne un petit coup de fraicheur à ce type de roman.
J’ai beaucoup aimé les personnages qui sont authentiques. Théa a son petit caractère, après quelques temps passés à faire le dos rond, elle est bien décidée à reprendre sa vie en main. Et Gavin, en bon homme qui ne veut rien voir des problèmes qui sommeillent au sein de son couple se prend tout sur le coin de la G***. Ça ressemble quand même pas mal à une vie normale ça non ? Bon, bien sûr ils n’ont aucun problèmes d’argent et ont une situation confortable, mais il faut bien encore faire rêver la lectrice. Cela serait moins glamour avec un homme qui travaille à l’usine et bobonne qui s’occupe des gosses.

J’ai vraiment passé un bon moment avec cette lecture et j’ai hâte de lire les deux prochains tomes de cette série.

Je remercie &H et Netgalley pour cette lecture.