La légion de la colombe noire tome 1 – Kami Garcia

♦ Éditeur : Hachette / Blackmoon
Nombre de pages : 348
Date de parution : 5 février 2014
Prix : 18,00€ Notepaillons4

51xzx3rW1WLRésumé : À la mort de sa mère, le monde de Kennedy vole en éclats. Mais elle ne se doute pas encore que ce drame est lié à des forces surnaturelles. Ce sont deux frères jumeaux, Jared et Lukas, qui le lui révèlent en la sauvant d’un dangereux esprit envoyé pour la tuer. Kennedy apprend aussi que si elle veut rester en vie, elle va devoir prendre la place de sa mère au sein de la Légion, une société secrète une société de chasseurs de fantômes dont les cinq membres ont été assassinés la même nuit, et dont les enfants sont simultanément devenus les héritiers. Avant cette fameuse nuit, Kennedy ne connaissait rien de la vie parallèle de sa mère. Ses nouveaux amis, Jared, Lukas, Alara et Priest, eux, ont été entraînés depuis leur enfance pour devenir à leur tour membres de la Légion. Mais de quoi a-t-elle hérité, à part du chagrin d’avoir perdu sa mère ? Tout ce que Kennedy sait, c’est qu’il y a un démon sur ses traces…

Mon avis : Pour tout vous avouer je n’avais pas l’intention de lire ce livre, je le voyais un peu partout sur la toile et la couverture ne m’inspirait pas du tout. Puis je l’ai reçu et j’ai lu le synopsis et je me suis dit pourquoi pas ?

Kennedy est déboussolée à la mort de sa mère puis tout bascule encore plus dans la légion de la colombe noire débarque dans sa vie quelques temps après et lui apprend qu’elle en fait partie. Vivre sans la personne qu’on aime le plus est déjà compliqué, mais découvrir qu’on doit en plus sauver le monde à de quoi tout chambouler.
J’ai eu un peu de mal à entrer dans l’histoire. Pas à cause de Kennedy que j’ai adoré de suite, mais plus à cause du monde dans lequel j’ai eu du mal à entrer.
Contrairement à certain livre où l’on découvre tout petit à petit Kami prend le temps de nous présenter, en quelques pages, notre héroïne et sa mère avant le grand chamboulement. Ça permet de vraiment connaître l’héroïne et d’être autant qu’elle touchée par la mort de sa mère. C’est ça qui fait qu’on ne peut qu’aimer Kennedy.
Débarquent ensuite tous les autres personnages qui forment la légion et qu’on suivra tout le long des tomes. J’ai eu plus de mal à m’attacher à eu car leur découverte se fait plus lentement et j’ai parfois été frustrée de ne pas tout savoir de suite (Moi ? Impatiente ? Naaaan !). Ils ont tous un rôle à jouer dans le groupe et sont limites stéréotypés, mais cela n’est pas gênant, bien au contraire, cela donne une cohérence au groupe.
L’intrigue, dont on ne découvre qu’une partie dans ce premier tome, a l’air elle aussi très complète et bien réfléchie. On pense avoir un fin d’étape dans ce tome, alors qu’on ne fait que voir la partie visible de l’iceberg, l’auteure ne fait que titiller notre curiosité. On sait que l’on en est qu’au début et qu’il risque d’y avoir encore pas mal de péripéthies pour notre plus grand plaisir.
En conclusion je dirais que l’auteure réuni tous les ingrédients pour réaliser une bonne série : une héroïne attachante, un groupe d’ado débrouillards et un des méchants très méchants à contrecarrer.

Je remercie les éditions Blackmoon pour cette lecture.

36/60

36/60


Cliquez si vous souhaitez acheter.

Enclave Tome 3 – La horde – Ann Aguirre

 Éditeur : Blackmoon
Nombre de pages : 384
Date de parution : 3 janvier 2014
Prix : 16,00€ Notepaillons5

1391736_770366516313499_42672508_nRésumé : *Attention spoiler* Salvation est assiégée par les Monstres. La situation semble sans espoir. Les Monstres se sont organisés. Ils organisent des patrouilles, tendent des embuscades, attaquent les campements des hommes qui ont oublié comment se battre. Trèfle, parvenue à leur échapper avec Del, Bandit et Tegan, est leur seul espoir. Elle n’a qu’une certitude : elle est née pour se battre. Et si elle doit mourir, ce sera au côté de Del, et les armes à la main.

Mon avis : J’ai été acro à cette trilogie dès le premier tome, et j’étais donc impatiente de connaître la suite et fin de cette histoire. Donc reçu et vite lu !

Qui dit troisième tome, dit pas de résumé personnel, ça serait dommage de vous gâcher le plaisir.

Ce dernier tome a été à la hauteur des précédents et de la fin de la série. Je n’ai pas eu l’impression que l’histoire s’essoufflait le long des trois tomes. L’auteur à réussi à me tenir en haleine tout du long. Chaque tome présentant une intrigue, un but, une quête différente, menant à la fin inéluctable. Et si la fin m’a plu, je ne l’ai pas vu venir avant la milieu du dernier tome. Jusqu’à ce moment là je me suis demandée où l’auteure voulait nous emmener. Et j’ai aimé cette fin sur une note d’espoir, même si elle est un peu utopique. Bon, j’ai beaucoup moins aimé certains passages, certains choix fait par l’auteure, notamment au niveau des personnages, mais ils étaient cohérents, inévitables et contre-balancent le côté un peu « fin heureuse ».
Un autre aspect que j’ai apprécié de cette série, c’est la vision de l’auteure sur les conséquences possible d’une guerre bactériologique. L’immersion d’une nouvelle « espèce » humaine, l’adaptation des hommes face à leur nouvel environnement de plusieurs façons différentes montrent que l’auteure a une imagination débordante, mais c’est surtout le côté tellement plausible de tout ça qui démontre un grand travail de recherches (ou c’est que je suis vraiment novice sur le sujet).
Bref, j’ai vraiment adoré cette trilogie et je regrette vraiment quelle soit terminée ! Je voulais passer plus de temps avec Trèfle, Del et leurs amis, mais toutes les bonnes choses ont une fin…

Le petit plus : retrouvez à la fin du roman une courte nouvelle sur l’origine de l’enclave.

34/60

34/60


Cliquez si vous souhaitez acheter.

Enclave tome 1 – Ann Aguirre

♦ Éditeur : Hachette / Collection Blackmoon
Nombre de page : 314
Date de parution : 29 mai 2013
Prix : 16,00€ 4

51bYSXkk6sLRésumé : La guerre. Les épidémies. En un mot : l’apocalypse. La surface de la terre est devenue inhabitable. Les rares survivants se sont réfugiés dans le monde d’En-Dessous, à l’abri d’enclaves souterraines reliées par des tunnels. Trèfle a toujours connu la loi de l’enclave. Elle y a toujours obéi sans discuter. Elle est devenue Chasseuse. Le rêve de sa vie. Avec Del, son coéquipier, elle se voit investie d’une nouvelle mission : protéger l’enclave de la menace constante des Monstres anthropophages qui errent En-Dessous. Mais si Trèfle est docile, elle n’est pas aveugle. Et le courage qu’elle mettait au service de la loi qui régit la vie dans son enclave va l’entraîner à se rebeller. Car au nom de cette loi, les Anciens condamnent des innocents. Après le massacre d’une enclave voisine, Trèfle fait une découverte qui lui glace le sang : les Monstres sont devenus intelligents. Pourtant, les Anciens ignorent ses avertissements. Pire, pour la faire taire, ils s’en prennent à l’un de ses amis. Trèfle n’y tient plus. Elle prend sa défense. Mais en se dénonçant pour un crime que personne n’a commis, elle est bannie avec Del. Cet exil vaut une condamnation à mort. Malgré cela, Del va lui apprendre que les mensonges des Anciens vont encore plus loin que ce qu’elle croyait, et que l’espoir brille peut-être au bout du tunnel…

Mon avis : J’ai repéré cette dystopie il y a quelques temps et c’est avec plaisir que je me suis plongée dedans. J’étais impatiente de découvrir le monde de Trèfle.

Trèfle vie dans une enclave sous terre. La planète a été dévasté et les hommes se sont réfugiés dans les anciens tunnels du métro. Leur vie est difficile régie par des règles qui sont sensées assurer la survie de chacun. Chaque habitant à un rôle à jouer et personne n’y déroge. Trèfle est un vaillant petit soldat, une chausseuse qui protège l’enclave et respecte les lois. Jusqu’à ce que des événements la fasse réfléchir. Et si ce qu’elle connait depuis qu’elle est née n’était pas la meilleure solution ?

J’ai beaucoup aimé ce livre que j’ai dévoré en deux jours à peine !
J’ai eu du mal à rentrer dedans, trouvant le style trop jeune, pas assez descriptif. Le tout était compréhensible mais je restais sur ma faim. J’aurai aimé avoir plus de précisions, que l’auteur développe plus, qu’elle décrive plus l’enclave dans laquelle évolue Trèfle, que les personnages soient un peu plus approfondis… Puis je me suis laissée entrainer par le rythme rapide qui permet aux actions de s’enchainer et pas une fois je ne me suis ennuyée.
Trèfle est un personnage au caractère fort. Endurcie par la vie dans l’enclave où l’espérance de vie dépasse rarement 25 ans, elle ne s’en laisse pas compter. Elle est prête à faire tout ce qui lui semble bien pour la survie du groupe. Mais elle garde aussi son libre arbitre et ce libre arbitre qui permet d’avoir une histoire. Si elle ne s’était pas rebellée à un moment donné l’histoire aurait tournée court.
Les personnages secondaires sont un peut stéréotypés mais cela ne dessert pas l’histoire, au contraire. On s’attend à trouver ce genre de portrait dans ce type d’histoire. S’ils n’y étaient pas, ils manqueraient.
Le tout est très cohérent. Oui, l’auteure va vite, nous laissant quelques frustrations, mais paradoxalement cela nous permet de vite connaître la suite, de vite avancer dans l’histoire et d’en vouloir encore plus. J’ai d’ailleurs entamé la lecture du second tome hier ^^

Le petit plus : Le tome 2 est prévu pour le 14 août et vous en aurez bientôt l’avis sur le blog.

Je remercie Blackmoon et lecture academy pour cette découverte.

28/35

49/60


Cliquez si vous souhaitez acheter.