Spirit EraTome 1 – Racine – Aurélie Benattar

♦Éditeur : Librinova
Nombre de pages : 414
♦Date de parution : 3 octobre 2022
♦Prix : Papier : 21,90€, Numérique : 5,99€
♦Acheter : Amazon

Résumé : 7 adolescents
7 chakras
7 clés pour sauver l’humanité
Orpheline depuis peu, Rae, 15 ans, en a perdu la voix.
Lorsque le mystérieux Protecteur lance son appel à candidatures sur les réseaux pour empêcher la fin du monde tel que nous le connaissons, elle n’y prête guère attention.
Mais voilà qu’elle se retrouve sélectionnée malgré elle, avec six autres jeunes venus des quatre coins du globe.
Leur mission ?
Trouver les 7 clés associées aux 7 chakras au sein de Spirit Era, le programme d’intelligence artificielle créé par le Protecteur, afin d’éviter l’apocalypse annoncée.
Le compte à rebours est lancé…

Mon avis : J’ai connu Aurélie Benattar avec Luna Viva (mon avis ICI) que j’avais beaucoup aimé. Quand elle m’a proposé de découvrir le premier tome de cette série, je n’ai pas hésité longtemps après avoir lu son résumé.

La fin du monde a été prédite par un logiciel sur lequel travail un homme mystérieux depuis des décennies. Il a aussi trouvé un moyen d’y remédier, mais pour cela il a besoin de 7 volontaires, qui iront chercher 7  clefs dans un monde virtuel.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre et l’univers virtuelle créé par l’autrice. Même si l’idée que la fin du monde soit dans moins de 15 ans fasse grave flipper (c’est mon côté jeun’s qui ressort là), la façon de le thème est abordé n’est certes pas original, mais c’est la façon de le faire qui l’est.
Beaucoup de livre jeunesse abordent le fait que le monde n’en a plus pour longtemps. Mais ils n’ont pas tous la même manière de nous donner un chemin à suivre pour nous sauver. Ici cela passe par des clefs à chercher dans un monde virtuel.
Je dois vous avouer que le côté technique m’a souvent perdu. Que je n’ai pas toujours compris comment tout fonctionnait, mais cela n’a pas gêné ma lecture. L’intérêt était ailleurs. J’en ai beaucoup appris sur les chakras et cela m’a passionné, je pense que je vais continuer mon exploration de ce côté là. Je me suis aussi beaucoup laissée porter par l’intrigue et j’ai avaler les dernières 150 pages d’une traite.
Les personnages m’ont beaucoup plus. Chacun est différent, on sent des passés omniprésents qu’on découvre petit à petit. Je sens que les tomes suivants ne manqueront pas de révélations sur le sujet.
J’ai vraiment hâte de découvrir la suite de leur quête, de les voir grandir et de suivre leurs aventures.

Je remercie l’autrice, Aurélie Benattar, pour cette lecture.

Luna viva : le tournoi des voyantes – Aurélie Benattar

Éditeur : Sarbacane / Exprim’
Nombre de pages : 224
Date de parution :  1er juin 2016
Prix :  15,50€ Notepaillons4

81jqVcIseQLRésumé : Lors de son hospitalisation la jeune tireuse de cartes Luna a rencontré un jeune métis qui depuis sa mort, l’accompagne sous forme de spectre. Mais le chef des forains, le Falcone, a inscrit Luna à un concours de cartomancie et l’a confiée à Izabella. A ses côtés, elle prend conscience de la puissance de son don de divination mais aussi des menaces que fait peser le Cercle sur les voyantes.

Mon avis : La collection Exprim’ est souvent pour moi synonyme de très jolies découvertes et je ne voulais pas rater celle-là !

Luna est voyante dans une fête foraine. Elle dit la bonne aventure dans une caravane. Une voyante tout ce qu’il y a de plus classique. Sauf qu’elle a un frère pas commode du tout et qu’aucune femme ne fait le poids face aux forains. Jusqu’au jour où elle participe à un tournois de voyantes.

Ayant tiré les cartes il fut un temps (je vous interdit de dire très lointain) j’étais curieuse de voir comment l’auteure allait aborder le thème. Et j’ai été agréablement surprise. Je n’ai vu aucune incohérence dans ce qu’elle annonce par rapport aux cartes qu’elle tire. Oui, parce que ça m’aurait embêté qu’il soit écrit n’importe quoi. Ne vous y trompez pas, ce livre n’est pas un manuel pour apprendre à tirer les cartes, mais on voit que l’Aurélie maitrise son sujet. Ça c’est pour le côté « technique ». Mais l’histoire n’est pas en reste.
Luna est une ado très attachante. Très fragile, qui ne maitrise rien et surtout pas sa vie. Qui est surtout en mode survie et qui fait du mieux qu’elle peut pour que ça barque malmenée ne chavire pas.  Elle a l’impression de toujours courber le dos, mais elle est plus forte qu’elle ne le pense. Autour de cette histoire de clan assez lourde, l’auteure a saupoudré un peu de mystère et beaucoup de suspense.  De quoi bien relever le tout et satisfaire le lecture amateur de sensations.
C’est une lecture très agréable. Qui nous fait aller d’un sentiment à l’autre, de la peine pour Luna à la révolte et surtout cette envie que tout cela change.

Je remercie Exprim’ pour cette lecture.

56/80

56/80