Les cœurs brisés tome 2 – Les invisibles – Amelia Kahaney

Éditeur : Robert Lafont / Collection R
Nombre de pages : 398
Date de parution :  14 octobre 2015
Prix :  17,90€ Notepaillons4.5

51mnb7pctjlRésumé : Il est des blessures qui ne se referment jamais. Touchée au plus profond de son coeur et de sa chair, Anthem Fleet doit réapprendre à vivre et à aimer. Il est des menaces qu’on ne peut ignorer. Lorsqu’un mystérieux groupe qui se fait appeler les Invisibles se met à terroriser les habitants de Bedlam, Anthem n’a d’autre choix que de revêtir son costume de super-héroïne. Il est des batailles qu’on ne peut perdre. Dotée de pouvoirs surhumains, elle incarne l’espoir de la ville. Dans ce second tome de la série Les Coeurs brisés, Anthem devra affronter un adversaire surpuissant pour protéger ce qu’elle a de plus cher au monde.

Mon avis : Le premier tome m’avait attiré par les couleurs de sa couverture. La lecture avait ensuite totalement terminé de me séduire. Il fallait donc absolument que je lise la suite.

Après s’être remise de la trahison du premier tome, Anthem apprend à vivre avec son nouveau cœur et à maîtriser ses nouvelles capacités. Une presque routine se met en place, mais elle est loin de tout savoir…

Je me suis replongée avec facilité dans l’univers d’Anthem, dans ce monde imaginaire si proche du notre, où l’égoïsme des uns influence la vie des autres. Ce monde où les riches dominent tout quitte à marcher sur les autres. Pas très loin du notre finalement.
Anthem a pris en maturité, comme dit l’adage : « Il faut être pris pour être appris ». Et elle a bien retenu la leçon : elle n’est plus naïve et se méfie de tout. Une qualité qu’il vaut mieux développer dans son univers si l’on veut survivre. Elle a décidé de lutter à son niveau contre la corruption et l’inégalité de sa ville et j’ai admiré sa façon de se débrouiller. De jeune fille vivant dans une bulle dorée, elle a ouvert les yeux et décidée de changer ce qu’elle ne tolère pas. Elle est courageuse et elle aura besoin de tout le courage possible pour affronter ce qu’elle va découvrir.
Je pensais que Ford allait prendre une place plus importante dans le roman et j’ai été un peu déçue de voir que non. Attention sa place dans le livre est cohérente, mais un peu plus de Ford n’aurait pas été pour me déplaire.
L’intrigue tient également la route. Je n’avais pas vu arriver les révélations, rien ne les laisser présager dans le tome 1, mais finalement elles sont cohérentes et donnent une dimension plus profonde au roman.
J’ai trouvé la fin très ouverte. L’auteure se laisse la place pour un troisième tome, même si je n’ai rien trouvé sur le net qui en parlait, moi je suis preneuse !

Je remercie la collection R pour cette lecture.

13/80

13/80

Les cœurs brisés tome 1 – Amelia Kahaney

Éditeur : Robert Laffont / Collection R
Nombre de pages : 456
Date de parution : 16 février 2015
Prix : 17,90€ Notepaillons5

couv28575649Résumé : Sa vie a commencé quand son coeur s’est brisé.

Fille d’un magnat de l’immobilier, Anthem Fleet est une ballerine accomplie. Elle est promise à un avenir radieux avec son petit ami Will, également fils de l’aristocratie de Bedlam, ville ou le luxe ostentatoire contraste avec la misère des quartiers pauvres gangrenés par la puissante mafia du Syndicat. C’est à la croisée de ces deux mondes que la vie d’Anthem bascule, lorsqu’elle rencontre au cours d’une rave illicite le romantique et sulfureux Gavin. Anthem vit leur liaison comme un rêve éveillé, jusqu’à ce que Gavin soit kidnappé par le Syndicat… et qu’Anthem perde la vie.
La jeune fille se réveille alors dans un laboratoire clandestin avec un nouveau coeur bionique qui lui confère des capacités extraordinaires.

Mon avis : Je suis la Collection R depuis ses débuts et il est rare que je rate une de leurs parutions, il faut vraiment que le thème ne me plaise pas. Les cœurs brisés avec sa couverture noire rehaussée de notes de mauve et fushia m’a séduit d’entrée. Je dois même avouer que je ne fais que survoler la 4ème de couverture.

Anthem est ce qu’on appelle vulgairement une gosse de riche. Fille d’une famille important La Bedlam elle n’a jamais manqué de rien. Sa vie est rythmée comme du papier à musique jusqu’au jour où sa rencontre avec Gavin va être le grain de sable dans ce mécanisme bien huilé.
J’ai commencé ma lecture sans vraiment à quoi m’attendre puisque je ne m’étais pas trop attardée sur le résumé. C’est d’ailleurs assez plaisant de découvrir le livre sans avoir aucun a priori, bon ou mauvais. J’ai donc doucement pris contact avec Anthem et appris à faire sa connaissance. J’ai l’ai bien aimé de suite. C’est son côté naïf qui m’a touchée. Elle vit tellement dans sa bulle qu’elle n’a que vaguement confiance du monde qui l’entour. Ce qu’elle découvre petit à petit je l’avais venu venir dès le début. Mais chacun fait son apprentissage de la vie à son rythme. J’ai bien aimé le sien. Même s’il est vrai que parfois l’auteure cède à la facilité sans trop de remords dans les enchaînements et passe rapidement sur certaines explications, j’ai passé un bon moment.
J’ai trouvé l’histoire logique, même si elle n’était pas très originale. La jeune fille riche qu’on malmène et qui apprend la vie alors que rien ne l’y avait préparé n’est pas très innovant.
L’histoire d’amour est un peu niaise, mais je les trouve souvent niaises, donc pour moi ce n’est pas un critère pour définir un bon ou un mauvais livre. Elle trouve tout de même sa raison d’être dans l’intrigue. C’est elle qui initie l’histoire générale et je l’ai trouvée justifiée.
J’ai adoré découvrir la ville de Bedlam à travers les yeux d’Anthem. Elle perd en naïveté au fur et à mesur et c’était un plaisir de la voir évoluer. La ville qui au départ est en arrière plan prend de plus en plus d’ampleur. On se doute qu’elle va prendre de l’importance et c’est ça qui a titillé ma curiosité. J’ai d’ailleurs très envie de lire le prochain tome et de voir la tournure que va prendre tout ça.

Je remercie la Collection R pour cette lecture.

34/100

35/100

12/60

12/60