InCriptid tome 1 – Tango endiablé – Seanan McGuire

♦ Éditeur : Alter Real
♦ Nombre de pages :  421
♦ Date de parution : 27 septembre 2019
♦ Prix : 22,00€
♦ Acheter : Amazon

Résumé : Cryptide : Toute créature dont l’existence n’a pas encore été prouvée par la science. Voir aussi à « Monstre » Cryptozoologue : Toute personne qui pense que chasser les cryptides est une bonne idée. Voir aussi à « Idiot » Des goules. Des fantômes. Des créatures de la nuit…. Depuis des générations, la famille Price étudie les monstres du monde entier, et s’efforce de les protéger. Verity Price, elle, a d’autres plans d’avenir en tête. Pour se plier à la tradition familiale, elle a suivi des études en cryptozoologie, mais elle préfère danser le tango plutôt que de s’intéresser aux démons. Elle décide donc de s’installer pour un an à Manhattan afin de poursuivre sa carrière de danseuse de salon professionnelle. Une vie simple, en apparence. Sauf que… Elle a des souris qui parlent, une cousine mathématicienne et télépathe, et surtout elle se retrouve confrontée à un assassin professionnel mandaté par le Covenant de St-George. Cette organisation est l’ennemie jurée de la famille Price et veut à tout prix purger la ville des créatures surnaturelles qui l’habitent. Quand une fille Price rencontre un garçon du Covenant, il faut s’attendre à des étincelles, des danses endiablées, et de nombreux dommages collatéraux. Et pour couronner le tout, des cryptides locaux disparaissent, d’étranges hommes-lézards hantent les égouts, et quelqu’un s’amuse à répandre des rumeurs à propos d’un dragon soi-disant endormi sous la ville…. Une vie simple ? Pas si sûr !

Mon avis : Cela faisait longtemps que je n’avais pas lu d’urban fantasy, et tout comme les romans policiers, ce genre me manquait. Cette petite lecture allait donc réparer ce manque.

Comment faire pour vivre pleinement sa passion de la danse quand votre famille a pour but depuis plusieurs générations d’aider les espèces différentes ? C’est ce que s’efforce de faire Verity même si le devoir familiale la rattrape bien souvent.

J’ai passé un excellent moment avec ce livre. Je l’ai lu en plusieurs fois parce que la période fait que je manquais d’un peu de temps mais c’était toujours avec grand plaisir que je retrouvais Verity.
C’est un personnage comme je les aime. Très forte et qui sait où elle veut aller. Elle sait cibler ses priorités, et même quand la situation se complique, elle arrive toujours à trouver une solution qui allie devoir et plaisir. Bon, elle a aussi quelques faiblesses mais c’est ce qui la rend attachante : son côté je fonce et je réfléchis après est ce qui m’a le plus le plus. Celui là et celui plus tendre qui fait qu’elle passe tout à ses petites souris envahissantes.
L’univers créé par l’autrice est vraiment riche. J’ai découvert de nouvelles créatures surnaturelles alors que je pensais en connaitre un rayon. Seannan McGuire a vraiment su inventer des monstres mignons et d’autres plus terrifiant, avec une mythologie riche et foisonnante.
L’enquête est aussi très bien menée. Même si elle n’est pas ce qui fait la grande originalité sur livre, elle se laisse suivre et permet de passer un très bon moment lecture. N’oublions pas la petite romance qui vient saupoudrer le tout, mais heureusement très légèrement 🙂

Je vous recommande vivement cette lecture si vous êtes fans d’enquêtes paranormales et de monstres originaux.

Grisha tome 1, Les orphelins du royaume – Leigh Bardugo

♦ Éditeur : Milan
♦ Nombre de pages :  352
♦ Date de parution : 9 avril 2021
♦ Prix : 15,90€
♦ Acheter : Amazon

Résumé : Orpheline, Alina ne peut compter que sur elle-même. Quand l’armée la recrute pour une expédition dans la Nappe d’ombre, un brouillard maléfique qui déchire le royaume, la jeune fille s’attend à y laisser sa peau… Les rares survivants des précédents raids racontent que des monstres s’y repaissent de chair humaine ! Seul Grisha, puissants magiciens, sont à même de lutter contre cette malédiction. Et si cette épreuve révélait aux yeux de tous la véritable nature d’Alina ?

Mon avis : J’avais très envie de lire ce livre dès sa première sortie. Mais je n’en ai jamais eu l’occasion. Voilà l’erreur réparée.

Il m’a fallu du temps pour lire ce roman à cause des travaux que j’effectue dans la maison que je viens d’acheter mais c’est un rythme qui correspond très bien à ce livre. J’ai eu l’impression de pouvoir réellement le savourer.
J’aime vraiment beaucoup l’univers créé par Leigh Bardugo. Il est très fourni et on sent très bien tout son potentiel. Ce n’est pas pour rien qu’il a été adapté à la télévision, je pense. La magie est présente partout et on apprend petit à petit son importance au fil des pages. Elle protège le royaume et est aussi sombre que bienveillante.
Alina est un personnage fort mais assez naïf. Elle est jeune et même si la vie ne l’a pas épargnée, elle a encore une part d’elle qui espère que les choses vont enfin s’améliorer pour elle. Malgré ses airs bravaches, elle a encore un cœur tendre à peine sortie de adolescence.
L’intrigue est finement menée. Elle m’a surpris jusqu’à la fin. Je ne m’attendais pas du tout à un tel revirement de situation. Bien sûr on perçoit très bien qu’à l’image de l’univers chaque personnage est tout en nuance. Et cela se prouve à chaque page.
J’ai refermer le livre, sur cet univers magique que j’ai très envie de retrouver rapidement. Je sens que la suite va vite arriver dans ma PAL.

Je remercie Milan pour cette lecture.

Ce que muti a dans le collimateur #116

Même si cela fait quelques mois que je ne l’ai pas fait. Je reprends l’habitude de guetter les sorties livresques qui pourraient me plaire pour cette rentrée de septembre.

Les suites

Meurtre mode d’emploi tome 2, Disparition inquiétante de Holly Jackson (Casterman le 8) Résumé Lorsque son ami Jamie Reynolds disparaît dans des circonstances inquiétantes, Pippa comprend qu’elle va devoir reprendre du service. D’autant plus que la police refuse d’enquêter, comme elle l’a fait pour résoudre l’affaire Andie Bell. Via son podcast dédié à cette affaire, Pippa partage l’avancée du nouveau cas. Au risque de se confier aux mauvaises personnes. Toute la ville écoute ce qu’elle a à dire…
et les secrets les plus sombres de certains habitants s’apprêtent à être révélés.

Les nouveautés

Le parapluie de la discorde de Sylvie Baron (J’ai lu le 8) Résumé : À Vic-sur-Cère, dans le Cantal, la villa Médard en impose par son élégance, ses secrets bien gardés, ses vies forgées autour de l’industrie du parapluie et… d’une femme d’affaires exceptionnelle au tempérament violent, Hélène Vitarelle. Son assassinat est un coup de tonnerre.Tout accuse son gendre, Jacques Naucelle, mais la seule à être persuadée de son innocence est sa maîtresse, Nina. La jeune femme ne voit qu’une personne capable de faire éclater la vérité : sa tante Joséfa, qui se laisse convaincre d’entrer au service de la famille Vitarelle pour mener sa propre enquête. Fine mouche sous ses rondeurs avenantes, Joséfa va mettre à nu les rouages d’une diabolique machination !

Cette nuit-là d’Aurélie Massé (Slalom le 9) Résumé : Quelques secondes pour s’effondrer, une nuit pour se relever, la vie pour se reconstruire.
C’est l’histoire de Gabriel, l’insoumis pétillant, Agathe, la fêtarde insouciante, Alex, l’élève parfait, Sarah, la discrète mal dans sa peau. C’est aussi et surtout l’histoire d’Eden, dont l’aura suffit à combler le mutisme. C’est l’histoire d’un secret, de gestes déplacés qui mènent un jour à l’inconcevable… Durant une nuit, le temps s’arrête et cinq vies basculent.

Chasseuse de l’ombre tome 1, L’éveil de Némésis de Laura Muller (Mxm le 13) Résumé :Partie à la recherche de ses souvenirs perdus et de son identité, Nina va découvrir un monde bien plus vaste qu’il n’y paraît. Nina n’a aucun souvenir. Deux mois plus tôt, elle s’est réveillée au milieu d’une forêt, amnésique. Depuis, elle vit dans le noir complet, et ne peut se fier qu’à son instinct… ainsi qu’à Thémis, sa fidèle chienne-louve. Poussée par une force supérieure qu’elle n’explique pas, Nina s’installe dans une petite ville, au nord-ouest des États-Unis. Très vite, elle se rend compte que les habitants ont un penchant prononcé pour la magie et les légendes. Ils la regardent tous de travers, particulièrement Adriel, le chef de la ville, persuadés qu’elle représente une menace. Tiraillée entre son envie de quitter ce village de fous et son instinct qui lui hurle qu’elle est exactement là où elle est censée être, Nina pourrait bien découvrir que toutes sortes de créatures peuplent son monde, et qu’elle-même n’est pas tout à fait humaine…

L’histoire officielle de l’émergence des Vampires de Raymond A. Villareal (Pygmalion le 15)

Super Madrona tome 1, Des emmerdes jusqu’au cou d’Helen Harper (MXm le 22) Résumé : Madrona n’avait pas vraiment prévu de se réveiller sur un court de golf, avec un cadavre sur les bras, des pouvoirs étranges et sans aucun souvenir… mais visiblement, elle n’est pas au bout de ses surprises. Un corps. Plusieurs attaquants à l’allure bizarre. Des pouvoirs magiques très étranges. Et une sévère crise d’amnésie. Le moins que l’on puisse dire, c’est que Madrona ne passe pas une très bonne semaine. Mais ça va s’arranger. Tout ce qu’elle a à faire, c’est découvrir qui elle est vraiment, empêcher une star de feuilleton télévisé d’être agressée par un harceleur et comprendre pourquoi tant de gens semblent avoir peur d’elle. Parce qu’elle ne peut être que quelqu’un de bien….

N’est-ce pas ?

Amari tome 1, Amari et le bureau des affaires surnaturelles de B.B. Alston (Bayard le 22) Résumé : ÊTES-VOUS PRÊTS À REJOINDRE LE BUREAU DES AFFAIRES SURNATURELLES ?*
Les informations qui suivent sont confidentielles, car elles concernent un lieu abritant d’innombrables secrets. Quiconque lira ce dossier sans disposer des autorisations nécessaires s’exposera à de terribles représailles et pourra notamment :
être balancé dans un puits sans fond ;
être enfermé dans une boîte de conserve et envoyé dans l’espace ;
être livré en pâture à une créature sous-marine dont nous ne divulguerons pas le nom.

*Le Bureau ne saurait en aucun cas être tenu responsable d’éventuelles blessures magiques, peurs surnaturelles ou enlèvements extraterrestres.
Entrez à vos risques et périls.

 

Voilà ce que j’ai glané de-ci de-là. Même si je suis certaines que je vais encore me laisser tenter par d’autres livres aux hasards de mes déambulations livresques…

Mortelle dédicace – Elly Griffiths

♦ Éditeur : Hugo Thriller
♦ Nombre de pages :  409
♦ Date de parution : 6 mai 2021
♦ Prix : 19,95€
♦ Acheter : Amazon

Résumé : La mort de Peggy Smith, âgée de quatre-vingt-dix ans, n’a rien, a priori, de suspect… C’est ce que tout le monde pense jusqu’au moment où Natalka, son aide de vie, découvre que la vieille dame se sentait suivie…
Au moment de ranger les affaires et les nombreux romans policiers de la défunte en vue de la vente de son appartement, Natalka découvre une curieuse carte de visite sur laquelle il est écrit : Peggy Smith, consultante en meurtres. Elle remarque aussi que de nombreux livres lui sont dédicacés :  » À PS : merci pour les meurtres « . La nonagénaire avait donc pour habitude d’aider les auteurs de romans policiers en panne d’inspiration…
Natalka, prête à tout pour découvrir ce qui est arrivé à Peggy Smith, embarque avec elle dans sa quête de la vérité les amis de Peggy Smith : Benedict (qui a renoncé à devenir prêtre pour finalement tenir un café) et Edwin (ancien journaliste de quatre-vingt ans). Lorsqu’elle se fait menacer par une personne masquée et armée venue récupérer un mystérieux ouvrage, elle prévient la lieutenant Harbinder Kaur afin qu’elle mène l’enquête.
Cette mort est finalement très suspecte…

Mon avis : Depuis quelques temps, je suis revenue à mes premières amours : les policier. J’ai de plus en plus l’envie d’en relire. Je me suis donc laissée séduire par le résumé de celui-ci.

Quand Peggy, une vielle dame, meurt dans une maison de retraite, cela n’a rien d’anormal quand celle-ci a plus de 92 ans. Cela le devient quand son aide à domicile découvre qu’elle était consultante ès meurtre. Natalka emmène alors avec elle Edwin, le vieux voisin, et Benedict le cafetier du coin. Aider de lieutenant Kaur, ils vont démêler cet imbroglio.

Ce roman policier est à classer dans les cosy mystery. Pourquoi ? Parce que même si l’on enquête sur des meurtres, ceux-ci ne sont pas barbares et les pages ne dégoulinent pas de sang.
J’ai bien aimé mener l’enquête avec ce petit groupe hétéroclite, assez mal assorti, mais qui prouve assez bien le dicton « l’union fait la force ». En combinant leur façon différentes de réfléchir ils arrivent au bout de toutes les énigmes.
Cette petite troupe est très attachante et c’est un plaisir de les suivre au fil des pages. Mon personnage préféré reste Edwin, j’ai adoré son côté vieille Angleterre et ça façon de s’habiller. A contrario Natalka m’a souvent agacé avec son côté je sais tout ! Et la famille du lieutenant Harbinder avant un côté coloré très plaisant.
Le résultat final est un tantinet tiré par les cheveux et je n’ai pas toujours compris comment les personnages arrivent à certaines conclusions, mais c’est assez agréable de se faire surprendre pas une fin lorsqu’on a l’habitude de lire des livres policiers.
Le petit bémol reste les longueurs qui parfois s’accumulent. Mais dans l’ensemble cela reste un très bon livre policier pour se vider la tête.

Je remercie Netgalley et Hugo thriller pour cette jolie lecture.

Muti… le retour !

Je viens de revenir sur le blog après quelques temps. Je ne m’attendais pas à avoir fait un pause aussi longue : deux mois ! C’est énorme ! Mais je n’ai pas vu le temps passer parce que je n’ai pas chaumé ! Alors, quoi de neuf ?

J’ai emménagé dans la maison achetée en mars. Les travaux ne sont pas terminés mais elle est habitable. Ces travaux m’ont pris beaucoup de temps et j’étais tellement fatiguée le soir de jongler entre le travail, la maison, le logement où j’étais logée provisoirement et l’intendance à gérer que le soir je m’écrouler de sommeil.

J’ai quand même lus quelques livres et les avis suivront dans les jours qui suivent. Parce que cela me manquait quand même !

Il n’y aura pas de concours pour la fin du challenge jeunesse/young adult cette année parce que je n’ai pas eu le temps de m’en occuper. Et je pense que j’aurais encore peu de temps pour le faire dans les semaines qui suivent.

Mais ! Je continue le challenge pour une 11ème édition. D’ailleurs si quelqu’un se sent inspiré pour un logo… 🙂

Je tiens aussi à présenter mes excuses à tous les engagements que je n’ai pas réussi à ternir. Je n’aurais jamais du croire Zhom quand il disait que les travaux iraient vite.

Je suis heureuse de vous retrouver ! Et vous ? Comment allez-vous ?