Bilan perso #114

Voici le bilan du mois de décembre, qui sera du même acabit que les mois précédent et portera la mention « peut mieux faire ».

Les livres fraichement arrivés dans ma PAL

Kate Daniels tome 2, Brûlure magique de Ilona Andrews
Kate Daniels tome 2, Attaque magique de Ilona Andrews
Kate Daniels tome 2, Blessure magique de Ilona Andrews
J’aime tout ce qui me rappelle que je ne suis pas seule à souffrir sur cette terre de Stephanie Butlan

La plus cool des libraires d’Abbi Waxam
Nous sommes les étoiles de Roxan Coleman
Huit crimes parfaits de Peter Swanson
Monstery of verity tome 1, This savage song de Victoria E. Schwab

La commode aux tiroirs de couleur d’Olivia Ruiz
Serpent et Dove tome 1 de Shelby Mahurin
Zaniel Havelock tome 1, La tentation des anges de Laurell K. Hamilton
Va au Diable ! de Sanguine

À qui la faute de Ragnar Jonasson
Bureau fédéral de la magie tome 6, Les états d’âmes d’une furie d’Annabel Chase
Ténébreuse alliance tome 1, Sans âme de Callie Darkwwood
Best-Seller d’Efsy Washington

Le manoir de Lakesedge de Lyndall Clipson
La forêt des disparues de June Hure

Les livres enfin sortis de ma PAL

13Ensemble de Reinarht et Peillon
Va au diable ! de Sanguine
Holly Boldt tome 2, Une sorcière sur les nerfs de Danielle Garret
À qui la faute de Ragnar Jonasson

Ténébreuse alliance tome 1, Sans âme de Callie Darkwwood

Soit 19 livres reçus, dont 3 que j’avais déjà mais que j’ai racheté dans une édition différente et qui donc ne comptent pas, soit donc 16 livres arrivés et 5 de lus et une PAL qui prends 11 livres mais c’est la faute aux promotions numériques et aux fêtes de Noël heu !

À qui la faute – Ragnar Jónasson

♦Éditeur : De la Martinière
Nombre de pages : 336
♦Date de parution : 13 janvier 2022
♦Prix : Papier : 21,50€, Numérique : 15,99€
♦Acheter : Amazon

Résumé : Quatre amis d’enfance pensent se retrouver le temps de quelques jours paisibles. Une simple chasse à la perdrix dans les hauts plateaux de l’est de l’Islande…
Mais le voyage tourne vite au cauchemar. Une tempête de neige violente et inattendue s’abat sur eux et les oblige à se réfugier dans un pavillon de chasse abandonné. À l’intérieur, une découverte… macabre qui changera à jamais le cours de leur existence – et de leur amitié.
C’est le début d’une longue nuit dans ce que l’Islande a de plus âpre. Un huis clos dans un froid redoutable, où les quatre amis, coupés de toute civilisation, voient ressurgir ce qu’ils ont de pire en chacun d’eux. Les tempéraments explosent. Les aversions, les soupçons et les haines du passé remontent à la surface.
Seront-ils tous assez forts pour survivre à cette nuit ?

Mon avis : J’ai lu ce livre en deux jours. Tout d’abord parce qu’il est court, certes, mais surtout parce que plus on avance dans le livre, plus on veut savoir la suite.

Le week-end entre vieux amis devaient être la possibilité de se retrouver, de parler du passer et de resserrer peut-être les liens qui se détendent avec le temps, mais rien ne se passa comme prévu.

Je ne suis pas fan des livres policiers où l’action se passe en huis clos. Ces ambiances pesantes et je n’aime pas vraiment ça. Mais ici j’ai réussi vite à me mettre dans l’histoire. La narration alterne entre les quatre personnages, ajoutant à l’incompréhension ambiante. Dès le début on sent bien que quelque chose de malsain plane au dessus de ces quatre personnes, mais il est difficile de mettre le doigts dessus. On sent qu’il a des secrets des non-dits, des ressentiments mais on est loin d’imaginer lesquels. J’étais loin d’imaginer lesquels.
L’auteur est très bon là-dessus. En plus de l’angoisse de savoir s’ils vont survivre à cette tempête qui les éloigne de leur chalet, ces révélations distillées au compte-gouttes s’ajoutent à la peur qu’ils ressentent et qui nous sert la gorge également.
Je n’ai pas vu passer les pages tellement je voulais découvrir tous les secrets de chacun et je n’ai pas été déçue par les révélations. Par contre, la fin s’est passée un peu trop vite à mon goût, une fois le tout dévoilé, on referme trop vite le livre. J’ai peut-être eu ce sentiment parce que j’avais attendu tous le livre de savoir ce qu’il en était et que je m’attendais à plus ensuite.
Moi qui n’affectionne pas spécialement ce type de roman policier, j’ai passé un très bon moment lecture et je vous le conseille vivement.

Je remercie les éditions de la Martinière et Netgalley pour cette lecture.

Holly Bolt tome 2 – Une sorcière sur les nerfs – Danielle Garrett

♦Éditeur : Alter Real
Nombre de pages : 262
♦Date de parution : 23 décembre 2022
♦Prix : Papier : 20,00€, Numérique : 5,99€
♦Acheter : Amazon

Résumé : Une nouvelle sorcière a débarqué en ville… et pas n’importe quelle sorcière. Evangeline Loren est une actrice célèbre dans le monde paranormal.
Pourquoi a-t-il fallu qu’elle emménage dans notre pension pour paranormaux ?
Avoir pour colocataire une star, ce n’est pas si cool que ça en a l’air. Surtout qu’Evangeline a un sourire ravageur et qu’elle fait de l’œil à Adam. Mon Adam, mon petit ami métamorphe, drôle et sexy. Jalouse, moi ? Mais non, voyons !
Et en plus, un fantôme amnésique réclame mon aide. Me voilà plongée – malgré moi – dans une nouvelle enquête pour meurtre !
Quelle galère ! Je dois retrouver un meurtrier, sauver mon couple, et éviter à tout prix de provoquer cette sorcière d’Evangeline. Car au moindre faux pas, on va me renvoyer d’ici !
Moi, j’ai la poisse ? Pas du tout…
Retrouvez le petit village (pas si) tranquille de Beechwoord, où vampires, fantômes, métamorphes et sorcières vivent en harmonie (enfin, presque) au milieu des humains.

Mon avis : J’avais trouvé le premier tome sympathoche (mon avis ici) alors j’ai voulu lire la suite. Suivre les aventures d’Evengeline et de son chat sont plutôt distrayante.

L’arrivée d’une star du petit écran dans le manoir où vit en collocation Evangeline ne lui simplifie pas la vie et surtout son début d’histoire d’amour. Et par dessus le marché, la cousine d’une de ses collègues a disparu !

Tout comme le premier tome, ce roman se lit très facilement. Les pages se tournent vite, le récit et dynamique et l’autrice ne perd pas de temps en descriptions trop longues qui alourdissent souvent l’histoire.
L’enquête, parsemée de paranormal avec l’aide de fantômes, est bien menée. Rien de bien élaborée mais ce livre est plutôt un cosy mystery paranormal qui fait son travail. Elle est bien construite et bien imaginée mais ne dure pas longtemps. Ce n’est pas le genre de ce livre de faire durer le suspens.
Le roman est aussi beaucoup construit autour des personnages. Evangeline d’abord qui est un peu agaçante parfois, elle n’a pas un caractère bien trempée mais elle a parfois des réactions que je n’ai pas compris. Elle est entourée d’amis et d’une galerie de personnages très colorés. C’est surtout ces interactions que j’apprécie dans cette série. On sent que les liens se tissent petit à petit et la vie dans cette petite ville côtière semble paisible et très agréable.
Ce qui me titille un peu c’est qu’ici aussi se dessine un triangle amoureux et que, personnellement je m’en passerai bien.
Je tenterai encore le tome suivant mais j’ai aussi un peu peur que la série tourne un peu en rond.

Je remercie Alter Real pour cette lecture.

Ce que Muti a dans le collimateur #129

Je peaufine cette liste depuis quelques jours et je n’aurai peut-être pas dû parce qu’elle est un peu beaucoup trop longue… Mon choix va être difficile ! D’ailleurs avez-vous des livres, parmi ceux qui suivent, à me conseiller fortement ?

Les intégrales

Super Madrona, l’intégrale (3 tomes) de Helen Harper (Mxm le 1er) Résumé : Madrona n’avait pas vraiment prévu de se réveiller sur un court de golf, avec un cadavre sur les bras, des pouvoirs étranges et sans aucun souvenir… mais visiblement, elle n’est pas au bout de ses surprises.
Un corps. Plusieurs attaquants à l’allure bizarre. Des pouvoirs magiques très étranges. Et une sévère crise d’amnésie.
Le moins que l’on puisse dire, c’est que Madrona ne passe pas une très bonne semaine. Mais ça va s’arranger. Tout ce qu’elle a à faire, c’est découvrir qui elle est vraiment, empêcher une star de feuilleton télévisé d’être agressée par un harceleur et comprendre pourquoi tant de gens semblent avoir peur d’elle.
Parce qu’elle ne peut être que quelqu’un de bien….
N’est-ce pas ?

Alicia Smith, l’intégrale (3 tomes) de Julie Saurel (MxM le 1er) Résumé : Elle aurait dû se douter que cette mission allait la fourrer dans un beau pétrin.
Alicia a la particularité d’être aussi douée en magie qu’elle est exaspérante pour les gens qu’elle côtoie. Dotée d’une morale un peu douteuse, elle gagne sa vie en arnaquant les humains lors de séances de spiritisme et en monnayant ses pouvoirs de nécromancienne aux êtres surnaturels.
Tout aurait pu continuer tranquillement comme ça si elle n’avait pas accepté un mauvais boulot et réveillé un vampire prisonnier d’un sort vieux de plus de vingt ans. Elle aurait dû se méfier, tout le monde sait qu’on ne se retrouve pas pris au piège d’un maléfice sans raison. Mais comme toujours, Alicia a décidé de foncer tête baissée, et cette fois, cela pourrait bien lui être fatal.
Et si elle n’avait pas réussi à libérer ce vampire uniquement grâce à ses pouvoirs ? Quel lien étrange la relie à ce sort ?
Alicia pourrait bien être au cœur de manipulations et de secrets qui la dépassent…

Le repaire des vampires, l’intégrale (3 tomes) de Kelly St Clare (MxM le 1er) Résumé : Sortez les crocs et entrez dans le repaire des vampires. Direction le soixante-sixième étage !
À minuit, les dés seront jetés.
En tant qu’héritière d’une grande fortune, ma vie aurait dû se résumer à siroter des mojitos à la fraise et conduire des voiturettes de golf, n’est-ce pas ? En tout cas, c’est à ça qu’elle se résumait avant que je décide de tracer ma propre route. Résolue à échapper aux jeux frivoles de mes semblables, j’ai fui le domaine familial à vingt et un ans.
Trouver un pseudonyme : check.
Un endroit où dormir : euh… presque check ?
Un boulot : ne parlons pas de sujets qui fâchent…
En quelques jours, j’ai supporté plus de choses que je ne m’en pensais capable… mais ce n’était que le début des ennuis !
Ma ville est un échiquier géant. Et les joueurs ? Des êtres surnaturels (des foutus vampires !), en particulier un prince autoritaire dont l’attention pourrait me mener à ma perte.
Je dois désormais participer à leur jeu mortel, si je veux pouvoir protéger ma grand-mère et ma meilleure amie.

Sombres destinées, l’intégrale (3 tomes) de Susan Illene (Mxm le 1er) Résumé : Lorsque vous êtes un humain dans un monde surnaturel, la vie peut prendre des tournants inattendus.
Cori a passé ces dernières années à remettre de l’ordre dans sa vie après avoir été frappée, de la pire des façons, par une tragédie.
Elle a ouvert un commerce, s’est fait de nouveaux amis, et a même aidé à sauver des vies. Bien évidemment, elle ne parle à personne de son sombre passé qu’elle essaie de rattraper dès qu’elle en a l’occasion. Par exemple, en aidant son nouveau voisin, à moitié ange, à s’adapter à la vie moderne, après cent ans passés au purgatoire.
Bartol est un homme abîmé, à l’intérieur comme à l’extérieur. Les tortures qu’il a subies lui ont volé tout désir d’interagir avec le reste du monde, et, jusqu’à présent, il a repoussé tous ceux qu’il connaissait.
Irrémédiablement attirée par lui pour des raisons qu’elle ne s’explique pas, Cori ne peut s’empêcher de faire tout son possible pour aider l’immortel traumatisé, même s’il faut pour cela se montrer un peu insistante. De toute façon, elle n’a jamais été du genre à se laisser décourager par quelqu’un de grincheux.
Mais ses plans s’écroulent lorsqu’un homme de son passé revient et fomente sa vengeance. Il n’est plus humain, et il la veut morte. Au final, ce n’est peut-être pas Cori qui va sauver Bartol, mais Bartol qui va devoir sauver Cori.

Les enquêtes extra-lucides de Rain Christiansen, l’intégrale (3 tomes) de S. E. Harmon (Mxm le 1er) Résumé : L’agent spécial Rain Christiansen était le golden boy du FBI. Il lui a suffi d’un moment de faiblesse, une toute petite riquiqui vision paranormale, et le voilà devenu la honte de l’Agence.
Alors quand son patron lui offre une dernière chance de se racheter, Rain n’hésite pas à se rendre à Brickel Bay et à se montrer sympa avec la police locale pour résoudre l’enquête qui lui a été confié. Et ses visions ? Du passé ! Même si ça le tue.
La dernière intervention du détective spécialisés dans les Affaires Classées, Daniel McKenna, est en train de stagner. Cinq ans plus tôt, la lycéenne Amy Greene a disparu et n’a jamais été retrouvée.
Daniel est heureux d’avoir enfin l’aide du FBI, même s’ils envoient son ex.
Avec des fantômes à tous les coins de rues, des sentiments qui réapparaissent, et une affaire au point mort, Rain aura bien du soucis à se faire.

Shadow Guild l’intégrale (3 tomes) de Linsey Hall (Mxm le 1er) Résumé : Je suis une fille bizarre. Enfin, c’est ce qu’on dit. OK, je ne suis pas du genre fêtarde et j’adore traîner dehors seule avec un raton laveur…
Et d’un coup, ma vie bascule. Parce que non seulement je suis accusée de meurtre (moi ?!), mais en plus, il paraît que j’ai des pouvoirs surnaturels (vous réalisez ? Moi, des pouvoirs ?) et que dans Londres se cachent des guildes magiques (le délire…).
Et pour couronner le tout, les vampires existent (je rêve !) et mon seul espoir est un très sexy spécimen de cette espèce, qui a la légère particularité d’être aussi terrifiant et séduisant que le Diable en personne… Ce n’est pas pour rien qu’on l’appelle le Diable de Vallée sombre, et que presque tout Guild City lui appartient.
Bref…
Certains disent que je devrais laisser tomber et me livrer à la police. Hors de question.
Pour m’innocenter, je vais résoudre ce meurtre moi-même. Même si ça signifie plonger dans un univers dangereux et côtoyer un vampire beaucoup trop attirant et au passé sombre. Je ferais mieux de l’éviter, mais si je veux m’en sortir, je n’ai pas le choix.
Une ville magique, des familles rivales, un vampire sombre et sexy, un urban fantasy à vous couper le souffle !

Les suites

Tori Dawson tome 4, L’alchimiste et l’amaretto d’Annette Marie (MXM le 9) Résumé : Tori et ses trois mages partent passer les vacances de Noël à l’Académie Sinclair. Mais entre Tori qui rencontre les parents d’Aaron et le mystérieux danger qui menace les élèves, autant dire que les vacances vont être mouvementées…
En tant que barmaid dans une guilde, je suis capable de gérer à peu près n’importe quoi : des mages, des enchanteurs, des sorcières et même un démon, de temps en temps. Par contre, dès que ça concerne la famille, je n’ai qu’une envie : prendre la poudre d’escampette. Même quand il s’agit de celle des autres.
Alors, je ne comprends vraiment pas pourquoi je pensais que passer les fêtes avec les parents d’Aaron serait une bonne idée.
Rencontrer ses célèbres géniteurs est déjà terrifiant en soi, mais j’ai un problème plus grave. Les élèves de l’académie pour mages qu’ils dirigent se font attaquer et, bizarrement, personne n’a jamais vu l’agresseur.
On trouve des traces inexplicables dans les bois alentour, des rumeurs d’alchimie interdite circulent sur le campus… et Ezra se conduit de façon étrange depuis que nous sommes là.
Quelque chose de grave se trame dans les ombres de la renommée Académie Sinclair, et plus nous mettrons de temps à découvrir ce dont il s’agit, plus le danger sera mortel. Mais peu importe les risques, nous protégerons les élèves.
Et les parents d’Aaron, aussi. Si on y est vraiment obligés.

À tout jamais de Colleen Hoover (Hugo roman le 11) Résumé :Lily, depuis que sa fille Emerson est née, lui a promis que le cycle de la violence s’arrêterait avec elles. Que jamais plus, les femmes de leur famille n’endureraient des abus. Alors elle a pris la décision de quitter son mari et père de sa petite fille. Elle ne s’attendait pas à croiser Atlas, son amour d’adolescente par hasard, et elle ne sait pas quelle place il pourrait occuper dans sa vie. A-telle seulement envie de le revoir ? D’avoir à nouveau une vie sentimentale ? De recommencer sa vie et de croire à l’amour éternel, elle qui a appris de la plus dure des façons qu’il était bien difficile à trouver. Atlas n’est plus du tout le même que l’adolescent en perdition qu’elle a connu. Il a un restaurant, a passé de longues années loin d’elle. Leur histoire peut-elle recommencer là où elle s’était arrêtée ?

Dynastie tome 5, Un éclat flamboyant de Ilona Andrews (J’ai lu le 18) Résumé : Catalina Baylor est issue d’une famille puissante qui gère une société de détectives privés. La renommée de la jeune femme, qui possède des dons extraordinaires, est telle qu’on lui propose un nouvel emploi d’importance consistant à contrôler toutes les violations de lois magiques de l’État du Texas.
Un projet des plus intéressants. Or, ce genre de travail induit bien des risques… Pourtant, elle accepte en dépit du danger qui, désormais, les menace, elle et ses proches. Et la maison Baylor est en effet bientôt attaquée par d’horribles créatures. Catalina n’a alors d’autre choix que de demander l’aide du ténébreux Alessandro Sagredo…

Les royaumes immobiles tome 2, Le règne des chimères d’Ariel Holtz (Slalom le 19) Résumé : À l’origine du royaume des feys
Un mois s’est écoulé depuis la fuite d’Ivy et d’Odd vers l’Ailleurs. Ils ont trouvé un toit, un emploi et s’accommodent de leur nouvelle vie. Mais c’est sans compter sur les responsabilités d’Ivalie : la reine Mab envoie deux anciennes connaissances de la jeune femme pour la ramener dans les Royaumes immobiles. Hélionie a beau s’être emparée du trône d’Evergrey, elle ne parvient pas à maîtriser le Glimmer qui poursuit sa déliquescence. De son côté, Séline règne sur Radiance où des chimères cauchemardesques peuplent la nuit perpétuelle qu’elle entretient.
Ivy va devoir se battre pour son peuple, nouer de nouvelles alliances – notamment avec la mystérieuse cour des Ombres –, travailler sur sa maîtrise de l’Art et sa confiance en elle-même et surveiller ses arrières, car les Royaumes immobiles n’ont pas terminé de livrer leurs secrets !

Bureau fédéral de la magie tome 6, Les états d’âme d’une furie d’Annabel Chase (Alter Real le 20) Résumé : Ça y est, j’ai franchi un cap dans ma vie amoureuse ! Enfin, presque… Parce que je suis une furie, et que rien n’est jamais simple avec ma famille qui veut à tout prix me voir basculer du mauvais côté.
Et puis, d’un seul coup, les gens en ville se comportent de manière étrange. Qu’ils soient humains ou surnaturels, pas de différence. Très vite, ça tourne au vinaigre. Un danger plane sur Chipping Cheddar. Le temps presse, mais je n’ai aucune idée de ce qui cause ce dérèglement qui touche de plus en plus de monde. Sauf moi.
Ma nouvelle mission : sauver la ville avant qu’elle ne parte en fumée !

Les nouveautés

Entre ciel et terre tome 1, Soleil noir de Rebecca Roanhorse (Bragelone le 4) Résumé : Un dieu reviendra
Quand la terre et le ciel s’uniront
Sous le soleil noir
Dans la ville sainte de Tova, le solstice d’hiver est un jour de fête et de renouveau. Mais, cette année, il coïncide avec une éclipse solaire, un événement rare que le Prêtre du Soleil considère comme un déséquilibre du monde.
Parti d’une cité lointaine, un navire doit arriver à Tova pour le solstice. Sa capitaine, Xiala, est une Teek en disgrâce dont le Chant apaise la mer aussi sûrement qu’il peut faire perdre la tête à un homme. Elle transporte à son bord un unique passager, Serapio, un jeune homme aveugle, couvert de cicatrices et drapé dans le manteau de la destinée. Or, Xiala ne sait que trop bien qu’un homme apparemment inoffensif s’avère souvent être un ennemi.

Lui et moi d’Alice Feeney (Hauteville poche le 4) Résumé : Il y a toujours deux versions d’une même histoire…
Anna Andrews s’était juré de ne plus jamais remettre les pieds à Blackdown, ce village où elle a grandi et vécu un cauchemar qu’elle n’est pas près d’oublier. Pourtant, c’est précisément à Blackdown qu’on retrouve une femme sauvagement assassinée. Anna, correspondante pour la BBC, n’a d’autre choix que se rendre sur place pour couvrir l’affaire.

Si j’avais ton visage de Frances Cha (Hauteville le 4) Résumé : Kyuri, une femme d’une éblouissante beauté, occupe enfin l’emploi de ses rêves dans un bar à hôtesses de Séoul, un établissement haut de gamme où elle pousse les hommes à consommer de l’alcool. Bien qu’elle se targue d’une approche froide et lucide de l’existence, elle risque son gagne-pain sur un coup de tête.
Miho, sa colocataire, une talentueuse artiste élevée à l’orphelinat, a décroché une bourse pour étudier à New York. Rentrée en Corée, elle est prise dans une relation fragile avec l’héritier de l’une des plus grandes entreprises du pays.
Au même étage de leur immeuble vit Ara, une coiffeuse qui ne pense qu’à deux choses : l’un des membres d’un groupe star de K-Pop auquel elle voue un culte obsessionnel, et sa meilleure amie qui économise pour s’offrir des opérations de chirurgie plastique et ainsi accéder à une vie meilleure.
À l’étage au-dessous, Wonna, une jeune mariée, essaie de concevoir un enfant qu’elle et son mari n’ont pas les moyens d’entretenir tant le climat économique de la Corée est brutal.
Entremêlées, leurs histoires forment un conte à la fois étrange et universel, dans lequel l’amitié offre un dernier refuge.

Nina Guerrera tome 1, Le tueur aux énigmes d’Isabella Maldonada ( Dark Alley le 4) Résumé : Nina Guerrera, une agente du FBI, a échapé à un tueur en série alors qu’elle avait 16 ans. Devenue policière, elle est agressée un soir dans un jardin public. Guerrera flanque une dérouillée à son agresseur tandis qu’un témoin filme la scène avant de la partager sur les réseaux sociaux. La vidéo devient virale.
Mais une personne très particulière visionne la vidéo : le tueur en série auquel Nina avait échappé jadis. Le prédateur, déterminé à en finir avec Nina, imagine pour elle un pervers jeu de pistes.

Skyhunter tome 1, L’arme secrète de Marie Liu (De Saxu le 5) Résumé : Dans un monde brisé par la guerre, un groupe de jeunes soldats est prêt à tout sacrifier pour sauver ce qui leur est cher.
La terrible Fédération Karensa a conquis de nombreux pays, faisant de Mara la dernière nation libre au monde. Les réfugiés fuient vers sa frontière pour échapper à un sort bien pire que la mort : la transformation en créatures mutantes connues sous le nom de spectres et qui sont envoyées par la Fédération pour attaquer Mara.
Talin, qui a perdu sa voix et sa maison dans le conflit, a trouvé asile avec sa mère dans ce pays qui la considère comme inférieure. Elle fait malgré tout partie de la force d’élite de Mara, les abatteurs, chargés de contenir la menace des spectres. Mais au fur et à mesure que le nombre des créatures augmente, la défaite semble inéluctable…
Un jour, un mystérieux prisonnier est ramené du front. Talin sent qu’il y a quelque chose de spécial chez lui. Est-il un espion de la Fédération ou bien l’arme qui permettra de les sauver tous ?

Un autre bleu que le tien de Marjorie Tixier (Pocket le 5) Résumé : Restée mutique suite à un traumatisme dont elle n’a aucun souvenir, Rosanie vit à l’abri du monde depuis vingt ans, enfermée dans son univers feutré, protégée par son sauveur devenu son mari. Un jour, attirée par les thermes de la ville –; elle qui craint pourtant l’eau –; elle rencontre Félice, une femme sportive et volontaire, brisée par un tragique accident. Fascinée par sa force de caractère, Rosanie se résout à abattre le mur de silence derrière lequel elle s’est terrée pendant si longtemps.

Mungo de Douglas Stuart ( le 5) Résumé : Mungo Hamilton, 15 ans, ne ressemble pas aux autres garçons de son quartier, ni à son frère Hamish, une petite frappe à la tête d’un gang protestant. Sa mère, Mo-maw, l’envoie pour une partie de pêche sur le Loch avec deux hommes, « des vrais » , qui, ils lui ont promis, feront de Mungo un homme selon leurs standards. Mungo passera trois jours sur le loch avec deux parfaits poivrots, loin de James, qu’il aime intensément, de sa famille et de son quartier délabré Trois jours durant lesquels sa vie va basculer.
Servi par une écriture nerveuse et étincelante, Mungo dresse le portrait d’un jeune homme qui tente de faire entendre sa vérité dans un lieu et une époque qui exigent une stricte conformité aux normes de classe et de genre.

La petite boutique aux poisons de Sarah Penner (Pocket le 5) Résumé : Règle 1 : le poison ne doit jamais être utilisé pour blesser ou tuer une autre femme.
Règle 2 : le nom de la meurtrière et celui de sa victime doivent être notés dans les registres de l’apothicairesse.
 » Je jure solennellement devant Dieu, Créateur de toutes choses, de ne jamais administrer de poisons…  » A ce serment prêté jadis par les apothicaires, Nella ne souscrit plus depuis longtemps. Belladone, ellébore, arsenic : on peut se procurer toutes sortes de poisons dans sa boutique du 3, Back Alley – à condition qu’un homme violent en soit la victime… Et il y en beaucoup, des hommes violents, dans le Londres de 1791…
Deux siècles plus tard, une mystérieuse petite fiole ressurgit dans la boue de la Tamise aux pieds de Caroline, une Américaine au cœur brisé. Et avec elle, toute une histoire de femmes, trop longtemps oubliée…

La sorcière de Limbrich de Susan Smith (Charleston le 10) Résumé : « Aujourd’hui, le 10 juillet 1674, par ordre du bailli et des échevins de Limbricht, vous êtes arrêtée pour suspicion de sorcellerie ou magie noire. »
Enfermée sans plus d’explications, Entgen Luijten ne peut compter que sur elle-même : elle n’a plus de famille et sait que personne ne se lamente sur son sort. Parce qu’elle préfère se rendre au bois qu’à l’église, parce qu’elle connaît le pouvoir des plantes qui soignent, parce qu’elle est un peu trop libre, elle a toujours fait jaser dans son village reculé de la campagne néerlandaise.
Dans l’attente de son procès, la voilà réduite à compter les jours dans l’étroit et glacial cachot du baron Van Breyll qui est prêt à tout pour obtenir des aveux spectaculaires. Mais malgré les fenêtres étriquées de sa cellule, Entgen se souvient des premières lueurs de l’aube qui embrasent l’horizon et de la lande qu’elle parcourait en compagnie des siens. Et si elle respecte la puissance de la nature, elle ne se soumettra pas à l’autorité du châtelain et compte bien faire entendre sa voix. Même si cela doit être la dernière fois.
Inspiré de faits réels, La Sorcière de Limbricht offre une fascinante réécriture féministe de la chasse aux sorcières, portée par une plume puissante et sensorielle.

Memphis de Tara Stringfellow (Charleston le 11) Résumé : Dans la chaleur étouffante de l’été 1995, après un énième débordement de colère de son père, Joan North trouve refuge avec sa mère et sa jeune soeur dans la majestueuse maison qui a vu les femmes de sa famille grandir. Tapissé de lierre et de chèvrefeuille où nichent colibris, abeilles et papillons, ce verdoyant havre de paix semble raconter sa propre histoire. En poussant la gigantesque porte de bois, Joan sait qu’elle va découvrir d’innombrables fantômes. Celui de son grand-père, lynché après être devenu le premier inspecteur noir de la ville. Celui de sa grand-mère qui, guidée par une rage incandescente, transforma son salon en lieu de rassemblement du mouvement révolutionnaire noir de Memphis. Et sa propre terreur, qui la submerge en même temps que ses souvenirs lorsqu’elle passe le seuil de la véranda.
Confrontée aux tragédies des générations qui l’ont précédée dans cette demeure, Joan devine intimement, du haut de ses dix ans, que la violence n’est jamais loin…
Le portrait bouleversant de trois générations de femmes noires, qui célèbre la complexité de ce qui se transmet au sein d’une famille, d’une communauté et d’une nation tout entière.

Filles de Lilith de Sarah Blau (Presse de la cité le 12) Résumé : Plutôt mourir que de devenir mère…
Un tueur en série sévit à Tel-Aviv. Chaque victime est retrouvée ligotée, un poupon entre les mains, le mot  » mère  » inscrit sur son front.
Sheila Heller, spécialiste de la Bible, connaît les victimes. Elle connaît aussi la nature du pacte qu’elles ont conclu vingt ans plus tôt, lorsqu’elles ont décidé de devenir les  » Autres « . Et elle sait qu’elle pourrait bien être la prochaine sur la liste.
Ce qu’elle ignore, en revanche, c’est qui peut être à l’origine de ces crimes rituels macabres. D’autant qu’aux yeux de la police, tout l’accuse…  ​
Un thriller aux accents féministes, qui soulève la question de la maternité dans un pays où celle-ci demeure une évidence, voire un devoir.

True story de Kate Reed Pretty (Totem le  12) Résumé : Après une soirée arrosée, Richard et Max raccompagnent Alice chez elle, inconsciente. Les deux adolescents racontent alors une histoire qui enflamme rapidement le lycée. Que s’est-il réellement passé sur la banquette arrière de leur voiture ? Alice a-t-elle été abusée ? Elle ne se souvient de rien. Richard et Max, acculés, disent avoir tout inventé. Il est trop tard : la rumeur emporte tout sur son passage.

Baisse ton sourire de Christophe Levaux (Edition Do le 12) Résumé : Lorsqu’il rencontre Sophie, c’est comme si elle illuminait subitement le monde. Avec elle, le passé moche s’efface : l’adolescence morose, les foirages amoureux, la sensation de n’être nulle part à sa place, les cris à la maison … Même le quotidien semble prendre de la distance : le travail idiot, l’ennui, la ville grise dans la province à l’abandon. Quand il s’observe dans le miroir, il semble que Sophie l’illumine, lui aussi. Mais le temps passe, la romance s’effiloche, et on dirait que ça n’a cessé de germer, comme une plante toxique : la laideur, revenue au galop. Une laideur qui s’appelle violence. Qui est partout et emporte tout, autour et dedans surtout.
Baisse ton sourire est l’histoire de cet embrasement. L’histoire de cet anéantissement.

Les femmes du dispensaire de Henrike Engle (Charleston le 18) Résumé : Port de Hambourg, 1910.
Les doigts crispés sur le bastingage du trois-mâts en provenance de Londres, Anne Fitzpatrick contemple sa ville natale. Les docks flottants de Steinwerder, les quais qui grouillent d’ouvriers et de mendiants… Tout a bien changé depuis son départ pour l’Angleterre douze ans auparavant, et la misère qu’elle observe contraste terriblement avec le monde d’argent et de privilèges dans lequel elle a grandi. Mais elle aussi a changé. Diplômée de la faculté de médecine tout juste ouverte aux femmes, elle rentre à Hambourg déterminée à mettre ses compétences au service des plus démunies.
Quand deux corps de femmes sont découverts aux abords du dispensaire qu’elle vient d’ouvrir dans le quartier le plus défavorisé du port, Anne comprend que c’est un message qui lui est destiné. Réussira-t-elle à arrêter le meurtrier tout en protégeant les femmes dans le besoin auxquelles elle vient en aide ?
Une enquête passionnante dans le Hambourg du début du xxe siècle qui dessine le portrait d’une femme pionnière et engagée, résolument en avance sur son temps.

Le cœur bavard de Véronique Petit (Rageot le 18) Résumé : La vie n’est pas facile pour Lina dans la cité Maurice-Ravel. Sa mère est partie sans laisser d’adresse, son père a sombré dans l’alcool et son frère jumeau, un cerveau, prend toute la lumière. Sans parler des garçons qui se moquent d’elle dans la rue.
Mais Lina fréquente le collège Du-Bellay qui pratique la mixité sociale et elle aimerait se lier d’amitié avec des filles des beaux quartiers. Alors, pour se faire remarquer, elle s’est inscrite au concours d’éloquence du collège…

Lune de sang tome 1 d’Erin Beaty (Lumen le 19) Résumé : Lorsque la lumière de la lune l’effleure, le monde de Catrin se métamorphose…
Au cœur de la ville de Collis s’élève un immense Sanctum, en construction depuis des années. Et sur la plus haute de ses flèches se dresse la silhouette de Catrin, jeune orpheline qui inspecte travaux et échafaudages pour le compte du maître architecte, Thomas. Un soir de pleine lune, en mission pour celui qu’elle considère comme son père adoptif, elle fait une chute vertigineuse et se blesse… Pire encore, l’espace d’un instant, elle a la vision sanglante d’un meurtre et entend les appels au secours d’une femme.
Lorsque le brillant et énigmatique Simon de Mesanos est chargé d’élucider le mystère, Catrin se retrouve entraînée dans une dangereuse spirale, où le tueur ne cesse de frapper, encore et encore. Grâce aux instincts d’une précision effrayante du jeune homme, expert en matière de folie criminelle, le duo tente de remonter la piste du prédateur… Tout ce temps, la jeune fille doit aussi protéger son propre secret – elle découvre peu à peu que la lune lui accorde des pouvoirs surnaturels qui pourraient bien faire d’elle une paria… mais pourraient surtout être la clef de tout.
Monstre en cavale, traque haletante sur fond de magie interdite, quête des origines… Catrin et Simon parviendront-ils à mettre un terme à ce macabre engrenage ? Après La Couleur du mensonge, Erin Beaty a concocté un monde imaginaire sensuel et envoûtant mâtiné de thriller psychologique qui vous fera frissonner à chaque nouvelle goutte de sang versé.

Ténébreuse alliance tome 1, Sans âme de Callie Darkwood (Alter Real le 27) Résumé : Nom : Lilya Âge : 25 ans Statut : Célibataire Emploi : Gérante d’un manoir Particularité : Aucune. Pas fun, comme CV. Pas fun du tout dans un monde où les vampires sont sortis de leur cercueil et vivent avec les humains. Encore moins fun quand trois vampires particulièrement canons, Leif, Caïus et Titus (avec de tels noms, on ne peut être que canons, non ?) débarquent au manoir et m’annoncent qu’ils reprennent les rênes de l’entreprise… Et encore encore moins fun quand des jeunes femmes commencent à disparaître dans la région. Disparition de jeunes femmes, vampires… Vous voyez le lien ? Moi, Lilya jure solennellement de ne pas me faire remarquer, d’être gentille et… À qui je vais faire croire ça ? J’ai une trop grande gueule pour me tenir à carreau ! Je n’ai peut-être pas de pouvoirs magiques, mais j’ai un charme indéniable, et des employés fidèles. Tout ce qu’il faut pour évoluer dans ce monde de brutes, et ne pas céder au charme de mes nouveaux patrons. Ouais… Enfin, j’aimerais bien avoir moi aussi un petit don pour… Je ne sais pas. Survivre ?

Best-Seller de Efsy Wahsington (Alter Real le 27) Résumé : La carrière d’écrivain d’Efsy est au point mort. Ses romans ne se vendent pas, et elle a des factures à payer en fin de mois. Ce qui fonctionne ? La romance ! Si possible avec un bad boy, du sexe, et de la tension. Mais il y a un problème : comment trouver l’inspiration et sortir du lot ? « Facile ! » lui répond son nouvel agent littéraire. Il suffit de monter une supercherie… Efsy n’a rien à perdre, elle suit les conseils de son agent et plonge dans un univers inconnu fait de luxe et de paradis artificiels, dans l’ombre d’un D.J américain très séduisant. Alors qu’elle pense avoir touché le gros lot, un meurtre est commis… Et ce n’est pas le premier. Dans quoi s’est-elle embarquée ? Ecrire un Best-seller ? Oui ! Et si le coût était bien plus élevé que prévu ?

13Ensemble – Juliette Reinhart et Constance Peillon

♦Éditeur : Ulysse
Nombre de pages : 448
♦Date de parution : 15 septembre 2022
♦Prix : Papier : 24,00€
♦Acheter : Amazon

Résumé : De septembre 2021 à juin 2022, pendant 10 mois s’est tenu le procès des attentats du 13 novembre. Tous les jours pendant 10 mois la Justice a rassemblé les pièces d’un immense puzzle. Tous les jours pendant 10 mois…
Pour la plupart des parties civiles, impossible de mettre sa vie entre parenthèses, d’assister à tout. Alors pour elles nous nous sommes glissées sur les bancs du procès. Nous avons écouté, écrit, dessiné. Chaque matin nous leur avons envoyé quelques mots et coups de crayon. Tout au long du chemin, avec elles, nous avons tissé un lien. Ce livre, c’est ces lettres. Les nôtres, telles que nous leur avons adressées au fil des journées d’audience. Et certaines des leurs, reçues en réponse. Ce livre, c’est pour qu’elles puissent garder, si elles le souhaitent, un souvenir de nos échanges pendant ce procès.
Si vous lisez ces lignes et n’avez jamais mis les pieds au procès, jamais porté le fardeau du cordon de partie civile, jamais comme elles été marqués dans votre corps et dans votre âme, ce livre est aussi pour vous. Ce soir-là, comme tous les Français, vous avez tremblé, vous êtes restés scotchés à votre télé, pétrifiés.. Dans ces pages, vous découvrirez l’histoire des autres qui est aussi la vôtre.

Mon avis : Une fois n’est pas coutume, mais je vais faire un avis sur un livre que ne n’ai pas terminé. Pas parce qu’il n’est pas bon, loin de là, mais parce qu’il est très éprouvant à lire.

Ce livre c’est celui de Juliette Reinhart et Constance Peillon. Ces deux journalistes et illustratrices ont chaque jour suivi le procès des accusés du procès du 13 novembre 2015, et chaque jour elles ont fait un compte rendu, avec dessins, aux parties civiles qui ne pouvaient pas être sur place.

Je me suis arrêtée à un peu plus du milieu du livre, parce que je pense que le lire en une seule fois ne me sera pas possible, j’ai déjà pleuré trois fois et je suis horrifiée de voir si peu d’implication de la part de personnes responsables de tant de morts innocentes. Juliette Reinhart nous livre des récits tout en retenue . Elle arrive à retranscrire l’émotion ressentie lors de chaque témoignage sans pour autant faire dans le sensationnel.
Je ne connais que très peu le système judiciaire français étant plus habituée au système américain que je suis plus souvent à la télévision. Avec ce livre j’ai appris le déroulement d’un procès en France et surtout d’un procès d’une telle ampleur, si important pour tout un pays meurtri par de telles atrocités.
C’est un livre essentiel, que le plus grand nombre devrait livre pour comprendre ce qu’il s’est passé, comment certaines personnes fanatiques peuvent en arriver là, alors que leur vie avait commencé normalement, comme celle de tout  le monde. Il nous montre que les victimes étaient des personnes vraies, avec une vie, des amis, une famille, des projets… Des gens normaux qui ne devaient pas mourir ce jour là. Il nous montre que certaines personnes n’assument pas ce qu’elles ont fait et sont prêtes à tout pour ne pas aller en prison. Il nous montre également que tout un pays est capable de passion et de solidarité et de se lever pour dire NON, cela ne doit plus arriver.
Bien sûr, je n’ai pas lu la fin de ce livre, mais je n’en ai pas vraiment besoin pour vous le conseiller. Tout le monde connait le verdict de ce procès, ou peut le retrouver sur le net, et tout le monde devrait connaitre le déroulé de ce procès et ne jamais oublier ce qu’il s’est passé ce soir de novembre 2015.
Je salue le talent de la journaliste Juliette Reinhart qui a réussi à retranscrire tout en retenue tout ce nous avons besoin de savoir sur ce procès.

Je remercie les éditions du Génépi pour cette lecture et cette prise de conscience.