Jamais tu ne me quitteras – Chevy Stevens

Éditeur : L’Archipel
Nombre de pages :  448
Date de parution : 8 octobre 2020
Prix : 22,000€
Acheter : Amazon

Résumé : Séparée de son mari qui lui faisait vivre l’enfer, Lindsey a de nouveau l’impression d’être espionnée et suivie jusque chez elle. Et si Andrew, son ex-mari, était revenu ?
Lindsey a refait sa vie sur une île proche de Vancouver. Voilà dix ans, la jeune femme avait pris la décision de fuir avec sa fillette un mari qui, sous une apparence d’homme idéal, lui faisait vivre l’enfer.
Aujourd’hui, Lindsey a la sensation d’être suivie et espionnée jusque chez elle – comme autrefois. Pour elle, ça ne fait aucun doute : Andrew, son ex-mari – sorti depuis peu de prison – veut se venger.
Andrew, lui, prétend qu’il a changé. Sincère repentance ou manipulation machiavélique ?
L’enfer recommence ! Et ses flammes vont tout dévaster…

Mon avis : Cela fait un moment que je souhaite lire un livre de Chevy Stevens, j’ai d’ailleurs un autre de ses romans dans ma PAL. Mais j’ai décidé de commencé par le dernier paru.

Lindseya quitté son ex-mari violent il y a plusieurs années et a reconstruit sa vie avec sa fille. Quand son ex-mari sort de prison, elle se se sent à nouveau menacée, observée… Et si Andrew voulait se venger ?

J’adore les livres policiers, et celui-ci promettait plein de suspens et de sueurs froides. Sauf que j’aurais mieux choisir le thème parce que j’ai vraiment beaucoup de mal avec la violence conjugale dû à mon expérience personnelle… Autant j’ai aimé l’intrigue sur la situation actuelle, autant je me suis sentie mal à l’aise avec la partie sur le passé de Lindsey et la violence, autant verbale, psychologique que physique d’Andrew à son égard. Cela me touchait trop et j’avais du mal à lire ces passages-là.
Pour ce qui est du suspens, il est bien présent, mais l’intrigue n’a rien de nouveau. Les femmes traquées on en a plein d’autres livres, et je trouve que l’autrice n’as pas réussi à se démarquer des autres. Je n’ai rien trouvé d’original à son histoire… Même le rebondissement de la fin était finalement prévisible. On nous emmène trop vers une piste pour qu’au final ce soit la bonne.
J »ai toutefois apprécié le personnage de Lindsey et celui de sa fille. Elles forment un duo solide, attachant et qui se soutient beaucoup. Bien évidement j’ai détesté Andrew, et, sur ce point, Chevy Stevens a atteint son objectif. C’est un abject individu !
Je ne vais pas jugé l’autrice sur cet ouvrage, j’en lirai d’autres d’elle pour me faire une idée, parce que pour le coup, ce n’est pas sa faute si ce sujet me touche si personnellement. Surtout que son style d’écriture et vif et agréable.

Je remercie les éditions de l’Archipel pour cette lecture.

Une réflexion sur “Jamais tu ne me quitteras – Chevy Stevens

  1. Céline dit :

    J’ai lu un livre il n’y a pas longtemps sur ce sujet « La deuxième femme », j’avais bien aimé mais ça m’a un peu chamboulé quand je l’ai terminé.
    Celui dont tu parles, je le note quand même mais pas pour tout de suite.
    Merci pour la découverte 😉
    Bonne journée !

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.