Tu n’aurais jamais dû me dire… – Emily Trunko & Zoë Ingram

Éditeur : Bayard
Nombre de pages : 176
Date de parution : 20 février 2018
Prix : 13,90€
Acheter : Amazon

Résumé : Emily Trunko propose une nouvelle sélection de lettres anonymes : les derniers messages échangés par des gens, issu de son nouveau tumblr à succès « The Last Message Received ». Bien sûr, au moment où le message est envoyé, on ne sait pas qu’il s’agit du dernier…
Ces messages concernent des ruptures (amoureuses, amicales, ou familiales), mais sont très souvent liés à des deuils (raison pour laquelle il n’y aura pas de suite) : il peut s’agir de morts naturelles, de maladies, d’accidents, d’overdoses ou de suicides. Les dernières paroles prennent alors un sens tout particulier… La plupart des messages sont accompagnés d’un commentaire de la personne qui l’a reçu sur ce qu’elle a ressenti.

Mon avis : Je n’ai pas lu le premier livre de cette blogueuse « Je voulais juste te dire« , je vais même avouer que je n’avais pas vu qu’il était sorti (oui, honte à moi) mais Tu n’aurais jamais dû me dire… » m’a tenté dès que j’ai lu les premiers mots de la 4ème de couverture.

La blogueuse Emily Trunko a récolter sur son blog les derniers messages envoyés par ces lecteurs. Ces derniers message qu’on reçoit sans savoir que ce sera le dernier, quelque soit la raison qui nous éloigne de la personne qui l’a envoyé.

Ce livre est bouleversant. Lire ses messages, bien souvent des SMS, reçus lors de séparations, lors de disputes, entre amis ou entre personnes de la même famille, juste avant que la personne qui l’a envoyé décède à de quoi chambouler même les plus durs. Surtout quand on lit les commentaires de la personne qui a reçu le message…
Cela permet de relativiser, de remettre en perspective plein de choses et surtout de se dire que prendre des nouvelles de ses proches c’est importants.
Certaines ruptures sont vraiment ignobles, à se demander comment on a pu aimer la personne qui vous écrit ça. Même si dans la plupart des cas, la personne qui a reçu ce SMS est toujours très attachée à la personne qui l’a envoyé.
Ce livre, ce sont des gens qui se livrent, sans aucune retenue, qui nous font part de leur douleur face à un message cruel reçu ou face à un message auquel ils n’ont jamais répondu et maintenant la personne n’est plus là pour qu’ils puissent le faire… Bien souvent les larmes me sont montées aux yeux juste en lisant quelques lignes.
Je ne peux que vous conseiller ce livre si vous voulez une dose d’émotions tout en apprenant à relativiser.

Je remercie Bayard pour cette lecture.

22/65

Une réflexion sur “Tu n’aurais jamais dû me dire… – Emily Trunko & Zoë Ingram

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.