Les enquête de Lexi Carmichael tome 1 – On ne vit qu’une fois – Julie Moffett

♦ Éditeur : Collection Infinity
♦ Nombre de pages : 450
♦ Date de parution :  28 janvier 2019
♦ Prix : ebook : 5,99€ – Broché : 23,00€
Achat: Amazon

Résumé : Moi, c’est Lexi Carmichael, super geekette. Je passe mes journées à arrêter les pirates informatiques à la NSA, l’Agence pour la Sécurité nationale. Mes nuits ? J’essaie d’éviter ma mère et j’avale des céréales en guise de dîner. J’ai beau travailler pour une agence ultra confidentielle, je n’ai jamais participé à des courses-poursuites infernales, jamais siroté de martini ( mélangé à la cuillère, et non pas au shaker, contrairement à James Bond) ni décoché de flèche empoisonnée avec un parapluie. Jusqu’à aujourd’hui, en tout cas, car deux voyous armés de revolvers ont fait irruption dans ma vie et ma meilleure amie a disparu. J’ai donc demandé un coup de main aux jumeaux Zimmerman – les mystérieux créateurs des réseaux électroniques les plus sensibles d’Amérique – pour naviguer dans un labyrinthe déconcertant et tâcher de retrouver sa trace. Sur ma route, je vais croiser un agent secret sexy et un avocat riche et séduisant qui, ma foi, ont bien l’air de craquer tous les deux pour moi. Piratage informatique, espionnage, espions canon, voilà le rêve d’une geekette qui devient réalité. Mais c’est sans compter sur ces deux brutes armées jusqu’aux dents.

Mon avis : En lisant le résumé, ce livre m’a fait pensé à Stéphanie Plum et comme cela fait longtemps que je n’ai pas lu ce genre de roman, je me suis facilement laisser tenter.

Lexi est une gentille geekette qui travaille à la NSA, elle même une vie tranquille entre ses amis et sa mère qui essaye de la marier à tout prix, jusqu’au jour où sa vie dérape avec l’arrivée d’un courrier et qu’elle a bien du mal à la reprendre en main.

Dès les premières pages, je me suis attachée à Lexi. Je ne m’y suis pas vraiment identifiée, vu que c’est une grande blonde et que je suis plutôt petite brune et que je suis loin de toucher ma bille en informatique, mais son côté Gaston Lagaffe un peu rêveur a suffit. J’ai aussi beaucoup aimé son entourage, sa voisine, les jumeaux, ses parents… Toute cette galerie de personnages atypique mais un peu caricaturale m’a souvent fait sourire.
L’enquête est bien menée, et jamais je n’aurais eu l’audace de l’autrice dans ces théories, mais ça tient la route et je me suis laissée porter, frémissant à chaque rebondissement. Pas une fois je ne me suis ennuyée.
Il y a pourtant deux petits « hic ». On retombe, encore une fois, sur le traditionnel triangle amoureux, où la fille qui ne se trouve pas belle n’en revient pas de plaire à deux hommes canons totalement différents. Ça fait malheureusement un peu trop déjà vu. Et j’ai trouvé que l’autrice ne mettait pas assez l’accent sur le côté geekette de Lexi. J’aurai aimé qu’il soit un peu plus mis en avant.
J’ai tout de même passé un excellent moment avec ce roman et j’ai hâte de découvrir la suite. La série en version originale fait 11 tomes et j’espère qu’on pourra tous les avoir traduits en français.

Je remercie Collection Infinity pour cette lecture.

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.