Le cœur battant de nos mères – Brit Bennet

♦ Éditeur : J’ai lu
♦ Nombre de pages : 378
 Date de parution : 22 août 2018
♦ Prix : 8,00€
♦ Acheter : Amazon

Résumé : Quand Nadia,17 ans, perd sa mère et avorte en cachette, sa vie est bouleversée. Elle choisit alors de quitter la communauté noire et religieuse qui l’a vue grandir et laisse derrière elle Luke, son amant aux rêves brisés, et Aubrey, sa meilleure amie. Boursière dans une grande université, Nadia fréquente désormais l’élite. Durant une décennie marquée des affres de la vie, les trajectoires des trois jeunes gens vont se croiser puis diverger, tendues à l’extrême par le poids du secret. Dans la lignée d’Elena Ferrante et de Chimamanda Ngozi Adichie, Brit Bennett nous offre un roman lumineux et inoubliable.

Mon avis : Je n’avais pas entendu parler de ce roman avant d’en avoir le résumé sous les yeux. Je n’avais pas vu que les avis étaient mitigés, et j’ai eu envie de découvrir la vie de Nadia.

Nadia a perdu sa mère et dans sa fuite désespérer pour oublier son chagrin, elle tombe enceinte. À 17 ans elle ne veut pas être maman, elle veut faire ses études et réussir sa vie. Elle décide d’avorter et quitte sa ville natale pour aller à l’université à l’autre bout du pays. Elle laisse son père, Like et Aubrey derrière elle…

Je ne sais pas à quoi je m’attendais en commençant ce roman, mais pas à une histoire se déroulant sur autant d’années (oui, je sais c’est écrit dans le résumé, mais j’ai dû zapper cette partie), mais cela n’a fait que rajouter au plaisir de ma lecture. J’ai vraiment passé un très bon moment avec Nadia et son histoire. Autant j’avais mis 12 jours à lire un roman en début de mois, autant celui-ci a été lu en 2 jours, c’est dire !
Nadia est attachante avec ses faiblesses et son orgueil qui lui vaut pas mal de déconvenues. Mais elle fait face à chaque fois, met un pied devant l’autre, assume ses choix, ses erreurs et ne quitte pas des yeux le but qu’elle s’est fixé.
Ce roman dépeint très bien cette société noire américaine bercée par les principes de Dieu. Comment ils sont attachés aux valeurs bibliques et comment ça les fait tenir alors qu’ils n’ont pas toujours la vie facile. L’auteure nous montre aussi comment ils se détournent de ces valeurs quand cela les arrange… Le portrait de cette communauté est tout en nuance de gris, nous comprenons que parfois, le poids le plus difficile à porter et celui de nos semblables plutôt que celui de la société au sens large.
J’ai vraiment aimé ma lecture, j’ai juste un peu été déçue par la fin que j’aurais aimé plus précise. Mais parfois, ça peut aussi avoir du bon de rester dans le flou.

Je remercie J’ai lu pour cette lecture.

2 réflexions sur “Le cœur battant de nos mères – Brit Bennet

  1. Audrey dit :

    Avant ton article, j’avoue être également passée à côté de ce titre. Ce n’est pas forcément mon genre de lecture, mais la rapidité et le plaisir avec lesquels tu t’es plongée dans le récit le rendent intrigant…

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.