54 minutes – Marieke Nijkamp

Éditeur : Hachette roman
Nombre de pages : 290
Date de parution : 2 novembre 2017
Prix : 15,90€
Acheter : Amazon

Résumé : Opportunity School, Alabama. Les élèves sont réunis pour écouter leur directrice. Mais lorsque le discours s’achève, l’un d’entre eux, Tyler Browne, verrouille les portes et tire sur la foule.
Commencent alors cinquante-quatre minutes de massacre, cinquante-quatre minutes glaçantes racontées dans les messages des victimes à leurs proches et par quatre élèves, à l’intérieur et à l’extérieur de la salle. Tous ont un lien avec Tyler : Claire, son ex-petite amie, Autumn, sa propre sœur, Sylvia, la petite amie d’Autumn et le frère de celle-ci, Thomas.

Mon avis : Je suis fascinée par les tueries dans les lycées américains. Je ne comprends pas comment on peut en arriver là. J’ai donc eu très envie de lire ce roman pour, peut-être en apprendre un peu plus.

Je ne vais pas vous faire de résumé personnel non plus. Je pense que celui fourni par l’éditeur que j’ai trouvé est largement suffisant, je l’ai même tronqué d’une partie.

Je me suis plongée avec curiosité dans ce livre et je l’ai lu très vite. J’étais vraiment plus que fascinée par les événements. Je ne comprends pas comment on peut en arriver là… C’est là où va ma fascination. Je sais, ça fait un peu « voyeuse » et curiosité mal placée, c’est le côté de moi qui aime les faits divers, mais on ne se refait pas.
Le sujet est abordé avec beaucoup de pudeur. Pas de descriptions gores qui remplissent les pages, mais ce n’est pas pour autant que Marieke Nijkamp nous épargne l’horreur de la situation. Parce qu’une telle histoire ne peut être qu’horrible.
L’autrice a choisi de nous faire partagé l’événement à travers le regard de 4 personnes proches de l’adolescent tueur. Sur le moment j’ai été un peu déçue de ne pas savoir ce qu’il se passait vraiment dans la tête du forcené mais je pense que, la plupart des ados ayant eu cet accès de rage étant décédés, il est difficile de savoir ce qu’il se passe réellement en eux et ce qui les mène à un tel excès.
J’ai pleuré en lisant ce roman. L’absurdité de la situation n’épargne personne. Des gens meurent sans aucune raison valable et c’est cela qui est le plus difficile.
Je n’en ai pas plus appris sur ce qu’il se passe dans la tête d’un ado qui « pète un câble » mais j’en ai beaucoup plus appris sur ceux qui ont vécu cette situation et qui ont survécu. C’est un livre a mettre dans toutes les mains des ados et des plus grands.

Je remercie Hachette roman pour cette lecture.

17/80

9 réflexions sur “54 minutes – Marieke Nijkamp

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.