Colorado Train – Thibault Vermot

Éditeur : Sarbacane / Exprim’
Nombre de pages : 362
Date de parution : 6 septembre 2017
Prix : 16,00€
Acheter : Amazon

Résumé : Durango, 1949.
La poussière rouge. Les sombres rocheuses. L’Amérique profonde, tout juste sortie de la Deuxième Guerre mondiale.
C’est dans ce monde-là que grandissent Michael et ses copains: le gros Donnie, les inséparables Durham et George, Suzy la sauvage.
Ensemble, ils partagent les jeux de l’enfance, les rêves, l’aventure des longs étés brûlants…
Jusqu’au jour où un gosse de la ville disparaît. Avant d’être retrouvé, quelques jours plus tard… à moitié dévoré.
Aussitôt, la bande décide d’enquêter.
Mais dans l’ombre, le tueur- la chose? – les regarde s’agiter.
Et bientôt, les prend en chasse…

Mon avis : Les livres de la collection Exprim chez Sarbacane me déçoivent rarement. Si en plus celui-ci est un policier : je fonce les yeux fermés ! (ou presque, vous m’avez comprise hein !)

Suzy, Mickael et son petit frère Calvin, Don, Durham et Georges sont une bande de copain qui « complotent » dans leur cabane. Un ado de leur ville disparait un jour, l’occasion pour eu de mener l’enquête.

Ce livre commence doucement. Un été des ados qui le passent à trainer ensemble, ont des projets… puis c’est la rentrée des classes. On découvre alors chaque personnages de la bande, son histoire, son caractère, sa famille… Cela permet de prendre ses marques doucement. J’ai beaucoup apprécié les découvrir, voir leur dynamique de groupe, leur humour et j’ai été touché par leur histoire personnelle.
Puis tout bascule, un de leur camarade de classe disparait et leur petit monde si tranquille vacille. L’auteur n’épargne pas ses personnages dans leur enquête. Ils ne les ménage pas, les confronte à la dure réalité des crimes et de la vie dans la campagne profonde des États-Unis d’après guerre. Je dirais même qu’il y va un peu fort, surtout quand on voit le lectorat visé, certaines scènes sont dignes des thrillers destinés aux adultes. Je me suis d’ailleurs un peu interrogée à savoir si ce n’était pas trop. Je n’ai pas été choquée, mais je n’ai plus 15 ans depuis belle lurette ! Ou alors c’est que je connais mal les ados d’aujourd’hui…
Toujours est-il que j’ai beaucoup aimé ma lecture. Que l’intrigue est bien ficelée, qu’il y a de très bon rebondissement et que le livre n’a rien à envier à d’autres classés en polar. Le petit bémol viendrait peut-être de la fin que j’aurais aimé plus développée, surtout parce que je suis curieuse, parce qu’elle est parfaitement claire sur le dénouement.

Je remercie Exprim et les éditions Sarbacane pour cette lecture.

73/80

Publicités

Une réflexion sur “Colorado Train – Thibault Vermot

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s