Archer’s voice – Mia Sheridan

Éditeur : Hugo roman
Nombre de pages : 393
Date de parution :  4 février 2016
Prix :  17,00€ Notepaillons3.5

archer-s-voice-727137-250-400Résumé : Quand Bree Prescott arrive dans la petite ville du Maine, elle espère y trouver la paix qu’elle recherche désespérément. Elle est là pour oublier le traumatisme qu’elle a subi dans sa ville natale et recommencer une nouvelle vie. Mais à peine installée dans sa nouvelle maison près du lac, elle va croiser Archer Hale, un homme solitaire et mystérieux, qui cache au fond de lui une profonde souffrance. Un homme que personne ne voit, un homme sans voix. Archer’s voice parle de la rencontre d’une femme dont la mémoire reste bloquée sur une nuit d’horreur et d’un homme pour qui l’amour est la clé de sa liberté. C’est l’histoire d’un homme silencieux qui vit avec une blessure terrible et de la femme qui va l’aider à retrouver sa voix. C’est une histoire de souffrance, de destin, et du pouvoir de l’amour. Un roman poignant et captivant. Un héros sensuel et émouvant. Une héroïne blessée.

Mon avis : La collection New way chez Hugo roman le fait souvent de l’œil et avec une telle 4ème de couverture je n’ai pas su résister.

Bree fuit son passé pour tenter de se reconstruire. Elle dépose ses valises dans une petite ville près d’un lac où elle espère repartir du bon pied. Sauf qu’elle n’avait pas prévu de rencontrer le ténébreux Archer…

J’ai commencé ce livre pleine d’enthousiasme, mon côté maso adore les personnages torturés (ceux qui me suivent doivent désormais bien le savoir) et j’avais hâte de faire connaissance avec Bree et surtout Archer. Est-ce que je vous fais languir un moment où je vous dis de suite si j’ai été déçue ou non ? Allez je ne vous fais pas attendre plus longtemps ! J’ai adoré Archer et un peu moins Bree. Je développe. Archer est le type même du héros que j’aime découvrir. Il est meurtri au plus profond de lui et ce depuis des années, il a côté naïf du fait de ce qu’il a vécu, mais à côté de ça il avance tout de même. Bien sûr il lui faut la petite impulsion qui va tout déclencher. Cette impulsion c’est Bree.
Bree qui m’a un peu agacée parfois. Au début je l’ai trouvée attachante, pleine de bonne volonté, même si la façon où tout lui tombe tout cuit dans la bouche si facilement est un peu trop grosse à mon goût. Puis très vite elle a commencé à me taper sur le système à ne pas vouloir voir la réalité des autres personnages secondaires. Ce qui sur les premières pages m’a charmé, je l’ai trouvé de plus en plus lourd au fil des pages. Heureusement que l’histoire entre Archer et Bree tient la route et qu’elle a réussi à me charmer. Non, je suis mauvaise langue, j’ai aussi beaucoup aimé la petite note policière qui saupoudre tout ça, et que je vous laisserai découvrir par vous même.
Dans l’ensemble j’ai apprécié ma lecture et j’ai passé un bon moment. Et l’émotion de la fin à réussi à compenser des petits défauts de caractère de quelques personnages.

Je remercie Hugo romans pour cette lecture.

Publicités

2 réflexions sur “Archer’s voice – Mia Sheridan

  1. hargars claudine dit :

    j »ai j »aimer se roman belle histoire d »amour triste j »esprére avoir une suite j »adore

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s