l’insigne du boiteux – Thierry Berlanda

Éditeur : La Bourdonnaye
Nombre de pages : 275
Date de parution :  réédition le 21 janvier 2016
Prix :  16,00€ Notepaillons3.5

71dwnYcyS2LRésumé : Un assassin, qui se fait appeler le Prince, exécute des mères de famille sous les yeux horrifiés de leurs jeunes fils âgés de 7 ans. Opérant à l’arme blanche avec une rare sauvagerie, le meurtrier taille ses victimes en lanières. Telle est la punition qu’il inflige. Mais qui punit-il ? Et de quoi ?
Pour répondre à ces deux questions fondamentales, le commandant Falier s’adjoint les services du professeur Bareuil, spécialiste des crimes rituels, « retraité » de la Sorbonne, et de Jeanne Lumet, qui fut sa plus brillante élève. Or la jeune femme est mère d’un petit garçon de 7 ans. Détail qui n’échappera sans doute pas au Prince…

Mon avis : Je suis friande de policier et encore plus de tueur en série, je ne pouvais que me laisser tenter par ce livre !

Des meurtres affreux sont perpétués dans Paris et sa région. Les enquêteurs font appel à Jeanne une experte en art perçant. Elle n’était pas préparée à ce qu’elle allait voir et le lecteur non plus.

J’en ai lu des livres avec des meurtres et massacres en tout genre mais je dois avouer que celui-ci est dans le haut de la pile en ce qui concerne l’horreur. Tellement que mon cerveau à refuser d’en imaginer les scènes décrites. Car oui, je suis quand même sensible ! D’ailleurs l’auteur commence fort, dès les premières pages nous « rentrons en contact » avec une scène de crimes, et je me suis dit que ce livre allait être prometteur. Ce genre de scènes ne laissent pas indifférentes et donnent envie d’en connaitre encore plus !
Les personnages sont également attachants, que ce soit le commissaire, Jeanne, son ex-mari ou cet ancien prof de fac imbuvable. Dans son style il a réussi à m’attendrir.
Seulement j’ai eu l’impression que tous ces ingrédients ne donnaient pas le gâteau que j’espérais. J’ai aimé mener l’enquête et découvrir le tueur, mais j’ai trouvé que la fin arrivait trop vite et qu’elle était trop facile. Que l’auteur nous balade pendant un moment pour finalement nous couper la route et nous mener droit à un raccourcit. Je trouve que la fin aurait pu être plus recherché, après avoir réfléchi sur l’identité du tueur.
C’est vraiment dommage parce que ce livre avait tout pour me plaire mais il m’a un peu laisser sur ma faim. Peut-être que finalement j’étais tellement bien avec les personnages que j’aurais aimé passer plus de temps avec eux.

Le petit plus : J’ai découvert que l’auteur a écrit une suite à se roman. Et même si le premier livre m’a un peu déçue, je pense que je me laisserai lâchement tenter par la suite. Oui, je sais, je suis faible 😉

Je remercie les éditions La Bourdonnaye pour cette lecture.

Publicités

4 réflexions sur “l’insigne du boiteux – Thierry Berlanda

  1. juliesuitsonfil dit :

    Quand j’ai fais mon billet sur cette lecture, j’avais beaucoup hésité sur mon ressenti! j’avais du mal à le mettre sur papier, même si j’y suis arrivée 🙂 et ma conclusion est très proche de la tienne! effectivement c comme un gâteau auquel il manque la cerise, du coup j’avais attaqué dans la foulé la suite 😉

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s