La disparue de Linton Hill – Jean-Michel Payet

Éditeur : Rageot
Nombre de pages : 252
Date de parution :  16 septembre 2015
Prix : 10,90€ Notepaillons4

81dlOHUylvLRésumé : Charlotte débarque sur l’île d’Angrisey pour entrer au lycée-pensionnat de Linton Hill. Elle a effectué des recherches sur cet établissement avant de provoquer son renvoi et d’encourager son père à l’y inscrire. Elle veut y retrouver son amie Catherine, qui a mystérieusement disparu un an plus tôt. Au pensionnat, Charlotte découvre que la chambre 12, interdite, renferme un secret et ouvre sur un univers inconnu…

Mon avis : Le résumé de La disparue de Linton Hill m’a tentée dès que je l’ai lu. Il m’a rappelé un livre que j’avais lu ado (dont j’ai eu beaucoup de mal à retrouver le titre) : Les disparus de St Agil de Pierre Véry. Raison de plus pour le lire.

Charlotte arrive dans le pensionnat où à disparu l’année dernière son amie Catherine. Et elle est bien décidée à découvrir pourquoi.

J’ai beaucoup apprécié le début du livre. L’auteur nous présente l’arrivée de Charlotte sur l’île d’Angrisey via le bateau et nous découvrons cette île à travers ses yeux. Il plante alors le décor et il faut dire qu’il colle parfaitement à la disparition d’une jeune fille de 16 ans. Le manoir transformé en pensionnat pour jeunes filles complète parfaitement le décor et l’ambiance que veut donner Jean-Michel Payet.
Charlotte est une jeunes fille solitaire mais qui n’a pas pour autant les yeux et la langue dans sa poche. Elle sait ce qu’elle veut et se donne les moyens d’y accéder en jouant de patience.
Par contre j’ai vraiment été surprise de la tournure que prend le roman. Je m’explique, je pensais avoir affaire un une enquête style policière, mais loin de là ! Seulement je ne peux pas vous en parler. Parce que sinon, je vous gâche tout le plaisir de la lecture et surtout de la découverte.
Par contre je peux vous dire ce que j’en ai pensé. J’ai trouvé l’idée développée par l’auteur intéressante. On ne s’y attend pas, mais elle est très bien amenée et donc logique. De plus, l’auteur s’est bien documenté sur le secteur des îles anglo-normandes, même si je n’ai pas réussi à trouver celle d’Angrisey. Par contre l’auteur en parle sur son blog ICI. J’aime beaucoup les auteurs qui poussent leur fiction jusqu’à l’agrémenter d’éléments réels. Et là j’ai eu de quoi assouvir ma curiosité.
La disparue de Linton Hill est un livre avec lequel j’ai passé un bon moment de lecture.

Je remercie Rageot pour cette lecture.

4/80

4/80

Publicités

12 réflexions sur “La disparue de Linton Hill – Jean-Michel Payet

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s