Le premier jour du reste de ma vie – Virginie Grimaldi

Éditeur : City éditions
Nombre de pages : 283
Date de parution : 21 janvier 2015
Prix : 16,50€Notepaillons3.5

81ToNXRFG4LRésumé : Marie a tout préparé pour l’anniversaire de son mari : gâteaux, invités, décoration de l’appartement… Tout, y compris une surprise : à quarante ans, elle a décidé de le quitter. Marie a pris « un aller simple pour ailleurs ». Pour elle, c’est maintenant que tout commence. Vivre, enfin. Elle a donc réservé un billet sur un bateau de croisière qui fait le tour du monde. À bord, Marie rencontre deux femmes qui, elles aussi, sont à la croisée des chemins. Au fil de leurs aventures, parfois loufoques, elles pleurent et rient ensemble, à la reconquête du bonheur. Leurs vies à toutes les trois vont être transformées par ce voyage au bout du monde… Tout quitter pour tout recommencer : une comédie tendre et savoureuse !

Mon avis : Ce livre aux couleurs de vacances m’a fait envie pendant cet hiver qui donne l’impression qu’il ne finira jamais. Un peu de chaleur pendant que la neige tombe.

Marie réalise que la vie qu’elle mène depuis 20 ans ne lui convient plus. Elle décide La tout plaquer et pour se retrouver part en croisière réservée aux personnes seules.

J’ai passé un très bon moment avec ce livre. Il se lit super vite. Les courts chapitres s’enchaînent et trois mois de la vie des personnages défilent sous nos yeux sans qu’on ne voit le temps passer. Le ton est léger. On sourit souvent, d’autres moments sont plus émouvants, et dans l’ensemble ce livre fait du bien par les bons sentiments qu’ils diffusent.
Marie, le personnage principal, est quelqu’un de droit dans ses bottes, simple et attachante. Elle n’y va pas par quatre chemin et ne manque pas de ressource. Elle se fait deux amies lors La la croisière et le trio nous emmènent dans de jolies aventures.
L’histoire est assez simple, rien de bien innovant mais ce n’est pas ce qu’on demande à se genre de lectures, elles sont là pour nous vider la tête, et là le livre rempli son rôle. Malheureusement l’intrigue est assez cousue La fils blancs. Je n’ai pas vraiment été étonnée par les événements. Je connaissait déjà la fin en le commençant, j’aurais aimé avoir plus de surprises lors de ma lecture.
Pour un premier livre, il est très plaisant et rempli tout à fait son rôle, j’en attendais juste un peu trop peut-être. Mais je vous le recommande chaudement pour passer un bon moment au soleil pendant cet hiver trop long.

Je remercie City éditions pour cette lecture.

Le petit plus : l’auteur du livre tient également un blog désopilant ICI

Publicités

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s