Sans prévenir – Matthew Crow

Éditeur : Gallimard jeunesse / Scripto
Nombre de pages : 307
Date de parution : 15 janvier 2015
Prix : 12,90€ Notepaillons4

ob69Résumé : A quinze ans, Francis Wootton est passionné de vieux films, de musique rock et de lectures romantiques. Mais avant tout, il ne se prend pas au sérieux. Pas plus que les excentricités de sa mère et la désinvolture de son adulte de frère.
Lorsqu’on lui diagnostique une leucémie, ses priorités changent. Il y a l’horreur d’être retardé d’une année au lycée, la menace d’une calvitie imminente, la nécessite de retrouver sa plus belle chemise au cas ou une pop star lui rendrait visite pour une photo…
Mais il n’imaginait pas rencontrer Ambre, son caractère de chien son humour féroce, sa vulnérabilité désarmante et irrésistible.

Mon avis : Ce livre s’inscrit dans la lignée de nos étoiles contraires (comme c’est indiqué en 4ème de couverture) et comme j’avais beaucoup aimé le livre La John Green j’étais curieuse La découvrir celui-ci.

Francis découvre à 15 ans qu’il a une leucémie. Il est alors hospitalisé dans un service spécialisé pour les ados et rencontre Ambre qui va encore plus chambouler sa vie que la maladie.

Dans ce livre on suit Francis, 15 ans, un peu geek sur les bords, mais pas geek de nouvelles technologies, mais geek de lecture et de musique. Pas vraiment replié sur lui même mais il ne cherche pas vraiment le contact des autres. Son univers c’est sa mère, sa grand-mère, son frère et son meilleur ami. Il est heureux comme ça mais la vie en décide autrement en mettant un grand coup dans la fourmilière.
Quand un enfant tombe malade c’est toujours injuste. Ils ont toute la vie devant eux et savoir qu’ils vont l’avoir d’écourtée à quelque chose de rageant. Mais ce n’est pas là dessus que l’auteur a centré son livre. Il l’a plutôt centré sur la façon dont on peut transformer ce malheur en chance. La chance de resserrer les liens familiaux, de faire de nouvelles rencontres, de voir la vie autrement et de profiter de chaque instant intensément et de ne surtout pas oublier de se dire les choses essentielles.
De ce roman il se dégage beaucoup d’optimiste. L’auteur ne joue pas dans le mélo ni le fatalisme. Il montre que l’on peut toujours faire quelque chose de ce que la vie nous donne. Même si parfois les cartes sont très mal distribuées.
Bien évidement quelques moments nous serrent un peu la gorge mais c’est souvent le cas lors de ce genre de sujet. Et ici l’auteur l’aborde avec beaucoup de pudeur.
Je suis tombée amoureuse du personnage de Francis, avec son côté décalé, son franc parlé et sa naïveté.
J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre, mais il m’a manqué un petit truc, peut être plus de larmoyant sur la fin, on s’y attend lors de ce genre de lecture et j’étais un peu frustrée de ne pas en avoir trop. Ce qui ne m’empêche pas de vous recommander ce livre tout de même.

Je remercie les éditions Gallimard jeunesse pour cette lecture.

29/100

29/100

Publicités

5 réflexions sur “Sans prévenir – Matthew Crow

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s