Vers le bleu – Sabrina Bensalah

Éditeur : Sarbacane / Exprim’
Nombre de pages : 188
Date de parution : 1er octobre 2014
Prix : 15,50€ Notepaillons5

81euNT6VhJLRésumé : Ornella et Anoushka vivent dans une caravane avec une mère loufoque et immature.
Alors que la petite Anoushka prépare l’élection de Mini- Miss Camping, Ornella se prépare à quitter le trio devenu étouffant pour enfin vivre sa vie, sa vie à elle ! Malheureusement, elle sera devancée par « La Mère », qui se sauve avec un vieil ami d’enfance fraîchement retrouvé… Et Ornella, qui rêvait de liberté, doit assumer l’éducation de sa sœur, l’impayable Noush.
Mais rapidement, Noush se révèle très débrouillarde. Elle entraîne sa sœur dans de drôles de combines pour survivre – et parsème de fantaisie le difficile quotidien.

Mon avis : Il est des livres qui ne payent pas de mine. Une couverture rouge, des gamines dans un lit… rein des plus banal. Puis la 4ème de couverture éveille la curiosité, et on se dit, « Ah oui, pourquoi pas… » et à la lecture, on prend une claque.

Nel a 18 ans, elle vit dans une caravane avec sa sœur et sa mère. C’est surtout elle qui s’occupe La la petite sœur, Noush 9 ans, qui rêve La devenir mini miss camping. Leur vie est assez chaotique et on pense que ça ne pourrait pas être pire. Sauf qu’évidement ça peut toujours être pire.

Dès le départ j’ai été emportée par le tourbillon que forme Nel et Noush, elles courent, crient, jouent … bref, profitent de leur été. Enfin surtout Noush, qui ce qu’elle a envie, quand elle en a envie. Nel la surveille et tente de limiter les dégâts. Ce duo c’est la force de ce roman. Ces filles son attachantes, autant par leur caractère, leur détermination, les épreuves qu’elles traversent que leur grain de folie.
Le rythme de l’histoire est à l’image des héroïnes : rapide et trépident. Les chapitres sont courts et s’enchaînent vite. Mais ce n’est pas pour autant que l’histoire n’est pas riche, loin de là ! On passe du rire aux larmes, de l’inquiétude à l’espoir, toute une palette de sentiments.
Si j’ai adoré Noush et Nel, j’ai détesté leur mère. Irresponsable et égoïste, elle est le portrait de trop de mère à travers le monde. Trop immature pour être mère. Heureusement tout une série de personnages plus pittoresques les uns que les autres rattrapent eux aussi le coup.
Ce livre est une pépite qui permet autant de passer un bon moment lecture, que de nous faire réfléchir. Il trace un portrait réel La notre société, pas du tout édulcoré, tout en nous montrant qu’avec un peu de folie, on peut réussir à tenir le coup et même à s’en sortir.
J’ai lu ce livre très vite, mais il me reste encore dans la tête. Et moi qui n’aime pas relire, je le ressortirais l’occasion, je pense, quand j’aurais besoin d’une dose d’optimisme et de sourire franchement.

Je remercie les éditions Sarbacane et la collection Exprim’ pour cette jolie lecture.

7/100

7/100

Publicités

6 réflexions sur “Vers le bleu – Sabrina Bensalah

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s