La petite fille de la rue Mapel – Elaine Hussez

 Éditeur : Mosaic
Nombre de page : 446
Date de parution : 1er novembre 2013
Prix : 19,90€ coupcoeur3Notepaillons5

la-petite-fille-de-la-rue-maple-318127Résumé : Shakerag, quartier noir de Tupelo, Mississippi. Eté 1955
C’est sur un air de blues joué à l’harmonica que Billie, dix ans, apprend que sa mère va mourir. Face à l’inacceptable, elle décide alors de braver son entourage et de retrouver son père, un musicien de blues autrefois renommé, mais qui vient de passer plusieurs années en prison, un homme dont ni sa mère ni sa grand-mère ne lui parlent jamais. Pour Billie, c’est la seule façon de défier le sort, et de trouver un nouveau point d’ancrage dans un monde qu’elle voit encore comme une enfant, mais que l’adolescente qui pointe en elle pressent plein de mystères et de dangers. Sans savoir qu’en se lançant dans cette quête elle va faire voler en éclats des secrets enfouis depuis bien longtemps, et faire éclater une vérité bouleversante sur ses origines.

Mon avis : La 4ème de couverture m’a de suite intriguée. Cette histoire de petite fille qui part à la recherche de son papa dans les difficultés raciales que connait l’Amérique des années 50 m’a titillée. Autant parce que je suis curieuse de cette époque qui dépasse mon entendement autant parce que j’aime les histoires familiales.

Billie est une petite fille de 10 ans qui a la fâcheuse habitude d’écouter aux portes. C’est comme ça qu’elle apprend que sa maman va mourir et qu’elle se met en tête de retrouver son papa, qui, elle en est sure, pourra guérir sa maman. Sauf que le monde est loin d’être aussi parfait que celui dans lequel évolue une adorable petite fille têtue de 10 ans, et que rien ne se passe comme prévu.

Je suis friande de ce genre de livres. Ils ne sont pas une histoire vraie mais dépeignent très bien les conditions de vie dans laquelle leur décors s’implante. Le Mississippi des années 50 n’est pas un endroit où il fait bon vivre quand on est noir ou quand on est un blanc militant pour les droits des noirs. Je suis fascinée par ces gens qui ont eu le courage de braver les interdits de cette époque et qui ont, à leur manière, lutter pour les droits de l’homme. Ces personnes restées dans l’ombre qui ont pourtant tant fait pour que tous aient les mêmes droits.
Ce livre ne narre pas l’histoire d’un personnage qui a marqué son époque en changeant les choses, non, juste la vie quotidienne de femmes unies pour essayer de faire le bonheur d’une petite fille bientôt orpheline.
Dire que ce livre est touchant serait une euphémisme, il est plus que ça. Il montre que la vie est loin d’être facile, et ce quelque soit sa couleur de peau, mais qu’en s’unissant, en s’entraidant, elle est de suite plus facile.
Un peu dans la lignée de « La couleur des sentiments » ce livre est pour moi une belle leçon. Il me fait me sentir plus humble, limite toute petite à côté de ce que certaines personnes sont capables de faire.
La galerie de personnages haut en couleur que nous présente l’auteure est un condensé des différents types de pensées de l’époque, mais ce n’est pas ce qui est le plus notable dans ce récit. La force de ce roman, ce sont ses femmes et cette petite fille qui font front ensemble face à la mort et aux préjugés.
Nous avons ici trois narratrices : la petite Billie, sa maman Betty Jewel et Cassie, la femme qui va représenter leur salut. Ce changement de narrateurs nous permet d’aborder l’histoire sous tous les points de vue et d’en comprendre toute la portée. Même si l’auteure aborde le sujet de la haine raciale à cette époque elle veut surtout mettre l’accent sur la vie de ses femmes qui se voient chamboulée par le même événement et leur façon d’y faire face.

Comme vous l’aurez compris, j’ai adoré ce livre, d’ailleurs si vous en avez dans le même style à me conseiller, je suis preneuse !

Je remercie Harlequin et la collection Mosaic pour cette lecture.


Cliquez si vous souhaitez acheter.

Publicités

2 réflexions sur “La petite fille de la rue Mapel – Elaine Hussez

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s