Confusion – Cat Clarke

 Éditeur : Collection R
Nombre de page : 418
Date de parution : 18 octobre 2012
Prix : 17,90€ 

Résumé : Le soir même où elle a décidé de se suicider, Grace fait la rencontre d’Ethan. Après une bouteille de vodka en guise de dernier repas, elle se réveille enfermée dans une mystérieuse pièce blanche avec le jeune homme pour geôlier. Ce dernier lui apporte alors stylo et papier afin qu’elle couche par écrit les méandres de sa vie. À première vue, celle-ci semble tout ce qu’il y a de normal. Grace a une meilleure amie, Sal ; un petit ami, Nat. Mais comme elle l’écrit : « C’est quand je suis seule que le doute s’immisce, c’est comme ça depuis des années. Tant que je suis entourée, je peux faire semblant que tout va bien. Mais il me faut ce public pour jouer la comédie. Sinon ça ne marche pas. Seule, je ne suis pas si facile à tromper. » À mesure que les jours défilent, on comprend le désespoir qui a poussé Grace à vouloir s’ôter la vie. Sa façade enjouée de fêtarde cache bien des fêlures : elle s’entaille depuis qu’elle a 15 ans, se saoûle régulièrement, et couche avec tous les garçons qu’elle croise. Son père qui l’a abandonnée lui manque cruellement, et elle en veut à sa mère froide et distante. Tandis qu’Ethan se contente de la nourrir et de la pousser toujours plus à écrire, Grace nous confie ses rêves, alors que son séjour s’éternise. Peu à peu, ses questions trouvent des réponses, et elle sent qu’elle s’apprête à toucher du doigt le fin mot de l’histoire, de son histoire.
Un huis clos troublant et hors du temps qui fait perdre tous les repères, fascine autant qu’il provoque, jusqu’au dénouement inattendu et entêtant qui hantera longtemps une fois le livre refermé.

Mon avis : Hop ! Après la communication avec les morts, un petit livre jeunesse avec une couverture bien intrigante.

Grace est enfermée et sa seule occupation c’est d’écrire, de revivre les derniers mois avant sa captivité, et de faire le point. Elle est maintenue prisonnière par le mystérieux Ethan et rumine les derniers éléments de sa vie.

Je vous en dis peu ? C’est normal, ce livre est à découvrir. C’est à vous de l’appréhender de la manière qui vous conviendra le mieux. C’est un livre dans lequel on avance à tâtons, à l’aveuglette, doucement, en découvrant chaque pans de la vie de Grace, pas à pas, au rythme auquel elle décide d’avancer.
Grace a décidé de se suicider. Ce soir là elle tombe sur un mystérieux jeune homme qui l’enlève et la séquestre. Il ne lui laisse comme seule occupation que le loisir d’écrire. Elle nous dévoile sa vie sur les 3 derniers mois, les raisons qui l’ont conduite à prendre la décision d’en finir avec la vie. On découvre alors Grace à travers ses propres yeux, et elle ne se fait pas de cadeau ! C’est une écorchée vive qui ne s’aime pas et qui essaye de s’auto-détruire de toute les manières qu’elle peut. Elle nous les expose froidement, comme si tout cela était normal et comme si tout le monde agissait comme ça. Alors qu’elle se définit elle-même comme un monstre. Elle est toute en contradiction. Souffrant énormément, ne voulant le dire à personne, ne voulant l’aide de personne, mais passant ses humeurs sur qui tombe à sa portée.
J’ai aimé le personnage de Grace, même son côté agaçant et sa tendance à détruire un jour ce qu’elle a construit la veille, je trouve qu’elle illustre parfaitement les ados qui sont en « mal-être ». Cette façon qu’elle a de crier au secours de manière détournée tout en affirmant avec des mots qu’elle n’a besoin de personne.
L’histoire en elle-même a été assez paradoxale. Je m’explique. J’ai vu arriver certains évenements gros comme une maison, et d’autres pas du tout (peut-être dû à la fatigue du boulot) et même après avoir fini le livre, j’ai dû en parler avec quelqu’un qui l’avait lu pour comprendre certaines choses. Mais je pense que cela est dû à la sensibilité de chacun. J’étais peut-être trop en « osmose » avec le personnage de Grace pour réussir à voir les subtilités de l’intrigue.

En résume, une lecture pas déplaisante, même si elle ne révolutionne pas le genre.


Cliquez si vous souhaitez acheter.

2/35

 

Publicités

12 réflexions sur “Confusion – Cat Clarke

  1. Durand dit :

    Bonjour,
    Est-ce que quelqu’un pourrait me dire ce que lui a compris de la fin…. Et de qui est Ethan.
    Merci….

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s