Ce que Muti aime #1 Stéphanie Plum

Dans le parcourt suivi par mes lectures depuis mes 9 ans, il y a quelques livres ou séries qui m’ont marquée. Vu que l’une de ces séries en question est adaptée au cinéma et doit sortir prochainement, voilà l’occasion de créer cette rubrique.

Au détour de mes virées chez le libraire du nord que je fréquentais à l’époque, le Furet du Nord, j’avais trouvé un policier (genre que je lisais essentiellement à l’époque, nous je ne vous dirais pas quand, Muti entretient l’illusion que personne n’a conscience de son âge) saupoudré de chick-lit. Le premier tome fut un coup de foudre et j’ai enchainé les titres traduits (soit 9) dans un temps assez court. Quand on aime on ne compte pas !

Je vous présente le premier tome : La prime paru en VF la première fois en 1995.

Quatrième de couverture : Adieu froufrous, adieu dentelles. La lingerie, c’est fini. Stéphanie Plum, trente ans, n’a plus de boulot. Sa télé est au clou, son frigo est vide et elle se désespère. Heureusement, il y a son cousin Vinnie ! Il dirige une agence de cautionnement et cherche un chasseur de primes… Elle décroche le job et se retrouve sur les traces de Joe Morelli, un flic accusé de meurtre. Un malin, un dur, un séducteur… D’ailleurs, ce ne serait pas le même Joe Morelli qui l’a séduite et abandonnée lorsqu’elle avait seize ans ? Une raison de plus pour le retrouver !  » Stépahnie Plum a de l’humour, de la spontanéité, du bagou, de la rancune. Du charme, quoi !

La série est composée de 19 tomes en VO et de 4 novella. Actuellement seuls 9 tomes ont été traduits en français, à mon grand désespoir 😦 Mais là où j’ai un regain d’espoir c’est que Miss Stéphanie est adaptée au cinéma avec Catherine Heig (Grey’s Anatomy) dans le rôle principal et le film doit sortir le 2 février 2012. De quoi donc relancer les ventes et peut-être, avec du temps et beaucoup de chance, nous donner la traduction des 10 tomes.

Voici un avant goût du film, avec la bande annone VOST

Recherche bad boy désespérement

L’auteur, Janet Evanovicht : Janet Evanovich (South River, New Jersey, États-Unis, 22 avril 1943) est un écrivain de romans policiers. Elle est principalement connue pour la série des aventures de Stephanie Plum, vendeuse de lingerie fine qui a dû s’improviser chasseur de primes pour pouvoir remplir son réfrigérateur.

Après avoir passé quatre ans dans la section Art de l’université Douglass College dans l’État du New Jersey, Janet Evanovich décide de se lancer dans l’écriture. Elle envoie de nombreux manuscrits à différents éditeurs mais essuie refus sur refus. Elle tente alors sa chance dans le roman d’amour, mais sans plus de succès.

C’est quelques mois après avoir entamé une courte carrière de secrétaire qu’elle reçoit l’appel d’un éditeur intéressé par Second Chance at Love, un roman d’amour aujourd’hui oublié qu’elle signe du pseudonyme de Steffie Hall. Après 12 romans de la même veine, elle décide de changer de registre et de se lancer dans le roman policier.

Elle crée alors le personnage de Stephanie Plum qui, pour raison de chômage, doit se reconvertir au dangereux métier de chasseur de primes. Avec une écriture rythmée, des personnages bien trempés, comme la désopilante Mamie Mazur, le beau Joe Morelli et le ténébreux Ranger, les aventures de Stephanie Plum connaissent un énorme succès.

Elle a aussi une autre série, avec laquelle j’ai beaucoup moi accrochée, Alex Barnady, ou l’héroïne est mécanicienne (ça va rappeler des souvenirs à certaines 😉 )

Mon avis sur la série : J’adore tout bonnement Stéphanie, la demoiselle a une poisse pas possible (elle envoie à la casse une voiture par livre) heureusement proportionnelle à sa capacité de faire front. On se rend bien compte que tout est caricaturé à l’extréme mais c’est justement ce qui est bon dans ces livres. On déconnecte totalement avec le quotidien et ça fait un bien fou ! Sa famille est elle aussi une satire de cette population que l’on trouve dans le New-Jersey, une palette de personnages hauts en couleurs qui nous font hurler de rire. Au côté de cette demoiselle ce trouve deux chevaliers servants qui plairont à toutes, le flic sexy affronte le mercenaire ténébreux dans le cœur de la belle, donnant lieux à des rebondissements et des cocasseries qui m’ont ravie !

Bref ! Ce livre étant réédité le 2 février, vous n’avez plus aucune excuse pour vous jetez dessus !


Cliquez si vous souhaitez acheter.

Sources

6 réflexions sur “Ce que Muti aime #1 Stéphanie Plum

  1. sabruhu dit :

    Tout à fait d’accord avec toi!!! Aucune excuse pour ne pas tenter cette série!!!! Je croise les doigts pour que Pocket continue de traduire le reste des tomes!

  2. Isa dit :

    ah yes!! c’est une série que j’avais vraiment apprécié!!

    hâte de voir l’adaptation! j’aime bien cette actrice 🙂
    pas forcément les films qu’elle tourne, mais elle, oui ^^

Une petite bafouille ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.