Virgin river tome 1 & 2 – Robyn Carr

Éditeur : J’ai lu
Nombre de pages :  729
Date de parution : 6 novembre 2019
Prix : 14,90€
Acheter : Amazon

Résumé : Que diriez-vous d’un changement d’horizon, d’un dépaysement total ? Destination : une petite ville du nord de la Californie, un endroit pittoresque, avec des habitants chaleureux et attachants. Vous croiserez Melinda, qui vient justement de s’y installer comme infirmière, avec quelques projets. Si vous prolongez votre séjour, allez déjeuner dans le restaurant où Vic, un ancien marine, travaille. Il vous racontera pourquoi il a décidé de poser ses valises au pied de ces montagnes. Et bien d’autres personnages hauts en couleur… Bienvenue à Virgin River !

Mon avis : J’ai découvert cette série comme pas mal de monde grâce à la série adaptée par Netflix. J’ai eu envie de la lire avant de regarder les épisodes, ce qu’il ne faut pas faire je sais. Mes copinautes de blog m’ont avertie que c’était de la romance et que j’étais moyennement fan, mais je me suis entêtée. Et j’ai bien fait !

Melinda a décidé de quitter Los Angeles et la tristesse qu’elle traine pour repartir de zéro. Elle ne s’attendait pas à trouver une bourgade si loin de tout et si décrépie. Un incident fait qu’elle y reste et qui sait ce que cela lui réservera…

Dès la première cinquantaines de pages j’ai été sous le charme de Virgin river. De ses habitants, de son calme, de sa sérénité, de son air pur (bon ok, là j’imagine beaucoup), de ses grands espaces… Tout cela est décrit tellement parfaitement qu’on a envie d’y vivre (peut-être pas longtemps pour ma part, citadine convaincue), de pousser la porte du bar de Jack et de se mettre au comptoir pour boire un verre. On a envie de se balader dans on unique rue et de parcourir la nature.
L’autre chose que j’ai beaucoup aimé également, ce sont les personnages. D’accord nous suivons essentiellement Melinda et Jack, mais il a y énormément de personnages secondaires que l’auteur nous fait rencontrer. Cette bourgade est peu peuplée, mais nous en connaissons tous les habitants au fil des pages. Et on s’aperçoit très vite qu’ils seront également présent dans les autres tomes (la série initiale fait 10 tomes ) et c’est justement ce que je préfère dans les longues sagas : retrouver tous les personnages que j’ai aimé. Je pense que dans celle-ci je suis gâtée.
En plus, même s’il y a de la romance, elle n’est pas omniprésente. Elle est plutôt discrète. Bon, cela reste de la romance, mais qui ne m’a pas trop fait lever les yeux au ciel.
Ce début de saga est très prometteur et j’ai hâ te de me mettre aux 4 tomes suivants qui sont déjà dans ma PAL.
Melinda est restée à Virgin river, j’ai quand même voulu lire cette romance, et nous avons bien fait toutes les deux !

Je remercie J’ai lu pour cette lecture.

13 raisons / 13 reasons why – Jay Asher

♦ Éditeur : Le livre de poche  jeunesse
♦ Nombre de pages : 316
 Date de parution : 6 septembre 2018
♦ Prix : 6,90€
♦ Acheter : Amazon

Résumé : Clay Jensen reçoit sept cassettes enregistrées par Hannah Baker avant qu’elle ne se suicide. Elle y parle de treize personnes qui ont, de près ou de loin, influé sur son geste. Et Clay en fait partie. D’abord effrayé, Clay écoute la jeune fille en se promenant au son de sa voix dans la ville endormie. Puis il découvre une Hannah inattendue qui lui dit à l’oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer…

Mon avis : J’ai repéré ce roman il y a quelques années déjà, quand il est sorti en grand format chez Albin Michel. Mais c’est d’avoir regarder son adaptation en série TV sur netflix qui m’a donné envie de le lire.

Clay reçoit une boite avec 7 mystérieuses cassettes audio. Il y découvre la voix d’Hannah qui s’est suicidée il y a environs une semaine. Chaque face expose une raison qui l’a poussé à cet acte.

J’ai autant aimé lire le roman que lire la série, celle-ci étant très fidèle au roman. Il y a certes quelques différentes mais elles sont minimes, et pour une fois je ne me suis pas sentie frustrée en lisant le roman et me disant « mais ça ce n’est pas dans la série ». Il faut dire que cela arrive surtout quand on regarde le film adapté du roman, puisqu’il y a moins de temps dans un film qu’une série. Bref, je m’égare ! Revenons au livre !
Je l’ai lu très vite et je me suis laissée porter par l’histoire, même si je la connaissais déjà. J’ai adoré retrouvé Clay et Hannah. Et autant que dans la série j’ai eu envie de les prendre dans les bras et de leur dire que tout allait s’arranger, même si c’est difficile dans ses circonstances.
Ce roman est très émouvant, traitant des sujets d’actualité tel le suicide chez les ados, les rumeurs qui courent et peuvent pourrir la vie de ces ados encore fragiles. C’est également abordé avec justesse et sans voyeurisme. Il fait autant réfléchir les ados que les adultes.
C’est un roman poignant que je suis contente d’avoir lu et que je recommande à tout le monde !

51/60